Top 10 des excuses bidons pour ne pas se mettre au sport et à manger mieux

Depuis un moment, je discute avec pas mal de gens qui veulent perdre du poids, ou se mettre à la muscu, ou à manger équilibré. Je raconte un peu mon histoire, toujours de la même façon, et les réactions sont globalement toujours les mêmes : chacun m’explique pourquoi, pour lui, ça ne va pas marcher. C’est assez amusant à écouter, parce que ce sont TOUJOURS les mêmes excuses qui reviennent, je commence même à avoir mes petites préférées.

alors voilà le Top 10 des excuses bidons pour ne pas se mettre au sport/régime :

1. J’ai pas le temps. 

Moi non plus. Forcément, quand on a des habitudes déjà posées, dégager 1h pour le sport et 30 minutes pour cuisiner, ça parait dur. Sauf qu’1h, c’est 4% d’une journée. Vous ne ferez avaler à personne que votre vie est si remplie que vous ne pouvez pas alouer 4% de votre temps à prendre soin de votre corps et de vous. Le temps, ça se trouve. Et si c’est se lever un peu plus tôt le matin, ou alors à la salle en rentrant des cours/du boulot le soir… et bien il faut le faire. C’est facile de dire qu’on a pas le temps. Mais ce n’est pas vrai. A vous de voir si l’heure que vous passez devant la télé le soir ne serait pas plus utile si vous étiez à la salle de sport en train de faire quelque chose de bon pour vous.

2. J’ai mal ici/là/au ventre/je sors d’une angine

Rien ne vous oblige à forcer sur les zones douloureuses. Vous avez une cheville un peu fatiguée ? Alors on travaille les bras, les épaules, les pectoraux et les fesses. Changez d’exercise si certains ne vous conviennent pas, mais ce n’est pas une raison pour ne rien faire du tout. Autre chose, quand on est malades (et je parle pas de 40 de fièvre et des hallus) mais tout ce qui ne vous empêche pas de sortir de chez vous ne doit pas vous empêcher non plus d’aller faire du sport. De plus, le cardio notamment permet la production d’endorphine et de faire circuler le sang, donc vous vous sentez même mieux en sortant. Et ça marche pareil pour les filles qui ont périodiquement mal au ventre. Encore une fois, un entraînement plus court ou moins difficile vaut TOUJOURS mieux que rien du tout.

3. Je ne suis pas fait(e) pour le sport. 

Et puis quoi encore.

tumblr_mlcygjjDjc1r3rmx6o1_500

4. Je n’ai pas de salle de sport/pas l’argent pour.

On vit à l’époque d’une formidable invention qu’est Internet. Youtube regorge de tuto d’exos qu’on peut faire chez soi. Il y a même les excellents programmes HIIT ou INSANITY en ligne. Une salle de sport, ou un cours collectif, c’est plus motivant, c’est sûr. Mais si ce n’est pas envisageable, mettez vos baskets, allez courir 30 minutes, et ensuite faites des abdos, des squats et des pompes. Un petit secret : les abdos à la salle de sport font le même effet que ceux sur le tapis du salon. C’est promis.

5. Je commence demain / lundi / la semaine prochaine / au nouvel an.

Non. On commence MAINTENANT. Si vous attaquez aujourd’hui plutôt que demain, vous verrez des effets un jour plus tôt. Remettre à demain, c’est repousser le problème, et repousser les problèmes n’ont jamais fais perdre du poids ou prendre du muscle. En tout cas, pas à ma connaissance.

preview_min

6. J’aime pas cuisiner. 

On a pas besoin de cuisiner pendant des heures pour manger correctement. N’importe qui peut renverser un sac d’haricots congelés dans une poêle et mettre des herbes de Provence dessus. Si vous voulez vous lancer dans un curry de poulet aux 7 épices, c’est mieux, mais en attendant, cuisiner ça peut être très rapide et pas prise de tête. SI vous pouvez vous faire des tartines de Nutella sur de la brioche, vous êtes tout aussi capable de mettre 3 tranches de poulet dans un four.

7. J’aime pas les légumes.

Je dois avouer que celle-ci est de loin ma préférée. Il existe des centaines d’espèces de légumes. Du poivron à l’aubergine, en passant par les brocolis, le fenouil, le panais, les carottes, le chou chinois, le poireau, le navet… (je pourrais continuer comme ça un moment, mais je pense que vous avez saisi le principe.) On ne peut pas ne pas aimer TOUS les légumes. Goûtez de nouvelles choses, allez faire un tour sur le marché, Et faites un effort, c’est pas parce que ça pousse dans la terre et que KFC n’en vend pas que c’est mauvais. Pensez un peu à votre corps, avant de saliver en imaginant des donuts dégoulinants de graisse saturée et de sucre.

tumblr_mog9txUY4T1qaqzeno1_500

8. J’aime trop la nourriture. 

Devinez quoi? Moi aussi. Mais la VRAIE nourriture. Celle qui est bonne pour mon corps, celle qui m’aide à voir les résultats que je veux, celle qui ne bouche pas mes artères ou rend ma peau terne et mon estomac douloureux. C’est un fait. Manger sainement fait se sentir beaucoup mieux. Et encore une fois, « manger équilibré » ne doit pas être synonyme de manger triste. Il y a des milliers de recettes, des milliers de combinaisons, de choses à découvrir et à essayer. Du mug-muffin à la myrthille aux aubergines à la provençale, en passant par des rouleaux de printemps ou un bon vieux steak (maigre) petits-pois. La plupart des gens se cachent derrière cette excuse, mais on découvre après coup que c’est le prétexte le moins viable du monde. Et absolument RIEN ne vous interdit de vous faire plaisir. Mais pas tous les jours, et avec modération. La moitié d’un pain au chocolat plutôt que 4, par exemple. Ou mieux, un excellent restaurant, une fois de temps en temps.

et ça c'est juste un gif mignon parce que je ne veux vexer personne.
et ça c’est juste un gif mignon parce que je ne veux vexer personne.

9. Mon copain/ma copine/mon conjoint/ma famille n’est pas au régime, du coup c’est trop dur.

D’une part, vous ne pouvez forcer personne à adopter un mode de vie sain. Ca doit venir de vous tout personnellement, parce que c’est un engagement, et le faire pour quelqu’un d’autre, ça n’a juste aucun sens. D’autre part, c’est moins facile quand vous êtes dans un environnement « hostile ». Mais vraiment pas impossible : contrôlez les portions. Préparez vos propres repas. (On peut manger à 2 sans avoir la même chose dans son assiette, hein.) Ne grignottez pas. Ne faites rien sous prétexte que « l’autre » le fait. Vous voulez manger mieux et faire du sport? Alors faites le, et puis c’est tout. Personne ne va vous blâmer parce que vous choisissez une option plus saine.

10. Je vais jamais tenir.

Et ça, c’est censé être une bonne raison de ne pas essayer? Au bout de 3 semaines, vos nouvelles résolutions deviennent des habitudes, et c’est vrai pour les bonnes comme pour les mauvaises. Alors tenez le cap plus que 9 jours (c’est la durée moyenne d’un régime avant que les gens ne lâchent). Ca vaut le coup. Et on commence à penser différemment. Oui, manger 1kilo de pâtes avec du fromage c’est sympa, mais c’est très ponctuel. En ce qui me concerne, je suis beaucoup plus fière de ma condition physique actuelle que de manger 4000kcal de bouffe moyenne au McDo. Il faut juste réfléchir à ses priorités, et à ce qui est vraiment important pour vous. Si c’est la nourriture, alors vous n’êtes juste pas prêt. Mais si c’est vous sentir bien dans votre corps tous les jours, alors peut être que c’est une raison suffisante pour se lancer.

tumblr_mysguxbD1S1sbsmobo1_250

Bien. Tout cela remis à plat, j’avoue que j’avais l’habitude d’utiliser ses excuses aussi, avant de changer radicalement de mode de vie. Mais c’est juste se cacher derrière quelque chose parce qu’on a peur d’échouer. Oui, ça fait peur, et c’est dur, et c’est plus facile de se plaindre de son poids assis sur son canap que d’en perdre, et plus facile de critiquer les gens trop musclés plutôt que d’aller soulever de la fonte à la salle. Mais justement parce que n’importe qui ne peut pas y arriver, ça mérite d’essayer et de se prouver qu’on en est capables. Ca demande un peu de volonté, un peu de temps, et un peu de haricots verts. Mais ça fait du bien de se dépasser un peu de temps en temps.

Et vous, quelles sont vos excuses? Lesquelles entendez-vous le plus souvent? Est-ce qu’au moins un point dans cette article vous a convaincu ? Dites moi tout 🙂

20 Comments
  1. Alors, moi, je suis asthmatique et j’ai des soucis au genou 😛 (et puis, j’aime trop le nutella pour m’en priver certains jours ^^)

    1. Je suis asthmatique aussi 😀 et l’amour du Nutella, je ne peux que comprendre.. je l’ai remplacé par du beurre de cacahuète 100% naturel ou du beurre de sésame, pour le coté matière grasse excellente pour l’organisme.. Mais une cuillère de Nutella de temps en temps… 😀

  2. je rage en te lisant…….
    t’as raison ! j’arrive même pas à trouver une raison pseudo valable pour te contrarier un peu,… j’espère qu’avant d’engloutir mon prochain rocher praliné je repenserai à ton post

  3. J’ai Adoré ton article c’est tellement vrai toutes ces excuses!Personnellement j’ai arrêté de m’en donner car ce ne fait vraiment pas avancer les choses.
    Mais en tout cas ce qui me fait bondir c’est quand j’entends « Non mais toi tu as le temps pour faire du sport tu n’as pas d’enfants… » ou « je suis trop fatiguée » (mais que la personne se couche à 23h30/00h!!!)
    La pire aussi c’est le « j’ai la flemme » et 5min après « faut vraiment que je maigrisse » ben t’attends quoi pour te bouger!lol

    Perso je pense que quand on veut vraiment on peut se donner les moyens de se sentir mieux et c’est ce que j’essaye de faire!
    Pour le moment je n’ai que de petites victoires mais des victoires quand même , je m’accroche!

    En tout cas j’ai commencé à te suivre sur Insta depuis un moment et là je me suis mise à ton blog depuis peu et j’ai déjà dévoré plusieurs articles, j’adore ta façon d’écrire et de dire les choses telles qu’elles sont sans passer par 4 chemins.
    Hâte de lire d’autres articles et en attendant je te souhaite une très belle journée 🙂

    PS: désolée j’ai pu paraitre un peu « énervée » mais les excuses ça me tue!l :p

  4. Excuse que si-quelqu’un-sait-comment-l’éliminer-je-suis-preneuse: j’ai un fils en bas âge! Qui est ravi quand j’essaye de faire du sport car je bouge et il adore essayer d’attraper mes pieds/me grimper dessus…Si je le laisse dans sa chambre il grimpe partout c’est l’accident domestique, quand il sieste (à peine 1h par jour…) j’en profite pour déjeuner dans le calme et la nuit…je dors 😉 Si ya une maman sportive qui a des astuces je prend ! Mon record pour le moment c’est 20min de vélo avant qu’il se mette sous les pédales ^^

  5. Bonjour, tout d’abord merci pour tes nombreux conseils, tu es une vraie source d’inspiration! je me permets de commenter car le point 7 est complètement faux et c’est bien malheureux. J’ai 21 ans et n’est JAMAIS mangé un légume ni même un fruit en entier. Quand j’étais enfant et ado je n’avais jamais rien gouté mais depuis quelques années je teste dans les assiettes de mes amis. Néanmoins, mon palais comme mon estomac n’en apprécient aucun. Il s’agit probablement d’un problème psychologique (certaines personnes ne peuvent même pas toucher de légume!) car ce que je déteste particulièrement c’est la texture. J’ai donc une alimentation catastrophique à base de paquet de gateau, de viande et de pomme de terre. Je suis mince mais mon corps est fatalement flasque. Je commence à me reprendre en main avec le sport (à raison de 3 séances de renforcement musculaires et de deux séances de course à pied). L’alimentation reste un problème… je fais des efforts mais après avoir mangé deux bouchées de légumes j’ai une horrible envie de vomir. Alors oui, on peut n’aimer aucun légume ni aucun fruit.

    Je vais tester des recettes de smoothies ainsi que des soupes car, je l’ai bien compris : rien ne sert de courir si on ne se nourrit pas correctement 🙂

    Bravo encore pour ton blog!

    1. Alors oui, il doit y avoir un blocage psy derrière, puisque (dieu merci!) tous les fruits et légumes n’ont ps la même texture. Les smoothies et soupes etc peuvent être une bonne solution = parce que OUI ton corps a besoin de vitamines et d’autres nutriments qu’on ne trouve.. que dans ce qui est coloré et qui pousse dans la nature :p
      Cela dit, le navet par exemple a la même consistance que la pomme de terre, ça pourrait être un début? ou les tagliatelles de courgette? Y a toujours moyen de se débrouiller, et je suis sure que tu vas trouver ce qui te convient le mieux! en tout cas, bravo pour ta détermination à vaincre les légumes :p 😀

  6. Salut, merci pour l’article, effectivement très vrai… et énervant ! Personnellement, j’ai fait un premier « régime » (je n’aime pas ce mot mais bon au quotidien ça reste le plus simple pour en parler aux gens!) vers 2008, à la fin duquel j’avais atteint mon objectif (45 kg)… pour les reprendre après quelques mois, pendant les vacances de fin d’année : +10 kg en 2 semaines, toute ma belle motivation s’est envolée ! Après, j’ai fait du joli yoyo pendant des années, mais je me suis reprise en main il y a bientôt 1 an, alors que j’avais atteint un poids record ! J’ai perdu un peu plus de 20 kilos et il m’en reste encore quelques un à perdre, mais je me sens déjà bien dans mon corps…

    Et après un an de sport + nourriture saine (je cuisine beaucoup beaucoup par contre et je confirme que par moments, ça use!), j’espère bien que ce sont des acquis et que je réussirai à garder ce rythme à vie ! Je ne veux pas être trop optimiste mais je pense y arriver 🙂

    Et tout ça pour dire que je voulais juste, pour compléter ton article, donner ce que j’estime être mon « petit secret » pour tenir sur la durée et ne pas craquer : faire des menus.

    Ça paraît couillon comme conseil mais au final, quasiment personne n’en fait, et à mes yeux, ne pas savoir à l’avance ce qu’on va manger, c’est le meilleur moyen d’improviser un mc do, une pizza ou autre cochonnerie… Et pour tout dire, je PROGRAMME mes écarts ! Samedi par exemple, vu que j’ai des promos j’ai prévu un mc do 😉 Comme ça, je sais que ça s’intègre dans une semaine saine, tout est bien contrôlé et je me régalerai sans culpabiliser !

    Et pour ajouter à ta réponse à lucielala, même si ça date un peu, je me disais qu’une solution pour manger des légumes, ça pourrait aussi être en cake. J’ai par exemple une recette de muffins (pareil qu’un cake donc) aux courgettes, où la courgette est mixée et mélangée à la pâte, ce qui fait qu’en dehors du goût (léger en plus) des courgettes, on ne la sent pas du tout !

  7. Dans le genre excuses bidon pour repousser : « ouai mais la c’est les fêtes alors après », puis vien janvier « nan mais la c’est mon anniversaire, je veux manger du gateau, je commence après » puis viens février « oui mais la c’est l’anniv de mamour, je commence après » …. et après c’est la st valentin, les anniv du frere, de la sœur … et on peu pousse comme ça jusqu’en septembre lol Fait pendant deux ans. Cette année j’ai pris le temps de m’organiser depuis aout avec pour objectif ferme de m’y mettre en Janvier (j’avais besoin de temps pour m’organiser avec la venue de mon toutou, fallait d’abord que je dégage du temps pour lui pour après ajouter du temps pour moi lol). Mais je m’y suis tenue ! Inscrite au sport, rééquilibrage depuis 1 semaine (oui c’est récent) et même mon anniversaire n’aura pas atteint ma motivation cette année. Dimanche j’ai mangé une toute petite part de gateau et puis voila 😛

  8. Salut !

    Je viens de découvrir ton blog, très intéressant, le ton fait mouche mais n’est pas trop moralisateur.

    Je vais essayer de faire court, et c’est une vraie question (c’est mon problème/excuse en tout cas) : comment conjugues ton plan alimentaire et sportif avec ta vie sociale ? Je donne des exemples qui me concernent :
    – je suis invitée à manger chez quelqu’un (je ne vais quand même pas lui demander de préparer quelque chose spécialement pour moi, si ?)
    – j’ai un concert le soir – tout le monde va se retrouver au resto avant – et moi je fais quoi alors ? je rentre chez moi pour manger mon repas et je loupe le resto entre amis ?

    Je crois que mon plus gros problème vient de là… J’associe rééquilibrage alimentaire et perte de vie sociale. Bon, c’est sans doute débile, je sais.

    Sinon autre question fitness : j’ai des soucis aux tibias ce qui fait que je ne peux pas courir autant que je veux. Quel autre sport me recommanderais-tu sachant que ce que j’aime dans la course, c’est la liberté d’aller en faire en individuel quand je veux et d’être dehors 🙂

    Je vais voir un nutritionniste dans un peu plus d’un mois, j’essaye de préparer le terrain en modifiant quelques sales habitudes alimentaires mais pas évident, surtout quand on n’a pas les références qu’il faut (est ce que tel aliment est sain ou pas du tout ?).

    Merci pour ton blog 🙂

    1. Hello 🙂 je vais faire une vidéo a ce sujet parce que c’est une recette qu’on me pose souvent, cette histoire de vie sociale – mais y aura pas de réponse miracle, le but ca va être de controler les portions 🙂 et je peux pas te conseiller sur le sport, simplement parce que je ne suis pas médecin et que je ne veux pas te lancer dasn un sport qui risque de te faire mal. pose la question a un kiné, il sera beaucoup plus à meme de te conseiller (en plus, je suis une fille d’intérieur quand on parle de sport, alors je ne connais pas grand chose aux sports du dehors :p )
      ensuite, y a pas d’aliments sains ou pas sains, faut juste commencer a faire attention aux portions (encore une fois) et aux taux de sucres et de gras saturés. Le reste, c’est des petites habitudes à prendre, et un plan de nutritionniste va vraiment t’aider à y voir plus clair 🙂

      1. Merci pour ta réponse ! La vidéo m’intéresse en effet, ne serait-ce que pour avoir un témoignage.

        Ah les portions… c’est le plus difficile pour moi ! J’adore les légumes (mais j’aime encore plus les pâtes bolognaises <3), je prend le temps de cuisiner mes plats (plus de plats préparés chez moi !) et je vis seule ce qui permet un certain contrôle (hors activités sociales) sur ce que je mange… Mais je mange TROP 😀 parce que j'adore ça 😀 Faut que j'apprenne à réduire les quantités 🙂

        On y croit 🙂

Laisser un commentaire

Retrouvez moi sur Instagram
%d blogueurs aiment cette page :