3 conseils pour garder la motivation … ou la retrouver.

Ca y est, c’est décidé, vous vous y mettez pour de bon. Aurevoir le beignet de 4h tous les jours et le croissant/chocolat chaud du matin, vous êtes motivés à faire les bons choix pour votre corps.

Au début, tout va très bien, vous voyez les premiers résultats, c’est trop cool, et vous êtes convaincus que ça va durer pour toujours. Cependant, parfois, et un peu aléatoirement, il y a quelque chose qui peut vous barrer la route : la baisse de motivation. Vous savez, ce moment ou on se dit « à quoi bon? Les haricots verts à quoi bon, aller à la salle, à quoi bon, autant rester dormir avec un menu maxi best of sur le ventre. »

Que ce soit pendant un épisode visant à perdre du poids ou prendre du muscle, c’est un sentiment que TOUT le monde connait. le « Arf, tant pis ».

tumblr_n0v10jHpAT1renm70o1_500

Cela dit, il ne faut ABSOLUMENT PAS vous laisser emmerder -pardon, embêter-, par ce genre de sentiment inutile. Ce n’est JAMAIS « tant pis », parce que vous faites des choix cohérents, qui vont dans le sens d’un but à long terme, et qui sont dans votre interêt.

Et vous allez être ravis d’apprendre qu’il y a des solutions toutes cons pour lutter contre cette perte de vitesse, et repartir de plus belles.

Voici 3 de mes astuces préférées : 

1. fixez vous des objectifs réalistes

Il n’y a rien de pire pour se décourager que d’essayer d’atteindre des buts trop lointains. Ca ne veut pas dire que vous les atteindrez jamais, simplement que pour l’instant, il faut viser moins haut. Faire des étapes est le meilleur moyen de rester motivés sur le long terme. Se dire  » je veux perdre 10 kilos » est bien moins motivant que « je vais en perdre 2, puis 2, puis 2… »

Voyez court terme.. sans pour autant perdre de vue l’objectif final.

De même, si vous fixez des limites de temps, tenez compte de ce qui est humainement faisable : – 2 kilos en 2 mois semble tout à fait réalisable, perdre 20kilos d’ici après-demain, beaucoup moins. Vous n’êtes pas dans un pop-up de régime miracle.

fark_iKpDrv4kx3WoLbDxwD7YA3oMrs0


2. Trouvez un moyen de visualiser votre progrès

Pouvoir voir l’effet des efforts que vous faites sur votre quotidien est LA meilleure des motivations. Que ce soit manger mieux pour perdre du poids, faire plus de muscu pour gagner en muscle, ou juste améliorer votre hygiène de vie de manière globale), vous avez besoin de VOIR l’interêt. Bonne nouvelle, c’est tout à fait possible.

Le moyen le plus facile reste le poids, mais attention! c’est une valeur très abstraite. Elle n’est représentative ni de l’évolution de votre rapport masse grasse/masse musculaire, ni de votre perte de poids réelle (les hormones, la retention d’eau, ce que vous avez mangé à midi… TOUT peut entrer en jeu.)

tumblr_n3fku6jMzS1slx91zo1_500
le gras prend donc VRAIMENT plus de place. Donc gagner du muscle, ça veut dire perdre en volume, mais pas forcément en poids.

Si vous choisissez quand même le poids comme indicateur, 3 règles à respecter:

 – on se pèse TOUJOURS à la même heure dans les mêmes conditions. Que ce soit le matin au lever ou avant de se coucher peu importe (vous serez plus léger le matin, just sayin’), mais il faut que ce soit constant. Si c’est toujours avant d’aller au toilette en boxer ou culotte, c’est TOUJOURS comme ça, si c’est en tenue complète de sport, c’est TOUJOURS comme ça. On ne varie rien, sinon c’est pas représentatif. Et biensûr, toujours sur la même balance, ça va de soi.

– on se pèse UNE OU DEUX FOIS PAR MOIS. Ca n’a aucun sens de se peser tous les matins, votre poids varie selon ce que vous avez mangé, l’eau que vous avez bu et retenu, votre période du mois si vous êtes une fille… Bref. Le poids peut varier d’1 ou 2kilos (sans aucune prise ou perte de masse grasse ou muscle), donc on ne se fie pas au jour le jour. Tous les mois à la même date (de préference hors période de pic hormonal, *blink blink les filles*), et là on verra la tendance se dessiner.

– et surtout, on oublie pas que c’est juste une valeur numérique. Du coup, SEULE L’EVOLUTION COMPTE, le chiffre en lui même n’a AUCUNE importance.

MAIS SE PESER N’EST PAS LA SEULE SOLUTION

 (et certainement pas la meilleure.)

Et on peut plutôt choisir une mesure plus motivante :

  • le bon vieux mètre de couturière

 et on note ses progrès mois par mois (en faisant attention de toujours mesurer le même endroit, hein.) Le muscle est plus lourd que la graisse, comme on l’a vu, et vous pouvez tout à fait perdre 2cm de cuisses et 3 de taille, et pourtant avoir pris du poids.

 

  • des vêtements fétiches

on a tous et toutes un jean qui nous sert de repère. Celui qui vous allait il y a 2 ans et qui ne ferme plus maintenant, ou celui acheté hier, et que vous auriez préféré deux tailles en dessous.

et bien servez vous en comme mesure. On l’essaye une fois par mois, on voit comment on se sent dedans… et on voit assez vite si on a perdu (ou pris du muscle!) selon comment il rend.

source: tumblr

  • les photos avant/pendant/après 

de très très loin, ma solution préférée. Une photo dans un miroir (c’est un selfie, oui, mais pour la bonne cause), en sous vetements ou dans le plus simple appareil qu’on prend chaque mois à date fixe. Peut importe la tête que vous avez dessus, c’est pas pour Snapchat, c’est juste pour pouvoir vous regarder avec un regard extérieur. On a tendance à ne pas voir les progrès, puisque le changement est lent et qu’on se voit tous les jours. Mais sur des photos, ça devient tout de suite très très évident. Alors on prend la première photo aujourd’hui, et on voit dans un mois si on a fait les bons choix ou pas. Simple comme bonjour.

( Et tellement gratifiant. Quand on perd un peu la motivation, qu’on a la flemme d’aller au sport et qu’on se dit qu’un bigmac ferait pas de mal, on regarde une comparaison des photos. Et on se souvient, et ça repart. Des dizaines de fois j’ai eu besoin de ça, et je regrette beaucoup de pas avoir de photos du tout tout début. Donc… commencez maintenant! )

tumblr_ms7ql7dRxS1qgy4sco6_500
c’est de toute évidence pas moi, mais c’est un de mes exemples préférés.

 

3. Soyez fier de vous à chaque progrès, même minime

Ca parait un peu niaisou dit comme ça. Mais vraiment, c’est important. Parce que prendre du muscle, ou perdre du poids, c’est long, et ça demande beaucoup d’efforts, il faut savoir se féliciter à chaque fois qu’il y a du mieux. Même si c’est juste arriver à monter 3 étages en courant au lieu de 1, ou fermer un cran de plus à sa ceinture. Ca n’a pas d’importance, soyez fier de vous. On pense toujours qu’une fois le but ultime accompli, on sera bien dans son corps etc etc. Non. Etre bien dans son corps, c’est quelque chose qui se construit tout doucement, et qui prend place avec chaque petite victoire. Vous pouvez perdre 30kilos et ne toujours pas vous sentir bien dans votre peau. Ou vous pouvez exulter de joie pour 500g de moins et la possibilité de faire 10 pompes de suite sans les genoux. Alors oui, ça demande un peu d’auto-persuasion au début. Mais ça fait avancer tellement plus vite.

source: tumblr
et après on se sent comme ça tous les matins. Si si.

et vous, c’est quoi vos astuces? Votre moyen préféré pour vous remotiver? 

11 Comments
  1. Merci pour cet article, j’etais deja en train de me demotiver apres deux semaines lol. Mon astuce, finalement c’est de noter ce que je mange et le sport que je fais, ca me rend toute fiere quand je relis ce que j’ai fait dans la journee et que je me rends compte que j’ai pris soin de mon corps. (sans que ca devienne une obsession). Je prends aussi le temps de sentir mon corps et je me sens mieux quand je mange mieux.
    Je vais faire le truc de la photo quand mm 🙂

  2. Merci pour ces astuces! Jverrai d’ici un mois si j’ai réussi à tenir avec tous ces bons conseils. 🙂

  3. J’aime vraiment beaucoup tes articles, motivant et très bien écrit.
    Clairement la motivation est quelque chose qui se perd facilement… Personnellement je sais que pour la salle de sport, une fois que c’est intégré dans mon emploi du temps, je m’y tiens et j’y vais même si j’ai la flemme, même si on me propose une soirée (j’arriverai en retard et voilà), même si ma motivation est dans mes chaussette bien cachée. Ce qui me motive c’est clairement ma balance et les tailles de vêtement. Pour les photos, pas encore… Je n’y vois pas ce que je voudrais donc ça me démotive au final. Peut-être quand ce sera plus visible 🙂

    1. alors garde précieusement ta plus ancienne photo, et reprends en une dans plusieurs mois 🙂

      Une habitude met 3 semaines à s’installer. Si tu arrives à tenir quoi que ce soit pendant 3 semaines (un nouveau mode alimentaire, un rythme sportif, ou peu importe), ton cerveau l’enregistre comme « normal ».
      mais ça marche aussi avec les mauvaises habitudes, donc il faut rester vigilant 😀

      en tout cas, bon courage!

  4. les balances à calcul de masse grasse c’est pratique aussi (pas hyper fiable à 100%) mais motivant.
    et le dernier conseil est loin d’être niais! on se félicite jamais assez de ses petites victoires!
    quand j’ai peur de faire qqch ou que j’ai une décision difficile à prendre, j’écris en quoi tout ça me terrorise et qu’est ce qui me freine, des mois après avoir sauté le pas, je ré-écrit une liste des bénéfices que j’en ai tiré et je compare. ça peux être une bonne idée pour rester motivé 🙂

  5. Grâce aux 5 minutes que j’ai passées à lire cet article, je n’ai plus envie de mordre dans la tablette de milka que mes collègues ont laissée bien en évidence à 2m de mon bureau et qui me faisait de l’oeil depuis 45 min.
    J’ai découvert ton blog en fouinant sur IG dans mon lit la semaine dernière, et je ne me lasse pas de lire et relire tous tes articles les uns après les autres (un peu comme un vieux Cosmo qui traîne dans les toilettes depuis des mois)(la comparaison est flatteuse, si si).
    Continue, tu es une source de motivation hyper efficace!

    1. haha je le prends comme un compliment alors :p et contente d’avoir pu t’aider à lutter contre cette tablette – elles sont souvent sournoises, c’est même à ça qu’on les reconnait. 🙂

  6. Petit coup de démotivation en ce moment. Au boulot, je suis  » obligée  » de goûter du chocolat, des biscuits et des bonbons quasiment quotidiennement. Ca semble attrayant dit comme ça, mais quand on est addict au sucre, c’est l’horreur. J’ai réussi à avoir de bons résultats jusqu’à maintenant, mais je m’éssoufle. Alors lire cet article fait du bien, tout le monde passe par là, il faut trouver les bons leviers pour s’y remettre, et apprendre à vivre avec la loutre qui sommeille en soi. Merci 🙂

Laisser un commentaire

Retrouvez moi sur Instagram
%d blogueurs aiment cette page :