3 conseils pour passer des vacances de Noël healthy (enfin, autant que faire se peut) et ne pas ruiner son régime

Ca y est, les vacances de Noël sont là. Et c’est un moment génial à partager avec sa famille, ses amis et tous les gens qu’on aime. (et en plus y a des cadeaux, à un moment donné.) Cela dit, quand on essaye d’avoir un mode de vie relativement sain, ça peut être une source de stress (pour ne pas dire de franche angoisse.) Noël, c’est aussi synonyme de trucs très gras, de gâteaux très sucrés, de beaucoup d’alcool (ça, ça dépend de vos traditions, hein. Mais chez moi on a la main lourde sur le champagne et le vin rouge. Et je ne m’en plains pas, mais il faut en tenir compte.) Du coup, souvent les régimes et autres volontés de maintenir un poids stable / prendre du muscle / faire du bien à son corps sont un peu éprouvées.

giphy
quand tu montes sur la balance 2 jours après Noël si t’as pas fait un peu attention. (alors que tu t’étais promis de te foutre du chiffre, mais que t’as été « curieux/se » de voir combien t’avais pris.)

Mais c’est pas une raison pour tout laisser tomber. On peut tout à fait limiter la casse – voire l’éviter complètement. Si vous voulez tout lâcher et voir en janvier, aucun souci, mais c’est toujours plus difficile de perdre 10 kilos que 5, et toujours plus compliqué de reconstruire du muscle plutôt que de garder précieusement celui qu’on a déjà. Alors à vous de voir ce que vous priorisez cette année 🙂 (je force personne à faire attention, hein, si vous avez envie de craquer complet, y a aucun souci et aucun jugement de valeur. 😀 )

En attendant, voici 3 conseils pour ceux qui ont décidé de faire attention – en se faisant plaisir quand même, bien entendu.

1. On garde en tête nos objectifs – et on se fait plaisir sans péter les plombs

tumblr_mes0kkj7lU1rv82rjo1_500
Je sais, on a envie de se remplir de bûches, de chocolats et de dinde aux marrons.

Ca parait difficile, mais en fait, être un minimum sensé et raisonnable, c’est vraiment pas sorcier. Si vous avez fait le choix de faire un peu attention (j’insiste lourdement là dessus pour qu’on me traite pas de grinch, vous faites bien comme vous voulez!), y a des méthodes toutes bêtes pour limiter les apports caloriques.

  • On pense aux portions. Quand bien même les plats servis sont gros, rien ne vous oblige à remplir votre assiette à raz bord – ou a tout finir. Vos proches peuvent comprendre que vous n’avez pas envie de faire de méga excès, suffit de leur en toucher deux mots. Alors si vous vous servez, pensez 5 cuillères à soupe de féculents, 1 paquet de carte à jouer de viande/poisson et environ le double de légumes. Ca fait une belle assiette quand même, et ça limite tout naturellement. On mange doucement, parce qu’il faut 20min au cerveau pour percuter qu’on a plus faim, et on s’arrête quand on sent que l’appétit se tarit. Ca ne sert a RIEN de manger quand on a plus faim. Ca ne fait même pas plaisir et on est mal après. Alors écoutez votre corps, non mais oh.
  • On ne se ressert pas. Ca parait à la con, mais c’est déjà un très bon début. Oui, ce coq au vin est excellent, mais la deuxième assiette sera pas meilleure que la première – et ça vous fait doubler l’apport énergétique, alors qu’une d’une part, vous n’avez pas besoin de cette énergie, d’autre part, il faut garder de la place pour le dessert. Ca sert à rien de manger encore et encore, vous savez que vous allez pas vous sentir bien après de toute façon. Avoir le ventre tout gonflé, les mouvements ralentis, envie de dormir.. et puis, si vous êtes comme moi, vous en vouloir en prime. Donc on fait honneur au plat, OUI, parce que les viandes en sauce c’est chouette, et le fromage aussi.. mais une fois c’est suffisant 🙂
  •  On évite les biscuits apéros. En somme, tout ce qui se grignote, qui est industriel donc pas très intéressant et plein de mauvais gras et de sel, voire même de sucre. Donc lâchez moi cette poignée de Pringles, et attendez plutôt le saumon fumé. Vous avez tous les autres soirées pour manger des chips, alors pour Noël, tâchez de préférer la qualité.
  • On compte ses verres d’alcool. Parce que oui, c’est liquide mais c’est aussi des calories (vous pouvez aller lire l‘article que j’ai consacré à l’alcool ou celui sur quelle boisson choisir si vous voulez boire quand même 🙂 ) Mais surtout, et vous savez de quoi je parle, ça supprime un peu de votre bon sens. Du coup, vous avez tendance à boire plus et à manger encore plus « parce que tant pis ». Et c’est justement cette conscience là qu’il faut garder un minimum. Donc 2 verres pour rendre les discussions sur la politique et autres sujets casse gueules tolérables, oui. Mais on évite de finir tous les verres, de taper dans les digestifs, et de se faire un Irish Coffee ensuite.
  • On ne garde pas de restes. et ca c’est un point crucial, mais d’accord on se fait plaisir le jour même, parce que c’est la fête, autant le lendemain c’est plus la fête et être tenté de continuer à manger du foie gras, ou des restes de bûches, c’est un très bon moyen d’envoyer a son corps le message « je mange tous les jours gras et sucrés donc je serai toi je ferai du stock ». Faites des doggy bags pour vos amis et votre famille, et cuisinez dans des portions raisonnables. On fait pas une dinde pour 12 si on est 4 à table. C’est une question de bon sens.
  • Et enfin, on ne mange pas pour faire plaisir à quelqu’un d’autre. Je vais le re-re-redire, mais la nourriture est du carburant, de l’energie que vous donnez a votre corps pour le faire fonctionner. Si vous n’en avez pas besoin, et que vous n’avez pas ou plus faim, ne mangez pas. On a tous une grand mère qui insiste pour qu’on reprenne de la tarte ou qu’on se serve plus de pâtes. Je sais que c’est pas facile, mais apprenez à dire non. C’est un peu frustrant mais au final, votre famille ne va pas vous aimer moins si vous prenez qu’une seule fois de la bûche. c’est promis.
vos proches et vous MEME si vous ne reprenez pas du dessert.
vos proches et vous MEME si vous ne reprenez pas du dessert.

2. On bouge autant que possible – oui, même si il fait froid.

Alors, oui, d’accord, le footing dehors fait moins envie quand il fait nuit et que y a du verglas. Je peux entendre ça. Par contre, c’est pas une raison pour rester affalé toute la journée sur le canap. Parce que finalement, si vous augmentez votre dépense calorique, vous pourrez tout à fait manger plus. Suffit de pas rester là à rien faire. Des idées? Y en a pleins.

  • Aller marcher : si vous êtes en ville, allez visiter des trucs, vous avez le temps, c’est les vacances. Si vous êtes dans la campagne, vous avez de la chance, les paysages sont magnifiques et marcher est tout sauf un calvaire. Allez, dehors!
  •  Aller courir  : même principe. Il fait froid au début, mais ça fait un bien fou.
  •  Aller à la piscine – parce que c’est chauffé, que ça change, et que souvent on y va pas quand on a pas trop de temps. C’est un cardio formidable et un exercice parfait pour tonifier et allonger le corps.
  •  Aller à la salle de sport – ça c’est ma solution perso, mais ne serait-ce que 30min de cardio les jours ou on va trop manger, c’est déjà 200kcal qui ne vont pas se stocker. C’est toujours ça de pris. On relâche pas non plus les efforts de renforcement musculaire – surtout si les repas de fêtes sont riches en protéines, autant en profiter pour construire du muscle – aussi.
  • faire des activités de plein air – Y a plein de patinoires et autres courses, marches, etc d’organisé à cette période. Et puis vous allez voir de la famille, y a surement des enfants, et aller courir dans le jardin pour poursuivre un môme de 5 ans, c’est déjà du sport à part entière.
  • si vous avez d’autres idées, je suis preneuse! 🙂
chat neige exercice
et non, se faire pelleter n’est pas de l’exercice.

3. On se prend pas trop la tête non plus

ON RE-LA-TI-VI-SE. Oui, vous allez probablement trop manger le soir de Noël et le lendemain midi. Comme TOUT le monde. Et pourtant, on va pas tous prendre 10 000 kilos. Si vous mangez trop, y a pas mort d’hommes (les conseils que je donne dans l’article sur « j’ai trop mangé – que faire? » s’applique aussi en périodes de fêtes, hein.) On se détend, c’est qu’une fois par an. Noël et votre anniversaire, si y a bien des moments ou vous pouvez lâcher un peu du lest.. Surtout si vos habitudes alimentaires sont saines l’immense majorité du temps, votre corps va comprendre que c’est exceptionnel et ne pas en tenir compte (surtout on s’affame pas le lendemain, hein, c’est le meilleur moyen de signifier à votre corps qu’il faut stocker à mort parce que vous l’affamez après chaque extra.)

Et pour finir, c’est pas grave de prendre 1, 2 ou 3kilos. On s’en tape. Vous profiterez des jours de congés qui vous restent pour vous mettre au sport convenablement et dégager tout ça, et vous prendrez pleins de bonnes résolutions pour 2016. Un mode de vie sain, c’est faire les meilleurs choix pour son corps, mais c’est aussi se faire plaisir. Et c’est pas une passade ou un régime momentané. C’est quelque chose qui va vous suivre tout au long de votre vie, alors vous pouvez faire un mini-pas en arrière avant d’en faire 15 en avant. Alors on respire, le lendemain on mange un peu moins, et TOUT IRA BIEN. 🙂

voilà. comme ça. On reste calmes et sereins.
voilà. comme ça. On reste calmes et sereins.

et surtout…

Masters.Of.Sex.-.2x06

Prenez soin de vous et passez d’excellentes fêtes de fin d’année! 🙂

14 Comments
  1. Merci pour cet article qui fait relâché la pression j’angoissai pour les fêtes de fin d’année et la je me dit que je peux gérer. Merci ! Bonnes fêtes à toi aussi !!

  2. Merci pour ces astuces bien pratiques pour les jours à venir!
    Je propose souvent d’apporter ou de préparer quelque chose : dessert le plus souvent et ça permet de savoir ce que l’on a mis dedans! 😉
    On peut organiser une sortie après le repas dite digestive! Jouer avec les enfants nous fera passer pour une tatie cool, double effet😂
    Bonnes fêtes à toi et encore merci de nous aider à prendre soin de nous.

  3. Encore un super article, j’adore le ton sur lequel tu écris, c’est plein d’humour et ce sont des vrais conseils pratiques, on sent que c’est du vécu et je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis dans plusieurs de tes articles 🙂 je te suis depuis peu sur instagram ( en même temps que j’ai découvert ton blog) et tu es une source de motivation pour moi, j’espère pouvoir bientôt arriver à connaître et comprendre mon corps et le faire avec la même sérénité que toi 😉

  4. Oui en effet Article très cohérent…on s’inquiète. Normale tellement de sacrifice pour être correcte , alors moi , mon astuce, j’anticipe au Max….je prépare de belle « gamelle  » de legumes (poireaux, pdt, carotte et tout autres legumes anciens possible, des Herbes aromatiques , j’ajoute a ça de la viande maigre, soit blanc de poulet, filet mignon de porc ou même du poisson ….peut importe …..c’est chaud, équilibré ,,,, et ça reste saint ….sans aucune matière grasse ajouté….ect …bref après on connais la chanson hein….courage à tous ….et prendre du plaisir surtout …..c’est important ….non ? Bonnes fetes ….

  5. Merci pour cet article 🙂 J’ai une question : tu penses faire une recette healthy spécial noël ? Du style pain d’épice healthy ou autres ? 🙂

  6. Hello!
    J’adore ton blog qui est un peu ma Bible depuis que j’ai compris qu’une bonne alimentation permettant de perdre du poids durablement et en restant en bonne santé ne nécessitait pas de s’affamer – au contraire…
    Une question, un peu en rapport avec ton sujet, es-tu pour ou contre le cheatday/cheatmeal ?!
    Ça m’intéresse vraiment beaucoup d’avoir ton avis et pourquoi pas un article dessus si tu le pratiques ou au contraire que tu le déconseilles?
    Je te remercie par avance,
    Continue comme ça, tu inspires beaucoup d’entre nous je pense 🙂
    Marion

Laisser un commentaire

Retrouvez moi sur Instagram
%d blogueurs aiment cette page :