J’ai testé pour vous : le tracker fitness Polar A360

Depuis une semaine, j’ai la chance de pouvoir tester le dernier modèle de tracker Polar A360. (Pour ceux qui l’avaient loupé, j’ai déjà testé le bracelet Fitbit Charge HR, et en ai rédigé un compte rendu ici.) Donc je vous promet pas un compte rendu complètement exhaustif, mais si vous cherchez l’avis de quelqu’un de lambda sur ce bel objet de la veine wearable tech, je vous donne le mien. Encore une fois, je ne suis pas une pro et n’ai pas testé toutes les autres marques – je ne suis pas une runneuse non plus, donc je ne l’expérimente peut être pas de la même façon que quelqu’un qui s’en sert pour courir. Je suis preneuse de votre avis en commentaire, d’ailleurs !

 

Déjà, la Polar, c’est quoi ?

Un tracker fitness connecté, qui permet de surveiller la dépense énergétique au quotidien. Ce n’est pas un bracelet GPS (faut le souligner quand même, pour nos amis runners.) Mais il donne l’heure (quand même). Il est aussi résistant à l’eau (étanche jusqu’à 30m). 

L’écran, en couleur et tactile, est détachable du bracelet. 

 

Il ressemble à quoi?Polar A360 test

Un bracelet en silicone avec un écran tactile et un bouton sur le coté gauche. 

Il est dispo en 3 tailles – j’ai des mini poignets et là je porte un M, serré au maximum, pour vous donner une idée.

 Il affiche l’heure uniquement si on l’active (par un mouvement, ou en appuyant sur le bouton), histoire que ça ne pourrisse pas la batterie. Ce qui est malin.)

 

 

Il existe aussi en 5 couleurs, que je n’ai pas eu la chance de voir porté – donc je ne peux pas donner d’avis là dessus. (mais elles ont l’air plutôt sympas!)

Polar A360 couleurs

A noter : par rapport au Fitbit, il y a un avantage qui m’a sauté aux yeux à la première utilisation : le chargeur est un cable USB / Mini USB, qui le rend interchangeable en cas de perte ou de casse. Ce qui n’est pas le cas du Fitbit, qui a un connecteur spécial. 

crédit photo : Impulse gamer

Il donne quoi comme informations?

C’est un tracker d’activité, qui mesure la fréquence cardiaque durant l’effort. il tracke aussi le sommeil, et prévient en cas d’inactivité prolongée. 

On règle ses paramètres, et on lance le mode « entrainement » a chaque fois qu’on.. euh.. s’entraine. (faut bien penser à l’arrêter à la fin !) Il donne alors un petit compte rendu de l’entrainement, avec efficacité et calories brulées. A noter : il ne prend pas la Fréquence Cardiaque quand il n’est pas en mode Training – on peut cela dit lui demander sa FC ponctuellement. Donc les calories brulées le reste du temps, c’est une estimation basée sur les déplacements (le nombre de pas, en fait, puisque pas de GPS.)

Polar A360 entrainement

Polar A360 test FC Screen Shot 2016-03-01 at 9.40.02 AM

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut aussi le synchroniser avec l’Apple Health & MyFitnesspal, pour agréger les données. 

Le tout est lié à l’app Polar Flow, qui permet d’avoir une vue d’ensemble de ses stats. (par jour, par entrainement, etc). L’app tracke aussi le bien être (je ne suis pas sûre de l’interêt de cette fonctionalité, mais allons bon) et donne des conseils pour atteindre son objectif d’activité quotidien.

(J’ai eu du mal à l’exploiter pleinement, d’une part parce qu’elle a buggé au premier lancement, d’autre part parce que le graphisme, qui se veut « pro » est assez repoussant de prime abord.)

 

polar flow
comment atteindre mes objectifs aujourd’hui?
polar a360 app
ça va très bien, merci
polar flow
Donc on a un joli camembert qui nous dit ce qu’on a foutu sur la journée.
polar flow app
et des fois il est fier de toi, des fois il t’engueule un peu.

 

 

 

 

 

 

 

 

polar flow desktop
comme ça on obtient des graphs d’activité qui font suuuper pro.

 

polar flow desktop
et là il me dit que je suis un peu une feignasse, en vrai.

A l’utilisation, ça donne quoi? (selon moi, toujours)

A la première utilisation, il faut entrer ses paramètres persos via l’app mobile ou le site. (le poids, la taille, le sexe, les objectifs.) ensuite, on peut suivre comme ça notre évolution, nos cycles de sommeil, etc. On peut tout à fait le garder en permanence au poignet – perso je préfère l’enlever pour me doucher et pour dormir quand même.


 

 Les + : 

> le design est joli, l’écran lumineux.  

> le mode « entrainement » qui permet d’obtenir des données précises (plus que juste le nombre de calories brulées, comme peut le faire la fitbit) & l’aspect « technique » des infos données : type d’entrainement, zones de fréquence cardiaque, etc. A chaque fin d’entrainement, le bracelet affiche un petit compte rendu de l’efficacité de ce dernier. (et c’est chouette, savoir si on est resté tranquille, si on a brulé du gras, si on a fait peter sa FC avec quelque chose d’intense…)

> le coté motivant : il vibre quand on atteint son objectif journalier, mais surtout il indique comment l’atteindre si c’est pas encore fait. (par exemple, 1h30 de vaisselle, ou 20min de course à pied, etc)

> quand il est connecté en bluetooth, il sert de relai au téléphone et indique quand on recoit des messages ou des notifications.

 > la batterie tient quelques jours – je dirai 3, comme ça, sachant que je me sert peu de l’écran à part pendant les trainings- ce qui est assez long, rapport justement au coté tactile, très lumineux, etc. (pour comparaison, la fitbit charge hr tient 5 jours environ, en début d’utilisation)


 

les – :

> l’app mobile liée est pas très jolie ni très ergonomique. J’ai galéré un peu avec une mise à jour aussi. Dans un sens, l’interface hyper froide rend le tout plus « pro ».. mais je préfère l’interface fitbit, plus convivial (mais moins complet)

> l’évaluation des calories m’a l’air un peu en deçà de la réalité. Si en faisant 1h30 de sport par jour, je ne brûle que 1300kcal sur la journée, je pense que j’ai un souci.

> l’attache est un peu légère. Du coup, il a tendance à se déclipser (très rarement, mais quand même). Et l’écran, détachable du bracelet, a tendance justement à s’en détacher un peu de son propre chef.

 > c’est peut être ma peau qui réagit mal, mais des fois le bracelet brûle mon poignet à un endroit précis, parce qu’il reste bloqué trop longtemps pendant un entrainement.

 

 

 J’en pense quoi, globalement?

C’est un bel objet. Relativement agréable à porter, et qui fournit des informations utiles. Le coté tactile est très sympa. Le gros point faible, c’est l’app de traitement des données, qui est vraiment tristoune et pas ergonomique – certes, elle fait pro, mais elle donne pas envie de l’utiliser au quotidien.

 et par rapport au fitbit? C’est clairement la gamme au dessus. Le bracelet est plus gros, mais c’est un très bel objet – et je suis ravie de le porter, ne serait-ce que pour le coté esthétique. Par contre, j’ai un doute quant à la véracité du tracker de fréquence cardiaque : Si je porte le fitbit ET celui là en même temps, j’ai des données différentes – et je suis pourtant persuadée de n’avoir qu’une seule fréquence cardiaque. Après, lequel des deux n’est pas fiable..(peut être les deux aussi, hein.) Du coup, je m’en sers comme une base, plutôt que comme un fournisseur de vérité absolue sur mes dépenses :p

fitbit Charge HR et Polar A360
pour la petite info comparative, le design de la polar est quand même drôlement plus chouette. mais elle est bien plus grosse aussi.

 

Coté prix, il coûte 199€. Si vous êtes intéressés, je vous invite à aller faire un tour sur la page du site Polar – y a toutes les infos et les fonctionnalités.

  

Et vous, vous en avez un? Vous en pensez quoi ? OU alors un autre bracelet connecté que vous jugez meilleur ou moins bien? Ca vous tente ou pas du tout? Dites moi tout!

Retrouvez moi sur Instagram
%d blogueurs aiment cette page :