Reprendre un régime/le sport après une perte de motivation en 4 étapes

Y a des fois où, sans faire exprès, on perd la motivation. On arrête d’aller à la salle (ou on espaaaaace les séances, jusqu’à n’y aller plus qu’une fois par mois, parce qu’on « a pas le temps » ou je ne sais quelle autre excellente excuse – que j’ai déjà listé dans un article précédent ), on se remet à se goinfrer avec des cochonneries, bref, ça part en sucette dans le lourd. Ca arrive. Mais une fois qu’on s’en rend compte, on s’en veut un peu – beaucoup – passionnément – à la folie. Parce qu’avoir un mode de vie sain et être bien dans ses bottes, c’est quand même chouette. 

Maintenant qu’on s’est dit ça, on fait quoi ? Et bah on s’y remet. Et ça peut paraitre difficile au premier abord, mais en fait.. c’est pas si compliqué. Voilà trois étapes clés pour se remettre dans le droit chemin et reprendre son régime / le sport / la fit-attitude. 😀

 

1. On fait un bilan : qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Rien ne sert de courir, non, ça ne sert à rien, on va d’abord prendre un peu de temps pour réfléchir à ce qu’il s’est passé. Pourquoi cette démotivation soudaine ? Pourquoi le Nutella a t’il gagné ? Qu’est-ce qui, bon sang de bois, nous a empêché d’aller à la salle pendant 2 mois de suite ? 

Le meilleur moyen de repartir sur de bonnes bases, c’est d’analyser ce qu’il s’est passé, quelles erreurs on a faites, afin de ne pas les refaire par la suite.

perte de motivation thefitnesstheory
reconnaitre ses erreurs = la clé.

 

2. On se questionne sur notre motivation : Pourquoi je fais ça, au final ? 

C’est beaucoup plus dur de rester motivé si, à la base, on le fait pour de mauvaises raisons : vous ne tiendrez jamais un mode de vie sain sur le long terme si la seule motivation qui vous pousse c’est « je veux me sentir bien en maillot de bain » ou « mon mec ne me regarde plus et je veux qu’il m’aime ». Non. On change de mode de vie pour soi, parce que c’est une belle preuve de courage et de tenacité, parce que c’est vraiment gratifiant de faire des choix sains et que votre corps vous dit merci. Perdre du poids ce n’est pas une fin en soi et surtout ça ne rend pas heureux. Ce qui rend heureux, c’est de voir que l’on est capable d’être déterminé, de résister dans le temps, de progresser chaque jour. Le poids est un indicateur bâtard, mais la persévérance en est un bien meilleur. 

on peut aussi juste se dire qu'on veut des gros bras très musclés, hein.
on peut aussi juste se dire qu’on veut des gros bras très musclés, hein.

 

3. On réétablit des buts clairs, simples et atteignables.

Parfois, quand on perd la motivation, c’est qu’on s’était fixés des buts farfelus – « je veux perdre 20kg en 2 semaines » ou « 15000 squats par jour ». Du coup, on ne les atteint pas – normal – et du coup, on est tout énervé et on abandonne. 

Alors au lieu de penser qu’on sera Rocky / Kate Moss demain, on fait un point sur ce que l’on PEUT effectivement atteindre, coté objectifs. 3 kilos par mois, en perte de poids, c’est un bon rythme. 3 ou 4 séances de sport par semaine, c’est optimal, etc.

On ne passe pas de « je mange ce que je veux et je ne fais pas de sport » à « healthy food 100% du temps et sport 6 jours par semaine, weekends et jours fériés inclus ».

moi quand j'ai commencé à aller à la salle de sport 1 fois par semaine.
moi quand j’ai commencé à aller à la salle de sport 1 fois par semaine.

Donc on commence gentil – mais pas trop gentil quand même – et on établit un programme clair, facile à garder en tête (quitte à l’imprimer et à le coller sur votre frigo s’il le faut) et… on s’y tient. 

 

4. On s’y remet – et on s’accroche, cette fois ! 

Maintenant qu’on sait pourquoi on a laché la première fois, qu’on sait pourquoi on le fait et qu’on voit comment on va le faire.. Y a plus qu’à. Et ça parait plus facile à dire qu’à faire, mais vous avez toutes les clefs en main pour réussir.

et avoir ce Beyoncé-feeling qui vous va si bien.
et avoir ce Beyoncé-feeling qui vous va si bien.

Si vous avez besoin d’un petit rappel sur le rééquilibrage alimentaire ou comment se mettre au sport convenablement, je vous conseille d’aller jeter un oeil à mon petit guide pratique.

Un autre conseil pour faciliter le retour en selle : vous pouvez vous inscrire à une salle de sport sans engagement – c’est une bonne façon de s’y mettre sans pour autant se poser de questions métaphysiques sur l’investissement, et généralement, une fois qu’on est inscrit.. on y reste. héhé.  

Autre conseil : entourez vous de gens qui comprennent ce que vous traversez. Je sais à quel point c’est difficile parfois de ne pas baisser les bras, surtout si on a pas les résultats qu’on espère (d’ailleurs, si vous faites un régime et que vous ne perdez pas de poids, il y a plusieurs explications possible, et j’ai écrit un article sur le sujet ici). Mais une fois la routine optimale prouvée, je vous promet que ça va marcher. Alors n’hésitez pas à poser des questions à ceux qui sont plus renseignés que vous, n’ayez pas peur parce qu’on est tous dans le même bateau. TOUT le monde a des coups de mou, et TOUT le monde en a marre de temps en temps. C’est normal. Mais c’est plus facile de rester sur les rails si on se soutient et qu’on se motive entre nous. Après tout, on est des milliers à vouloir être bien dans notre peau et avoir un mode de vie sain, personne ne devrait avoir à affronter ça tout seul 🙂 (vous pouvez d’ailleurs rejoindre cette merveilleuse communauté sur Insta

group huuuug!
group huuuug!

gram, beaucoup de gens formidables là dessus.) 

Alors, on s’y remet ? 🙂

Et vous, ça vous est déjà arrivé de baisser les bras ? Vous avez pu surmonter ça? Racontez moi tout en commentaire 🙂

16 Comments
  1. Pffff dur dur pour moi j’ai atteint mon objectif en 1an et demi (-32kg) et là ça part en Live avec les invitations et les apero improvistes à la maison. Les placards du goûter des enfants y passent quand je m’ennuie 😓 difficile ces derniers temps de me remettre en question

    1. les apéros à la limite, c’est social, c’est pas dramatique, parce qu’il faut savoir lacher prise aussi. Par contre, l’ennui ce n’est pas une raison de manger DU TOUT. Alors trouve un hobby – ou n’importe quoi qui t’occupe les mains / l’esprit / les deux – et qui soit plus constructif :p courage!

  2. Bonsoir, c est exactement le ressenti que j ai depuis 2 semaines. Je sais ce qui m a démotivé et j aimerai refaire le premier pas demain. Cet article tombe donc à pic! Merci beaucoup, je vais maintenant lire le petit guide 😉
    Insta : vivie_2.0

  3. Merci pour ton article. Je me suis fait opérer fin avril. « Grâce » à cela j’ai perdu quelques kilos facilement, je mangeais sainement, je ne peux pas faire de sport pour le moment car je suis encore en convalescence mais je me suis complètement relâcher sur la bouffe depuis 2semaines je mange TOUS LES JOURS de la merde. Je me déteste de faire ça mais c’est tous les jours la même.. Du coup j’ai repris et je me sent grasse… demain je reprend une bonne alimentation ! Et pour le sport bin ça sera après ma convalescence. Merci merci j’étais déjà décidé mais j’avais besoin de lire ça !

    1. des fois il suffit d’un coup de pied aux fesses donné par quelqu’un d’autre :p courage en tout cas, tu l’as déjà fait et tu sais que c’est bon pour ton corps alors.. y a plus qu’à 🙂

  4. Comme toujours article bien constructif. Je passe par cette période en ce moment, depuis 3ans d’alimentation saine avec ces plaisirs, et sport qui me passionne. Je ne sais pourquoi aujourd’hui, alors j’ai fais le point et me voila repartie de plus belle. Apres tout, le coup de mou arrive à tout le monde.

  5. Merci pour cet article ! Il permet de bien se re-concentrer sur ses objectifs surtout que cela nous arrive à tous de passer par cette période de perte de motivation. Comme je suis coach, je me servirais de tes conseils avec mes clientes 😉
    Bonne continuation

  6. Salut, super ton blog, il me permet de tenir le coup parce que là gros passage à vide physique et moral… En fait je crois que j’ai voulu trop en faire, et ça me retombe dessus maintenant :/ (donc t’as raison c est important d’y aller doucement). En fait en juillet j’ai vécu une rupture après un an et demi de vie de couple, et là pour ne pas me laisser aller, je me suis mise en quête d’un mode de vie healthy. Sachant que je marchais déjà à une allure rapide entre 10000 et 15000 pas par jour avec ma chienne (je sais pas si on peut considérer ça comme un sport à part entière, tu en penses quoi?), je me suis mise en plus à faire du renforcement musculaire 30min par jour et j’ai complètement arrêté les féculents, les sucres, les graisses pour ne consommer pratiquement que des fruits et des légumes, avec pour seules protéïnes des yaourts natures et parfois 1/2 boîte de thon, donc en gros ça me donnait des journées entre 700 et 1000kcal. Je me disais tout va bien je suis sur la bonne voie! On me disait que j’avais maigri j’étais contente! J’étais super en forme, devenue hyperactive, toujours dans un désir de performance et de dépassement personnel: je me sentais la reine du monde quoi! Sauf que ça s’est compliqué…mon cerveau ne fonctionnait plus normalement, j’avais des délires paranoïaques, des angoisses, je saignais du nez abondamment et sans raison, j’avais des gros maux de tête, la nuit je faisais ce qui me semblait être de la paralysie du sommeil, mais qui s’est en fait avéré être de l’hypoglycémie nocturne, mais pas un instant je n’ai fait le lien entre ces symptômes et mon manque de nourriture! Donc je continuais tout ce contrôle extrême. Mais c’est quand je n’ai pas eu mes règles que j’ai commencé à comprendre qu’il y avait un bug (pourtant j’étais pas du tout maigre, enfin j’étais juste un tout petit peu en dessous de mon IMC normal mais rien de bien méchant) du coup j’ai pris peur et je me suis mise à faire des sortes de crises de boulimie, pensant que ça me ferait retrouver mes règles…Sauf que non! Par contre c’est là que j’ai vu que je faisais de l’hypoglycémie car quand je mangeais, bizarrement, mes symptômes de maux de tête, palpitations etc disparaissaient! Du coup je mangeais, même pas par gourmandise ou par frustration, mais pour faire disparaître ces symptômes. Et tout ce que j’ai gagné c’est, bien entendu, une prise de poids :'( donc je suis repartie dans la restriction…Mais cette fois mon corps n’a pas du tout du tout apprécié! Mon cerveau fonctionnait plus, mon corps non plus, je pouvais plus rien faire, obligée d’appeler ma mère en pleurs qu’elle vienne me chercher, et forcément une fois là bas, tellement affamée, tellement affaiblie, j’ai refait une mini-crise de boulimie (une barre de chocolat noir et 4 petits cake au chocolat à 130kcal chacun 🙁 ) bon, ça aurait pu être pire, mais le lendemain j’étais tellement mal que, bien sûr, obligée de jeûner et de faire 20000 pas car trop mal au ventre et grosse culpabilité. Au moins ça m’a enlevée mon hypoglycémie et j’ai retrouvé mon énergie physique, je peux donc recommencer à faire mes 10000 pas pour jour, mais pour le fitness, c’est dur… je n’arrive pas à retrouver toute l’énergie que j’avais avant. Niveau alimentation, vu que j’ai grossi j’ai envie de repartir en restriction mais ce serait le meilleur moyen de grossir encore plus je pense, donc j’essaye de manger 1800kcal par jour et équilibré, en espérant ne pas avoir bousillé mon métabolisme et ne pas grossir à l’infini! Qu’en penses-tu? Désolée pour ce long message, mais je voudrais savoir ce que tu me conseilles… rester à 1800kcal sans trop de restriction le temps que mon métabolisme se remette en place, pour ne pas tomber dans la boulimie et grossir encore plus? Réduire à 1500? Et pour le sport? Tu penses que 10000 pas par jour c’est suffisant pour ne pas grossir et rester en forme, en attendant d’avoir l’énergie nécessaire pour reprendre le renforcement musculaire?

    1. Hello 🙂 alors déjà, je sais exactement par quoi tu es passée. rassure toi, on s’en sort très bien!
      ensuite, marcher c’est bien, mais tu aurais de meilleurs résultats avec un cardio plus soutenu – qui mobilisent plus de muscles, comme l’elliptique, ou qui demande un impact, comme la course à pied.
      1800 si tu étais à 1000 avant, c’est compliqué pour ton corps à gérer. Passe a 1500 ou 1600 sans excès pour le réhabituer = il se peut même que tu te remettes à perdre du poids dans le processus ! par contre, l’énergie, si ton imc est pas à 16, tu l’as toujours. surtout si tu manges 1800: ton corps a les réserves pour. Par contre, tu as du niquer pas mal de tes mucles dans la bagarre, et c’est pour ça que ca te semble difficile: il va falloir les reconstruire, ils ne vont pas revenir tout seuls! donc remets toi au fitness gentiment, à un cardio plus intense, mange 1600 et pèse toi toutes les semaines pour voir dans quel sens tu vas 🙂

      1. Coucou, merci pour ta réponse, en ce moment j’alterne des journées à 1800 et des journées à 1600 kcal, et mon poids se stabilise (45kg pour 1m59), par contre je ne me sens pas du tout prête à reprendre le fitness ou un autre sport, donc je continue toujours la marche rapide 1h30 à 2h/jour (10000 pas) je ne veux pas trop puiser dans mon énergie et en faire trop car je commence tout juste à retrouver la santé. Par contre j’ai remarqué que les jours où je suis à 1800 je déborde d’énergie intellectuelle et physique, je marche +, mon moral est meilleur et j’assume beaucoup + mes tâches quotidiennes, tandis qu’à 1500/1600 j’ai l’impression de devoir vachement mesurer et répartir mon énergie sinon au fil de la journée je me sens faible et j’ai espèces de symptômes du style migraines, irritabilité, problèmes de concentration… Le truc c’est que là je suis en vacances donc ça va, quand ça me fait ça je m’allonge en attendant de récupérer de l’énergie au repas suivant, mais la semaine prochaine je reprends les cours alors je pourrais pas me permettre de me sentir comme ça… Tu crois qu’à ce moment là je pourrais remonter à 1800 sans reprendre de poids, sachant que là je me stabilise en alternant des journées à 1600 et des journées à 1800? Et sachant aussi que je me dépenserais + vu que je serai de retour chez moi (je suis chez ma mère là) donc en plus de ma marche rapide j’aurais les cours (l’activité intellectuelle ça fait consommer de l’énergie aussi!) + les tâches quotidiennes à assumer style le ménage etc ? Ralala la stabilisation c’est vraiment compliqué! Encore plus dur que le régime en lui-même en fait je crois! J’ai envie de retrouver ma forme et mon énergie, mais je tiens absolument à conserver mon poids, je ne veux sacrifier ni l’un ni l’autre, donc c’est compliqué! Les jours à 1800 je débordais tellement d’énergie! Mais j’ose pas le faire tous les jours… :/ J’ai calculé mon métabolisme sur plusieurs sites internet et aucun ne me donne la même réponse, l’un me dit que je peux consommer 2000, l’autre 1700, l’autre 1800… donc je suis un peu perdue, je fais des tests…

      2. J’ai deux autres questions (après promis j’arrête de t’embêter^^) Pour quand je vais reprendre les cours et que j’aurais qu’1h pour manger et que je serai obligée de manger en ville car je pourrais pas rentrer chez moi, tu penses que ça le fait un sandwich? Je parle des sandwiches de boulangerie style « la brioche dorée » ou « la mie câline » hein, pas de kebab! J’adore ça, je m’en étais longtemps privée et quand j’en mangeais je considérais ça comme un gros cheat meal au même titre qu’un kebab ou qu’un mcdo et ensuite je mangeais deux pauvres tomates au dîner pour compenser car je croyais qu’il y avait au moins 1500 kcal dans ce truc… Sauf qu’en fait je viens de regarder sur le site de la brioche dorée, et un sandwich type poulet/crudités ça fait que 500 kcal :O Sachant que quand je mange ça je suis très calée et rassasiée donc je vais certainement pas l’accompagner d’un coca ou d’une pâtisserie, tu crois que ça peut le faire comme repas du midi 1 ou 2 fois par semaine, ça va pas me faire grossir? Je sais que ce serait mieux de me préparer ma box équilibrée calibrée et mesurée et de l’emmener en cours, mais honnêtement je sors plus ou moins de troubles alimentaires et de mois de restrictions/excès/restrictions et je continue encore à compter toutes mes kcal pour stabiliser mon poids tout en veillant à ce que ce soit équilibré, donc j’ai pas envie de me prendre trop trop la tête, je redécouvre à peine le plaisir de la nourriture, à manger des féculents sans culpabiliser… Donc tu penses que je peux m’autoriser ça sans le considérer comme un cheat meal ou un écart qu’il faudra rattraper ensuite?

        J’ai une deuxième question mais attention c’est beaucoup moins « glamour »… la semaine dernière j’ai failli replonger dans une phase de restriction et de sous-alimentation, pourquoi?… Parce que j’ai eu le malheur d’aller deux fois à la selle dans la même journée… (quand j’étais en mode restriction j’y allais jamais, forcément vu que je bouffais plus rien) Du coup dans mon esprit ça voulait dire que j’avais beaucoup trop mangé et que j’allais grossir et qu’il fallait donc que je me remette au régime! Et maintenant encore, même si mon poids se stabilise, je continue à faire ce blocage et à me dire: plus on mange, plus on va à la selle => j’y vais deux fois par jour => ça veut dire que je mange trop => ça veut dire que je dois arrêter de manger. Ma mère ne cesse d’essayer de me rassurer en me disant que ça ne veut rien dire, par exemple elle elle est en surpoids, elle mange trop et trop gras, et pourtant elle ne va à la selle que tous les 3/4 jours. Elle me dit qu’au contraire ça veut dire que mon transit fonctionne très bien et qu’il élimine bien, et que c’est parce que je mange beaucoup de fibres (du muesli, beaucoup de légumes verts, des fruits, et pratiquement pas de gras à part un peu de fromage allégé en MG et les matières grasses naturellement présentes dans les aliments…) tu en penses quoi?

        1. je pense que tu réfléchis BEAUCOUP TROP, et que c’est pas bon du tout. les sandwiches, si y a rien avec, c’est ok évidemment, les toilettes, effectivement c’est juste bon signe, et pour les calories, c’est normal d’avoir plus d’énergie quand tu manges plus, ton corps est jamais à 100kcal prêt de toute façon, vise les 1800 sans trop compter et tout ira bien !

          1. Bon je te fais confiance, j’espère vraiment que je vais pas reprendre de poids en remontant à 1800, parce que sinon je vais repartir dans la spirale infernale à vouloir faire des régimes à la con et mettre ma santé en danger… Tfaçon j’ai pas trop le choix, mon corps et mon cerveau me montrent clairement que 1600 c’est pas assez… Je me laisse 1kg de marge, si je vois que je reprends 1kg je redescendrais à 1600 mais j’espère vraiment pas! Merci pour ta réponse.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :