Reprendre un régime/le sport après une perte de motivation en 4 étapes

Y a des fois où, sans faire exprès, on perd la motivation. On arrête d’aller à la salle (ou on espaaaaace les séances, jusqu’à n’y aller plus qu’une fois par mois, parce qu’on « a pas le temps » ou je ne sais quelle autre excellente excuse – que j’ai déjà listé dans un article précédent ), on se remet à se goinfrer avec des cochonneries, bref, ça part en sucette dans le lourd. Ca arrive. Mais une fois qu’on s’en rend compte, on s’en veut un peu – beaucoup – passionnément – à la folie. Parce qu’avoir un mode de vie sain et être bien dans ses bottes, c’est quand même chouette. 

Maintenant qu’on s’est dit ça, on fait quoi ? Et bah on s’y remet. Et ça peut paraitre difficile au premier abord, mais en fait.. c’est pas si compliqué. Voilà trois étapes clés pour se remettre dans le droit chemin et reprendre son régime / le sport / la fit-attitude. 😀

 

1. On fait un bilan : qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Rien ne sert de courir, non, ça ne sert à rien, on va d’abord prendre un peu de temps pour réfléchir à ce qu’il s’est passé. Pourquoi cette démotivation soudaine ? Pourquoi le Nutella a t’il gagné ? Qu’est-ce qui, bon sang de bois, nous a empêché d’aller à la salle pendant 2 mois de suite ? 

Le meilleur moyen de repartir sur de bonnes bases, c’est d’analyser ce qu’il s’est passé, quelles erreurs on a faites, afin de ne pas les refaire par la suite.

perte de motivation thefitnesstheory
reconnaitre ses erreurs = la clé.

 

2. On se questionne sur notre motivation : Pourquoi je fais ça, au final ? 

C’est beaucoup plus dur de rester motivé si, à la base, on le fait pour de mauvaises raisons : vous ne tiendrez jamais un mode de vie sain sur le long terme si la seule motivation qui vous pousse c’est « je veux me sentir bien en maillot de bain » ou « mon mec ne me regarde plus et je veux qu’il m’aime ». Non. On change de mode de vie pour soi, parce que c’est une belle preuve de courage et de tenacité, parce que c’est vraiment gratifiant de faire des choix sains et que votre corps vous dit merci. Perdre du poids ce n’est pas une fin en soi et surtout ça ne rend pas heureux. Ce qui rend heureux, c’est de voir que l’on est capable d’être déterminé, de résister dans le temps, de progresser chaque jour. Le poids est un indicateur bâtard, mais la persévérance en est un bien meilleur. 

on peut aussi juste se dire qu'on veut des gros bras très musclés, hein.
on peut aussi juste se dire qu’on veut des gros bras très musclés, hein.

 

3. On réétablit des buts clairs, simples et atteignables.

Parfois, quand on perd la motivation, c’est qu’on s’était fixés des buts farfelus – « je veux perdre 20kg en 2 semaines » ou « 15000 squats par jour ». Du coup, on ne les atteint pas – normal – et du coup, on est tout énervé et on abandonne. 

Alors au lieu de penser qu’on sera Rocky / Kate Moss demain, on fait un point sur ce que l’on PEUT effectivement atteindre, coté objectifs. 3 kilos par mois, en perte de poids, c’est un bon rythme. 3 ou 4 séances de sport par semaine, c’est optimal, etc.

On ne passe pas de « je mange ce que je veux et je ne fais pas de sport » à « healthy food 100% du temps et sport 6 jours par semaine, weekends et jours fériés inclus ».

moi quand j'ai commencé à aller à la salle de sport 1 fois par semaine.
moi quand j’ai commencé à aller à la salle de sport 1 fois par semaine.

Donc on commence gentil – mais pas trop gentil quand même – et on établit un programme clair, facile à garder en tête (quitte à l’imprimer et à le coller sur votre frigo s’il le faut) et… on s’y tient. 

 

4. On s’y remet – et on s’accroche, cette fois ! 

Maintenant qu’on sait pourquoi on a laché la première fois, qu’on sait pourquoi on le fait et qu’on voit comment on va le faire.. Y a plus qu’à. Et ça parait plus facile à dire qu’à faire, mais vous avez toutes les clefs en main pour réussir.

et avoir ce Beyoncé-feeling qui vous va si bien.
et avoir ce Beyoncé-feeling qui vous va si bien.

Si vous avez besoin d’un petit rappel sur le rééquilibrage alimentaire ou comment se mettre au sport convenablement, je vous conseille d’aller jeter un oeil à mon petit guide pratique.

Autre conseil : entourez vous de gens qui comprennent ce que vous traversez. Je sais à quel point c’est difficile parfois de ne pas baisser les bras, surtout si on a pas les résultats qu’on espère (d’ailleurs, si vous faites un régime et que vous ne perdez pas de poids, il y a plusieurs explications possible, et j’ai écrit un article sur le sujet ici). Mais une fois la routine optimale prouvée, je vous promet que ça va marcher. Alors n’hésitez pas à poser des questions à ceux qui sont plus renseignés que vous, n’ayez pas peur parce qu’on est tous dans le même bateau. TOUT le monde a des coups de mou, et TOUT le monde en a marre de temps en temps. C’est normal. Mais c’est plus facile de rester sur les rails si on se soutient et qu’on se motive entre nous. Après tout, on est des milliers à vouloir être bien dans notre peau et avoir un mode de vie sain, personne ne devrait avoir à affronter ça tout seul 🙂 (vous pouvez d’ailleurs rejoindre cette merveilleuse communauté sur Insta

group huuuug!
group huuuug!

gram, beaucoup de gens formidables là dessus.) 

Alors, on s’y remet ? 🙂

Et vous, ça vous est déjà arrivé de baisser les bras ? Vous avez pu surmonter ça? Racontez moi tout en commentaire 🙂

10 Comments
  1. Pffff dur dur pour moi j’ai atteint mon objectif en 1an et demi (-32kg) et là ça part en Live avec les invitations et les apero improvistes à la maison. Les placards du goûter des enfants y passent quand je m’ennuie 😓 difficile ces derniers temps de me remettre en question

    1. les apéros à la limite, c’est social, c’est pas dramatique, parce qu’il faut savoir lacher prise aussi. Par contre, l’ennui ce n’est pas une raison de manger DU TOUT. Alors trouve un hobby – ou n’importe quoi qui t’occupe les mains / l’esprit / les deux – et qui soit plus constructif :p courage!

  2. Bonsoir, c est exactement le ressenti que j ai depuis 2 semaines. Je sais ce qui m a démotivé et j aimerai refaire le premier pas demain. Cet article tombe donc à pic! Merci beaucoup, je vais maintenant lire le petit guide 😉
    Insta : vivie_2.0

  3. Merci pour ton article. Je me suis fait opérer fin avril. « Grâce » à cela j’ai perdu quelques kilos facilement, je mangeais sainement, je ne peux pas faire de sport pour le moment car je suis encore en convalescence mais je me suis complètement relâcher sur la bouffe depuis 2semaines je mange TOUS LES JOURS de la merde. Je me déteste de faire ça mais c’est tous les jours la même.. Du coup j’ai repris et je me sent grasse… demain je reprend une bonne alimentation ! Et pour le sport bin ça sera après ma convalescence. Merci merci j’étais déjà décidé mais j’avais besoin de lire ça !

    1. des fois il suffit d’un coup de pied aux fesses donné par quelqu’un d’autre :p courage en tout cas, tu l’as déjà fait et tu sais que c’est bon pour ton corps alors.. y a plus qu’à 🙂

  4. Comme toujours article bien constructif. Je passe par cette période en ce moment, depuis 3ans d’alimentation saine avec ces plaisirs, et sport qui me passionne. Je ne sais pourquoi aujourd’hui, alors j’ai fais le point et me voila repartie de plus belle. Apres tout, le coup de mou arrive à tout le monde.

  5. Merci pour cet article ! Il permet de bien se re-concentrer sur ses objectifs surtout que cela nous arrive à tous de passer par cette période de perte de motivation. Comme je suis coach, je me servirais de tes conseils avec mes clientes 😉
    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Retrouvez moi sur Instagram
%d blogueurs aiment cette page :