indice glycémique des aliments: C’est quoi l’alimentation IG bas et comment ça marche? (avec Megalowfood!)

Note de TheFitnessTheory:  J’ai commencé à vous parler, il y a quelques semaines, de la notion d’indice glycémique sur Instagram. Je me suis pas mal renseignée sur ce point, et j’ai trouvé que ce nouveau mode d’alimentation (parce que ce n’est pas un régime) était très très intéressant, par sa compréhension du fonctionnement du corps humain. Je voulais vous en expliquer les tenants et les aboutissants, mais j’ai préféré laisser ça à une vraie pro! Ella, de Megalowfood – qui se spécialise dans l’alimentation IG bas – va tout vous raconter ! Cet article présente les grands principes du concept, et le prochain détaille les bonnes pratiques et les astuces qu’elle a à nous donner. Je vous laisse entre de bonnes mains!


Vous avez dû entendre parler du terme « IG bas » ici et là sur la blogosphère ou sur les réseaux sociaux. Pour autant, vous fuyez les étiquettes et les « régimes » ! Et bien, bonne nouvelle, ceci n’est pas un régime mais la technique infaillible pour manger sainement à long terme sans frustration et sans « ordonnance » !

Je m’appelle Ella, j’ai 29 ans et je suis bloggeuse sur Megalowfood.com depuis plus de 3 ans. Je partage mes découvertes, mes plannings de repas et mes recettes gourmandes à indice glycémique bas. Oui, car manger sainement ne signifie pas dire bye bye à tout plaisir ou toute gourmandise.

Les indices glycémiques, comment ça marche ?

Commençons par la définition de l’indice glycémique : L’index glycémique d’un aliment est l’influence que va avoir cet aliment sur votre glycémie c’est à dire votre taux de sucre dans le sang. Du coup, on comprend tout de suite que c’est une affaire de sucre !

Mais pas que le sucre de table. Il s’agit des farines raffinées, du riz blanc, des pommes de terre, des amidons, etc.. On y reviendra.

Que se passe t’il dans notre corps quand nous mangeons un aliment à IG élevé, par exemple, une bonne brioche ? Nous donnons à notre corps une dose de sucre très élevée. Pour s’occuper de cette dose hors norme, votre corps va sécréter de l’insuline depuis votre pancréas.

L’insuline ? Ça aussi vous en avez entendu parler, c’est pas pour les diabétiques ?

Et bien on en a tous dans le corps. L’insuline c’est l’hormone régulatrice du taux de sucre dans le sang. Vital pour tous donc. Ainsi, pour faire baisser votre taux de sucre dans le sang, il va se produire ce que l’on appelle un pic d’insuline. Heureusement qu’il est là pour calmer les choses Mr Pic d’Insuline. Mais cela ne se termine pas comme ça. Après ses bons et loyaux services, Mr Pic d’Insuline vous laisse avec 2 petits héritages :

  1. La fatigue et la faim la plus compulsive :

Plus vous allez faire monter votre glycémie et donc provoquer un pic d’insuline, plus l’insuline la fera descendre bas, provoquant ainsi une hypoglycémie réactionnelle qui se traduira par la faim, la fatigue, l’irritabilité voire même un état dépressif. Et sur quoi nous jetons-nous quand nous sommes dans cet état ? Le sucre. Le cercle vicieux commence.

 

IG bas Megalowfood indice glycémique

IG bas Megalowfood indice glycémique
2. Plus de graisses dans notre popotin :

Pour faire baisser notre taux de sucre dans le sang, où l’insuline va t’elle mettre tout ce sucre ? Une partie sera transformée en glycogène et constituera une réserve d’énergie. Les sportifs et sportives connaissent bien ce principe. Mais si cette réserve est saturée (du fait du manque d’activité physique ou d’une consommation de sucre supérieure à nos besoins), l’excédent de sucre ira droit dans nos cellules adipeuses ! Notre graisse quoi. Et oui l’insuline est aussi une hormone de stockage. Elle transforme le sucre en graisses, appelées triglycérides. Et comme si cela n’était pas suffisant, quand elle va stocker ce sucre en surplus elle va aussi favoriser avec elle le stockage des lipides/graisses du repas (Merci la brioche pur beurre !).

IG bas Megalowfood indice glycémique

La notion d’indice glycémique est donc fondamentale pour la perte de poids et la satiété.

En surveillant les indices glycémiques des aliments que nous consommons de façon à ce qu’ils soient bas ou modérés, nous sollicitons beaucoup moins notre insuline et nous gardons un taux de sucre dans le sang stable au cours de la journée. Du coup, nous avons plus d’énergie, plus de faculté de concentration et physiques, moins de fringales et de fatigue, en bref, nous nous sentons mieux ! Et en bonus, à long terme, nous limitons fortement notre prise de poids.

IG bas Megalowfood indice glycémique


Maintenant que vous savez de quoi on parle, on vous dit par ou commencer et les meilleures astuces dans le prochain article 🙂

7 Comments
  1. Ah très sympa comme sujet, à force de voir ces histoires d’IG partout, je me disais aussi qu’il fallait que je me renseigne donc je vais attendre tes articles ! Par contre, j’avoue être un peu paumée de prime abord : je mange généralement 3 fruits par jours et je fais super gaffe à mes féculents (plutôt du quinoa, du blé, du sarrasin, de l’avoine …) de fait je suis dans la  »norme » ou alors je devrais faire plus attention ? Merci à toi 🙂

    1. Bonjour Nel,
      3 fruits par jour c’est une bonne dose et pour le choix des féculents, c’est très bien sauf peut-être le blé. C’est une question de quantité aussi. Tu es donc sur une très bonne voie.
      Ella

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :