Manger équilibré : 5 questions pour vérifier que votre diète est healthy !

Vous avez décidé de manger healthy, ça y est. La volonté y est, vous avez fait un peu de recherches ou vu un dététicien, et vous vous êtes lancés. Cependant, il est difficile parfois de savoir si on fait tout bien comme il faut. Il y a, sur internet et dans la bouche de certains prétendus experts, pas mal de bétises. Alors, comment vérifier que vous mangez équilibré ? Voici les 5 questions toutes simples à vous poser pour avoir la réponse ! 


 

1. Est-ce que je mange assez de protéines tous les jours? 

(Pour ceux qui me suivent sur instagram @thefitnesstheory, vous savez que les protéines sont LE point sur lequel je suis le plus pénible :p) Les protéines, c’est ce qui va permettre à votre corps de construire de la masse musculaire, mais également de maintenir les muscles qu’il a déjà et de fonctionner de manière normale. Or, si vous n’en mangez pas assez.. le corps va les puiser directement dans vos muscles, et vous perdez tout l’interêt de faire du sport, en plus de risquer de stocker d’avantage de gras à la longue, parce que le corps se sent menacé. 

Que faire si la réponse est non? Et bien.. en manger plus :p En ajoutant des oeufs, viande, poissons ou protéines végétales à votre alimentation, ou en vous tournant vers les protéines en poudre pour compléter votre apport. Visez 3 portions de protéines par jour, dont au moins 1 (ou plus!) est d’origine végétale. 

all the proteins gif


 

2. Est-ce qu’il y a des aliments que je m’interdis formellement?

La définition même d’un régime équilibré, c’est qu’il n’y a rien que l’on ait absolument pas le droit de manger. Il est question de modération, et de limiter la fréquence des extras – d’une part, pour que le corps comprenne que ce sont des extras et les élimine au plus vite, d’autre part pour en profiter encore plus intensément. Cela dit, si on s’en prive complètement, on passe à coté de saveurs très chouettes ET on se frustre au maximum. Du coup, le jour ou ça craque.. ça craque pour de bon, et on regrette ! Au lieu de ça, on se réserve un cheatmeal par semaine ou on se fait plaisir, ou on trouve une façon d’adapter de façon healthy ses petits plaisirs 🙂 

Que faire si la réponse est oui? On stoppe de suite les privations, et on réintègre à petites doses les aliments défendus.. et on savoure ! 

privation régime liberté
Ouiii manger sans s’interdire des trucs!

 

3. Est-ce que je consomme toujours des matières grasses (en quantité suffisante)?

Je ne le répeterai probablement jamais assez : le gras, c’est la vie. Votre corps en a besoin pour fonctionner, et non, ce n’est pas manger gras qui rend gras. C’est plutôt l’abus de sucre qui force le corps à stocker. On s’assure donc de toujours manger au moins 3 portions de matières grasses saines par jour, et ça peut être une cuillère de beurre de cacahuète ou d’huile d’olive, un filet de saumon, 1/2 avocat… On a l’embarras du choix. 

Que faire si la réponse est non? Réintégrer des matières grasses dans l’alimentation quotidienne sans tarder. Plus le corps se déshabitue, plus il a du mal à la digérer ensuite, alors qu’il en a besoin. Si ça fait longtemps qu’on a arrêté, on réintroduit progressivement : 1 portion par jour, puis 2 la semaine d’après, etc. 

le gras c'est la vie gif
Mon gif préféré.

 

4. Est-ce que j’ai souvent faim?

Que vous ayez décidé de perdre du poids ou pas, vous ne devriez pas avoir faim toute la journée. Ce n’est pas une façon de vivre sa vie, et c’est surtout une preuve que vous choisissez mal vos aliments – ou que vous vous privez beaucoup trop, mettant votre corps à risque. 

Que faire si la réponse est oui? On revoit son plan nutritionnel tout de suite : On mange toutes les 3 ou 4h (afin d’éviter que le corps tape dans les muscles pour trouver des protéines, notamment) et on choisit des aliments plus volumineux ou plus rassasiants. Une poignée de chips fait 100kcal… mais il faut 300g d’haricots verts pour en arriver au même montant.. sans l’huile dégueulasse en prime ! (vous pouvez voir des comparaisons de volume des féculents ici)

feed me gif


 

5. Est-ce que je me vois manger comme ça pendant des mois/années?

Un rééquilibrage alimentaire n’est viable que s’il n’est pas frustrant et qu’il est viable sur le long terme. C’est pour ça que ne manger que des soupes de chou, si ça vous fait perdre du poids très vite, est stupide et la meilleure façon de reprendre du poids très vite ensuite. Un rééquilibrage, ce n’est pas une cure de 12 jours. C’est un mode de vie à mettre en place sur 3, 6 mois, 1 ou 2 ans. Et ensuite… ça ne sera plus un programme alimentaire, juste une nouvelle façon de s’alimenter, qui sera rentrée dans vos habitudes. Donc il faut que manger comme vous le faites vous contente -même si au début on doit renoncer à une deuxième ration de pâtes ou à une raclette.

Que faire si la réponse est non? Revoir votre plan. Ce n’est pas grave si perdre du poids ou atteindre votre objectif prend plus de temps, vous n’êtes pas pressés. Par contre, pouvoir tenir sur la durée est essentiel, alors on joue avec son plan de manière à trouver un équilibre plus serein, histoire que ce soit un vrai changement de vie, et pas juste 2 semaines de privation :p 

pour toujours régime gif


Cet article vous a aidé? Vous avez des questions? Dites moi tout en commentaire! 

8 Comments
  1. Plutôt d’accord avec cet article. Surtout le dernier point qui me semble juste complètement essentiel ! Les diète auxquelles ont n’adhère pas sont un jour ou l’autre vouées à l’échec, et c’est bien dommage de perdre du temps avec une alimentation qui ne nous plaît pas.

  2. Des conseils très raisonnables, bravo ! Et je suis tout à fait d’accord sur les aliments qu’on s’interdit et qui nous obsèdent par la suite, il n’y a rien de pire à mes yeux.

    Pour des raisons de santé j’ai grandement limité les sucres ajoutés et les glucides en général (dont le gluten, le lactose et un peu le fructose des fruits aussi), mais quand je suis invitée, je mange quand même un petit bout des desserts sucrés (par politesse car j’ai perdu l’attrait du sucre à force). Pour autant, ça ne remet pas mon régime alimentaire en question. Faut savoir se relâcher de temps en temps, ça permet d’éviter les frustrations mentales.

  3. Hello,

    Dis si on veut mettre en place un nouveau régime alimentaire, on peut aller voir un diététicien ou un nutritionniste ? Est-ce qu’il y’a une vrai valeur ajoutée par rapport aux conseils/recettes que l’on peut piocher sur internet ?

    Merci 🙂

    1. Hello !

      Personnellement, je sais que voir un nutritionniste (et pas un diététicien, je te dis pourquoi ensuite) a été un facteur clé dans ma perte de poids. Pas juste parce que le plan alimentaire qu’il m’a donné était parfaitement équilibré, mais aussi parce que j’ai eu l’accompagnement (et les coups de pied aux fesses) dont j’avais besoin (je raconte tout ça dans la vidéo ici http://www.thefitnesstheory.fr/2016/02/19/a-propos-de-the-fitness-theory/ )
      Par contre, il faut choisir un nutritionniste, si tu veux un suivi. Le nutritionniste est médecin, et comprend les besoins physiologiques (alors qu’un diététicien n’a fait que 2 ans d’études et n’est pas tenu de respecter la logique de base.. certains conseillent même de jeûner ou d’opter pour des régimes extrêmes). Donc yes, avoir un plan construit par quelqu’un en fonctiond e tes besoins, c’est top et si tu as l’occasion, fonce 🙂

      1. Merci pour ta réponse ! Grâce à ça j’ai enfin pris mon premier rdv chez une nutritionniste… Je stress déjà haha !

  4. Bonjour Charlotte,
    Merci pour ton article avec lequel je suis tout à fait d’accord, c’est bien desuivre un régime alimentaire de temps à autres (surtout si on ne mange pas toujours sainement) mais de le suivre toujours tous le temps… C’est pas le mieux pour notre corps.

Laisser un commentaire