Vergetures : c’est quoi ces petites zébrures? C’est grave? Je suis censé(e) faire quoi?

C’est l’article feel good de la semaine, donc on se prépare à recevoir une tonne de body-positivité. C’est simplement qu’hier encore, j’entendais une copine se plaindre de ses cuisses. « Regarde, elles sont pleines de vergetures ! » Je regarde, évidemment rien ne me saute aux yeux, mais elle insiste :  » mais si là ! les trucs blancs rosâtres ! » Ah, ça. Le truc que toutes les filles (et pas mal de mecs, mais qu’ils cachent avec des poils lo/) ont. « tu sais comment les faire partir?« . Attends, attends, attends. Avant de faire une montagne d’une taupinière, on va reprendre depuis le début. On va éviter de gaspiller du temps, des efforts et certainement des sous dans des produits inutiles sur un problème qui n’en est pas un. Donc on reprend, ma grande. 

pin up tatouage vergetures

Les vergetures, c’est quoi ?

Visuellement, c’est des petites zébrures creuses et blanches, roses ou rouges, qu’on trouve généralement sur les cuisses, les fesses, le ventre et les hanches. C’est indolore, mais si vous regardez de très près, bah vous les voyez. Si c’est le cas, on se détend direct, 50% de la population en dessous de 25 ans en a, et ça augmente très largement ensuite. (Pour info, j’en ai depuis que j’ai 18 ans, et je vis très bien avec.)

Mais de quoi ça vient? C’est une démonstration visible d’une rupture des fibres de collagène profond de votre peau. Pour faire simple, c’est souvent suite à un changement de poids (dans les deux sens, que vous en preniez ou que vous en perdiez) : la peau se tend ou se détend, à un moment elle arrive au max de son élasticité, et les fibres cassent. Paf, ça fait des petites fissures, et c’est ça qu’on voit à l’oeil nu. 

vergetures thefitnesstheory
Voilà hop, je partage : ça c’est mes jambes, et tous les traits blancs, c’est des vergétures. J’en ai aussi derrière les genoux, mais dans l’autre sens, parce que les motifs réguliers, c’est trop 2010.

 

Est-ce que c’est grave, d’avoir des vergetures?

Bah.. non. D’une part, parce que tout le monde en a (souvent, elles apparaissent, sur les filles qui n’en ont pas encore, après une grossesse ou un régime, mais suffit d’avoir une peau un peu réticente durant la puberté, et on en chope sans rien faire d’autre), d’autre part, parce que c’est juste un petit souci de peau. Rien de plus. Vous faites pas une montagne à chaque cicatrice, si? Ben là, c’est pareil. C’est des petites cicatrices. Donc on arrête d’en faire une montagne.

vergetures est ce que c'est grave

Est-ce que je peux prévenir les vergetures?

Si on veut éviter d’en avoir (ou d’en avoir davantage), il y a quelques petites astuces:

  • On contrôle son poids – on évite de prendre ou de perdre du poids très vite, on garde un rythme de vie sain, on fait attention à ne pas faire de yo-yo. L’idée, c’est que votre peau est à votre taille pour le moment, et que soudainement perdre beaucoup de poids ou en prendre beaucoup, ça détend un peu le costume, forcement. (l’image est pas très jolie, mais vous voyez ce que je veux dire.)
  • On reste toujours hydraté(e). Plus on amène de l’eau à son organisme, plus les cellules kiffent. La peau est plus hydratée, donc plus flexible, donc moins les fibres lâchent rapidement.
  • On fait le plein de vitamines et de nutriments: les déficiences en vitamines & minéraux ont tendance à accélérer l’endommagement de la peau. (on peut aller jeter un oeil ici sur l’article sur les vitamines, au cas ou)

 

Est-ce que je peux les faire disparaitre si j’en ai déjà?

Attention spoiler, la réponse est plutôt non. Vous pouvez choisir de vous battre contre, avec des crèmes atténuantes, du laser, ou des traitements à l’acide. Ces solutions fonctionnent, au moins pour un temps. Par contre, je vais prendre une position un peu arrêtée, là, mais si j’étais vous, je laisserais tomber. Ca n’en vaut juste pas la peine, pas l’argent, pas l’effort: ca revient à se battre contre un truc totalement naturel.  

(Si vous voulez vraiment lutter, sachez quand même que c’est plus facile à traiter quand elles viennent d’apparaitre : les crèmes et autres lasers sont plus efficaces, et pour ça, je vous laisse voir avec un dermatologue la solution qui vous convient le mieux.)

Voilà mon avis sur la question : Le corps répond à ce qu’il endure – les changements de poids en font partie, l’âge aussi – et parfois, ça laisse des petites marques. Bon, ok, et ensuite? 
Il faut savoir que les vergetures s’éclaircissent avec le temps : elles se voient donc de moins en moins, en passant de marques rouges ou brunes à quasi couleur peau. Et puis surtout… personne n’y fait attention, en vrai. Vous les voyez sur vous (comme je ne voyais que ça sur mes jambes), mais c’est surtout parce que vous passez trop de temps à vous observer de trop près et pas assez à profiter du corps que vous avez, et à vous concentrer sur l’essentiel : être bien dedans. Tout le monde s’en tape, des petites marques blanchâtres derrière vos genoux ou sur vos hanches, et personne ne vous jugera JAMAIS pour ça. C’est la vie, c’est juste de petites cicatrices – je lisais sur un blog une fois que c’était comme être un tigre qui gagnerait ses rayures au fur et à mesure de la vie. 

Perso, je suis assez contente d’être un tigre. C’est la preuve aussi que j’ai repris ma vie en main à un moment et perdu le poids qui me rendait malheureuse, et adopté un mode de vie sain. Si un jour j’ai un enfant, j’aurai d’autres rayures, ailleurs, et ce sera comme ça. 

Il faut arrêter de se focaliser sur des bricoles que personne ne voit. Et on va plutôt prendre un bon bain et prendre soin de soi, un peu. 🙂

body positive
merci à ma copine Amandine pour les illustrations! 🙂

A votre tour! Vous avez des vergetures aussi? Vous les acceptez ?Dites moi tout en commentaire!

 

 

 

11 Comments
  1. Coucou ! Merci pour ce très bon article ! 😃
    Oui j’en ai aussi, déjà de mon adolescence ou j’avais fait yoyo puis avec mes deux grossesses!
    Au quotidien je le vis bien, elles font parties de moi, je n’y prête plus attention et ça ne m’a jamais empêché de me mêtre en jupe ou en maillot !
    Par contre j’ai eu la desagreable surprise un jour lorsque j’avais mis de l’auto bronzant ( mauvaise idée 😄) de voir quelles ressortait encore plus!!
    Merci pour toute ta bienveillance, tu as toujours les bon mots!
    Bises, bonne journée !!

  2. Pour ma part j’ai des vergetures depuis mes 14 ans alors que je n’avais pas de problèmes de poids et que dès cet âge j’ai atteint ma taille et mon poids d’adulte. Un dermatologue m’avait dit que c’est souvent hormonal et pas forcément lié au poids. D’où le fait que les hommes sont moins touchés, leurs hormones étant stables très vite.
    Mes vergetures font donc partie de moi depuis longtemps mais j’avoue qu’au début j’avais du mal à assumer ces zébrures au bas du dos, sur les fesses et sur les côtés extérieurs des cuisses. D’autant qu’à l’époque, on n’en parlait pas, c’était un trop honteux ^^’

    J’aime beaucoup la métaphore du « tigre qui gagnerait ses rayures au fur et à mesure de la vie ». J’ai aussi lu un homme qui disait que pour lui les vergetures des femmes étaient comme des cicatrices de guerrière car on leur impose de lutter sans cesse contre leur poids. Bref, tigre ou guerrière, les comparaisons sont plutôt sympa au final, ça fait relativiser je trouve.

    En tout cas, j’aime beaucoup tes articles. A chaque fois que tu en sors un je suis satisfaite de lire les points de vue d’une personne raisonnable et censée. Tu es comme un repère de raison pour moi lorsque je suis tentée de déraper dans les excès. Mais c’est juste un constat, je suis pas en train de dire que je compte sur toi pour me garder dans le droit chemin (t’imagine la pression sinon). C’est juste agréable de te lire 🙂

    1. J’aime l’idée des cicatrices de guerrière aussi, tiens! Ca fait un moment qu’on stigmatise les corps « imparfaits », parce que pas lisses, tout neufs, tout propres. Alors que c’est une hérésie ! le corps change au cours de la vie, c’est normal et c’est bien. Y a zéro souci à avoir des marques du temps, c’est le jeu, même 🙂 pour moi, les vergetures, ça rentre dans cette catégorie.
      Pour le reste, ravie de pouvoir aider si jamais. J’ai eu tendance à partir dans les excès fut un temps, dans un sens comme dans l’autre d’ailleurs, donc si mes articles (ou une petite discussion) peuvent empêcher d’autres de tomber dans les mêmes pièges, c’est toujours un plaisir 🙂

      1. Moi aussi j’ai eu tendance à partir dans les excès (et encore parfois) : de normale à très maigre puis l’inverse, l’abus de compléments alimentaires « magiques », sauter des repas, faire du sport ultra-intensif à s’en blesser, etc. Bref, beaucoup d’erreurs ! ^^’
        Mais c’est aussi parce que je sais que tu as également fait des erreurs et que tu as su en tirer des leçons que je lis tes articles avec autant d’attention. Parce que les donneurs et donneuses de leçons qui n’ont jamais vraiment expérimenté ce dont ils parlent, j’ai du mal à les croire (même si tout n’est pas à jeter pour autant dans ce qu’ils disent).
        Bref, merci de partager tes expériences 🙂

  3. Hello,
    encore un article très sympa et qui permet de relativiser, et ça c’est cool, merci à toi ! 😀
    Sinon je vais partager aussi le secret qui me permet actuellement de beaucoup plus apprécier mon corps et de  »cacher » ce que je n’aime pas : les tatouages ! C’est tout con mais c’est presque magique, parce que je vois mes tatouages mais pas mes  »imperfections » qui se cachent en-dessous, et franchement j’aime beaucoup plus mon corps grâce à ça !

    1. Hello! les tatouages c’est une idée, oui. Pas forcément pour cacher d’ailleurs, mais pour accepter son corps en le personalisant ! (je suis pas sure qu’on puisse tatouer sur des vergetures cela dit, j’avais posé la question à un copain tatoueur il y a quelques années, quand j’avais encore supra honte de mes rayures de jambe :p)
      Après, j’aime beaucoup l’idée de modifier son corps pour enfaire quelque chose qui nous ressemble – j’ai beaucoup de piercings , faits exactement pour cette raison là, parce que je voulais un corps « sur mesure » 🙂
      en tout cas, si les tatouages t’aident à t’accepter, c’est parfait 😀

      1. Au début je ne voulais pas me tatouer tant que je n’aurais pas un  »corps parfait » mais finalement, je me suis dit qu’il fallait savoir se faire plaisir et être indulgent avec son propre corps. Aujourd’hui je ne regrette d’ailleurs pas du tout ce choix, parce que j’aime beaucoup plus mon nouveau corps et qu’il me correspond beaucoup plus 😀
        Après pour le tatouage sur les vergetures, c’est sûr que ça risque de fuser davantage, mais si tu optes pour un style aquarelle ou alors que tes vergetures se trouvent dans une zone de remplissage, ce sera parfaitement camouflé 🙂

  4. Par contre, je vais prendre une position un peu arrêtée, là, mais si j’étais vous, je laisserais tomber… je suis d’accord ! j’ai tout essayé, j’ai acheté toutes les crèmes miracles et au final malheureusement cela s’atténue avec le temps mais on ne peut pas espérer plus !

  5. Wow!!! Merci pour ce bel article. Je ne savais même pas que ce sont des vergetures que j’ai, mais ton article m’a aider à comprendre et surtout à accepter. Merci!!!

Laisser un commentaire