Vous pensez que vous n’êtes pas fait pour le running, et vous détestez tout simplement ça? Mais peut être que vous avez entendu parler des bénéfices sur le système cardio-vasculaire, pour les muscles, le contrôle du poids, et même la santé des dos – et vous aimeriez secrètement changer d’avis? J’ai ce qu’il vous faut : Des conseils pour débuter le running, quand on n’aime pas ça.

Et on ne va pas se mentir, il y a tout juste un an, c’était mon cas – je refusais complètement de m’entrainer à la course (alors que je courais déjà des Spartan Races, en étant deçue de mes résultats). Et depuis, tout a changé, je cours 4 fois par semaine, et je prépare une course un peu spéciale (j’en parle en fin de vidéo!). Comme quoi, tout le monde peut changer d’avis ! 
Le running, c’est aussi une discipline intéressante parce que très variée : on peut faire des entrainements de vitesse, des runs très longs, du trail (sur des chemins).. Bref, oubliez le jogging autour du pâté de maison, il y  a des tas de choses à découvrir, mais pour ça… il faut s’y mettre ! 

Toutes les informations dans la vidéo ci-dessous!

Un dernier conseil avant que vous n’enfiliez vos baskets: écoutez votre corps… mais pas trop ! On a tendance à éviter systématiquement les situations douloureuses, et débuter une nouvelle discipline, comme le running, va forcément entrainer des moments d’inconfort: parce que le rythme cardiaque augmente et qu’on y est pas forcément habitué, parce que les genoux et les chevilles subissent plus de pression que d’habitude, parce que les muscles de vos mollets ne sont pas affutés, parce que vous n’avez pas une très bonne mobilité de hanche encore etc. Il se peut que les premières séances soient inconfortables, et c’est NORMAL. Il s’agit de persévérer un peu, en essayant, comme expliqué dans la vidéo, de trouver un moyen de détourner son attention. 
Les résultats sont très rapides, et c’est une des disciplines dans lesquelles on peut progresser le plus vite, si on arrive à passer outre les premières fois désagréables.
Donc ne baissez pas les bras – et évidemment, si vous avez vraiment mal, il faut arrêter et aller chez le médecin, parce qu’il est hors de question de se blesser – mais si c’est simplement de l’inconfort, ou une douleur d’effort, c’est tout à fait normal, et un signe que vous faites quelque chose qui transforme votre corps. Et c’est ce qu’on cherche ! 

N’hésitez pas, si vous avez la moindre question, à la poser en commentaire – et s’il y a d’autres points plus précis dont vous aimeriez que je parle en vidéo, faites moi signe!  

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile