Depuis que je suis petite, j’attends “le jour de la galette” avec impatience – même si, dans ma famille, on avait aussi tendance à manger une galette le 1er de l’an, en plus du 6 janvier.
Et en arrivant à Singapour il a 5 ans, j’ai découvert que la galette des rois était une tradition.. très Française, complètement inconnue en Asie mais aussi dans la plupart des autres pays d’Europe (on en trouve en Suisse, Belgique, Canada & Luxembourg, cela dit).
J’ai donc du faire quelques recherches – pour raconter les origines et le concept à mes amis ici, mais aussi trouver et adapter une recette facile – parce que les quelques boulangeries Françaises qui vendent des galettes ici les font payer plus de 40$. Puisque j’ai dû faire avec les moyens du bord, je tenais à vous partager cette recette ultra simple. Que l’on soit d’accord, ce n’est pas la recette la plus light que vous pussiez trouver sur ce site, puisque la crème à la frangipane est assez difficile à alléger (parce que c’est le beurre fondu qui lui donne sa texture). 
Cela dit, la galette des rois, c ‘est un jour dans l’année – le 6 Janvier ! – et ce serait extrêmement dommage de s’en passer. 

Petits rappels sur la Galette des Rois:

La Galette de Rois est un gâteau servi traditionnellement en France pour célébrer la fête Chrétienne qu’est l’Epiphanie – a visite des rois mage à l’enfant Jésus. Cela dit, la tradition remonte à bien plus longtemps, puisque que dans l’antiquité Romaine, on servait aussi un gateau similaire pendant les Saturnales, des fêtes Romaines ayant lieu entre Décembre et Janvier.

En plus d’être délicieuse, la tradition de la galette des rois est ludique : on y cache une fève, et on coupe autant de parts que de convives plus une part – cette dernière est “la part du Bon Dieu” ou “la part du Pauvre” et était donnée, au moyen-age, à la première personne pauvre se présentant. 
La personne la plus jeune de la tablée, généralement un enfant, se cache sous la table et attribue les parts aux convives à l’aveugle. Celui qui trouve la fève est couronné roi ou reine – pendant les Saturnales Romaines, c’était une occasion de réunir maitres et esclaves, et de donner une chance aux esclaves d’être “roi d’un jour”.

(Je sais, c’est une drôle de tradition, mais puisque je me suis renseignée, je tenais à vous en faire part, avant de passer à la recette!) 

galette des rois facile
pas ma plus jolie photo, javoue, mais javais oublié de la prendre en photo avant de la servir 😡
Galette des rois express
Temps de préparation
20 min
Temps de cuisson
30 min
 

La recette de galette la plus simple et la plus rapide à faire

Portions: 8 parts
Auteur: Charlotte Beaulat-Clément
Ingrédients
  • 2 feuilles de pâte feuilletée (fraiches ou surgelées)
  • 3 oeufs
  • 80 g beurre ramolli
  • 100 g sucre on peut substituer la moitié par un édulcorant (stévia ou sucralose) pour la rendre plus light.
  • 125 g poudre d'amande
  • arôme de vanille en poudre ou liquide
  • 1 fève (naturelle ou en porcelaine) non comestible
Instructions
  1. Dans un bol, mélanger le beurre ramolli (on peut le passer rapidement au micro-ondes pour accélérer le processus), la poudre d'amande, le sucre, 2 oeufs entiers et l'arôme de vanille.

  2. Etaler une des feuilles de pâte feuilletée et la placer dans le plat à tarte. Verser le mélange homogène sur la pâte, en laissant environ 1cm entre la pâte et les bords. Ajouter la fève et l'enfoncer légèrement pour que la crème d'amande la recouvre.

  3. Etaler la 2ème feuille de pâte feuilletée, et recouvrir la préparation. Fermer les bords de la pâte en utilisant ses doigts ou une fourchette et un peu d'eau.

  4. Laisser au réfrigérateur pendant 20min. Faire préchauffer le four à 220 degrés.

  5. Sortir du frigo, puis étaler le jaune d'un oeuf avec un peu d'eau et de sel au pinceau ou au couteau à bout rond. On peut dessiner sur le dessus de la pâte avec la pointe d'un couteau.

  6. Faire cuire pendant environ 30 minutes, jusqu'à ce qu'elle soit dorée.

  7. Servir encore tiède.

A vous de jouer cette année ! Dites moi si vous fêtez l’Epiphanie – ou si vous mangez juste de la galette, ce qui est mon cas ^^’ – et si vous avez des variantes de la recette traditionelle à partager ! 

1 Comment

  1. Eliane CLEMENT-BEAULAT Reply

    BRAVO !!! et bonne galette… c’est la fève qui compte beaucoup aussi…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.