Vous avez envie de débuter la pole dance, mais vous ne savez pas si c’est fait pour vous? Vous voulez en savoir plus avant de vous lancer? J’ai testé (et teste toujours) la pole dance pour vous depuis 3 mois, et je tenais à vous faire part de mes conclusions et conseils pour bien débuter !

Déjà, la pole dance, c’est quoi?

Comme son nom l’indique, il s’agit de danse, combinée avec des acrobaties sur une pôle en métal (qui peut être statique ou libre de tourner sur elle-même),
C’était une pratique réservée aux cirques et fêtes foraines avant de devenir un des divertissements proposés dans les clubs de strip-teases et danses exotiques. C’est désormais une discipline reconnue pour les compétences physiques qu’elle demande, et qui offre un workout intégral, qui fait en particulier appel à la force des bras et aux muscles profonds de posture.
Si la majorité des pratiquants sont des femmes, la pole dance est aussi ouverte aux hommes – les cours sont cependant rarement mixtes.

pole dance
(les dinosaures sont également les bienvenus)

Comment se passent les premiers cours? 

Si vous rejoignez une classe de débutants, vous pouvez vous attendre à peu de chorégraphie, et une part plus grande donnée aux techniques de base (principaux spins, étirements, introduction aux différentes prises sur la barre). Il faut en passer par là pour se sentir à l’aise, et évoluer vers des techniques plus complexes.

On choisit une tenue simple, et couvrant le moins possible de peau – la plupart du temps, short très court et brassière de sport pour les filles, simple short court pour les garçons. La raison est pratique : les vêtements n’accrochent pas sur le métal de la barre comme peut le faire la peau, et cette friction est essentielle pour réaliser la plupart des mouvements.

Coté équipement supplémentaire, on peut noter l’usage de tapis de sol lors de l’apprentissage des figures, et des sprays pour les mains, qui permettent de ne pas transpirer (et donc de ne pas glisser sur la barre). Ceux-ci sont généralement fournis par les salles. Si vous continuez votre progression, vous aurez l’occasion d’acquérir des talons et des protège-genoux pour les passages au sol.

Comptez environ 6 à 8 séances pour gagner en maîtrise des mouvements de base – moins, si vous avez l’occasion de pratiquer en dehors, avec une pole installée chez vous par exemple.

 

La pole dance, c’est pour vous si…

  • Vous cherchez une discipline qui combine danse et workout – si ça a l’air facile (quand c’est bien fait), la pole dance est un sport très physique. Pendant les cours, on alterne conditioning et pratique des techniques, et chorégraphie – si vous avez déjà le sens du rythme, tant mieux !
  • Vous cherchez à faire la paix avec votre corps – Parce qu’il faut que la peau soit en contact avec la barre, peu de vêtements sont impliqués dans la pratique de la pole dance. Et c’est tant mieux ! Tout(e)s les élèves sont dans le même cas, et il y a une vraie atmosphère bienveillante et body-positive qui règne. Personne n’est là pour se juger, et ça fait du bien.
  • Vous avez déjà une base d’abdos et de biceps/triceps – ce n’est pas une obligation et on peut commencer de zéro, mais c’est beaucoup plus facile de se concentrer sur la technique quand la force et le gainage ne sont pas un souci

La pole dance, ce n’est pas pour vous si…

  • Vous avez peur de la moindre petite douleur physique – les premiers cours sont assez douloureux (on finit couvert(e) de bleus les premières fois), même si on s’y habitue au fur et à mesure
  • Vous êtes pressé(e)/impatient(e) de voir des progrès – comme toutes les disciplines basées sur la technique, il faut du temps pour que le corps s’adapte et le cerveau comprenne tous les mouvements. Résultat, on s’améliore oui, mais il faut plusieurs dizaines de séances avant de voir un vrai gros changement (et arrêter d’avoir peur de certains mouvements)
  • Vous ne voulez pas du tout vous montrer – c’est une discipline d’expression corporelle et de représentation, ou l’on est peu vêtu et ou on ne peut pas faire dans la demie-mesure en terme d’énergie. Ca peut être un bon moyen de changer votre perception de vous même, mais si ce n’est pas dans vos objectifs, une autre catégorie de danse ou de workout sera peut être plus appropriée.

 

J’ai testé pour vous.. et qu’est-ce que j’en pense?

A l’heure ou j’écris cet article, j’ai assisté à moins d’une vingtaine de classes. Les 2 premiers cours, on apprend les bases (et on essaye de retenir les noms des différents “spins” autour de la barre, et des bouts de chorégraphie simples. Ensuite, ça se complique un peu, parce que les mouvements deviennent plus physiques et plus douloureux – les premières fois qu’il faut mettre la tête en bas, en tenant la pôle juste entre ses jambes ou ses genoux, la peau crie un peu. Cela dit, j’ai été surprise de voir à quel point le corps s’habitue, et le cerveau finit par “comprendre” les mouvements, même avec 1h seulement de pratique par semaine. Les mêmes positions deviennent de plus en plus faciles, et on se retrouve assez vite à faire des choses que l’on n’aurait pas imaginé pouvoir faire pendant le premier cours. Il y a énormément de passage la tête en bas (handstands, headstands, etc) et, puisque c’est un de mes mouvements au poids du corps préférés, j’en profite à fond.
La première séance était assez intimidante – mais l’ambiance est vraiment sympa, les profs font tout pour mettre à l’aise, et on oublie vite qu’on est en mini short et brassière, pour se concentrer sur la pratique de la pole dance en elle-même. La marge de progression est énorme, évidemment, mais une fois lancé, on a envie de continuer à s’améliorer, et on oublie les difficultés du début.

Après 6 classes, vivant ma meilleure vie

Enfin, pour être honnête avec vous – j’ai passé plusieurs années à faire du sport juste pour les résultats physiques – et si je devais le refaire, je changerais absolument tout dans cette mentalité. C’est seulement en me lançant dans les Spartan Races que j’ai découvert que l’on pouvait s’entraîner pour la performance, et non pour le visuel, et que gagner en force en et muscles, ça voulait surtout dire pouvoir faire des tas de choses que l’on ne pensait jamais pouvoir faire. J’avais d’ailleurs essayé la pole dance il y a 3 ou 4 ans – et après une séance, avais décidé que ce n’était pas pour moi – pas assez de force dans les bras, pas assez de grip, et puis aucune grâce dans mes mouvements. Et puis, 4 ans plus tard, me re-voilà devant une pole – cette fois, en ayant fait la paix avec mon corps, en ayant continué de gagner en force physique, et avec l’envie d’apprendre quelque chose de nouveau, de me challenger, et de me faire plaisir.
Je sais que la pole dance peut paraître intimidante vue de l’extérieur – et je ne faisais pas vraiment la fière lors du premier cours (et des quelques suivants). Et au final, j’ai découvert une discipline que j’adore, qui mélange ce pour quoi je suis douée (des mouvements au poids du corps et des inversions qui demandent de la force physique)  et ce que je veux apprendre (le rythme, la grâce, l’art d’habiter son corps d’une façon plus sensuelle). Et entre vous et moi, j’ai désormais même une pôle dans mon bureau à la maison, pour pouvoir m’entrainer tranquille entre les séances avec la prof. C’est dire que j’ai accroché. ^^’

Donc si vous voulez mon avis très personnel : foncez ! 

Et vous, vous faites de la pole dance? C’est quelque chose qui vous attire ou sur lequel vous avez des a-prioris? Dites moi tout dans les commentaires ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :