Tag

légumes

Browsing

Je viens d’emménager dans un nouvel appartement,  à Singapour. Ca ne veut peut être rien dire pour moi, mais pour moi.. ça veut dire beaucoup. Ca veut dire que j’ai une nouvelle cuisine comme terrain de jeu, et que du coup, je peux vous sortir de nouvelles recettes du chapeau 😀 Aujourd’hui, une façon toute bête, ultra rapide et évidemment complètement saine de manger plus de légumes: le chou rouge rôti au four et sa vinaigrette qui va bien. (Si vous cherchez d’autres idées de légumes rigolos, je vous conseille les crêpes à la courgette, d’ailleurs!) 

L’idée, c’est que, comme je le conseille dans le plan nutritionnel, manger des légumes (plein, PLEIN de légumes) c’est une bonne façon de récupérer des vitamines et surtout des fibres : on aide sa digestion, et on accélère le phénomène de satiété, en plus de ralentir l’assimilation des glucides: les légumes et fruits aident donc à lutter contre le diabète, en régulant la production d’insuline. Elle est pas belle la vie? 

 Ce chou (qui est très chouette tout seul, mais qui ne constitue pas un repas, hein!) peut être accompagné de viande (avec du jambon ou des saucisses c’est top!), de tofu, d’oeufs, ou encore de lentilles pour avoir une source de protéines, et de féculents, comme une petite patate douce, pour se tenir au ventre tout au long de la journée. Vous remarquerez qu’il y a des matières grasses saines dans cette recette: elles sont nécessaires à l’organisme, comme je vous l’ai détaillé ici, alors hors de question de l’enlever, hein! 

On se fait une petite assiette complète – sachant qu’un chou rouge fait facile 3 ou 4 personnes. 

Chou rouge rôti et Vinaigrette allégée
Une façon facile de préparer des légumes pour accompagner tous les plats!
Portions: 3
Auteur: Charlotte Beaulat-Clément
Ingrédients
  • un gros chou rouge
  • une cuillère à soupe d'huile d'olive
  • des herbes de Provence
  • 1 cuillère à café d'huile d'olive
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre Balsamique
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • 1 pincée de thym
  • 1 pincée de poivre
Instructions
  1. On fait préchauffer le four à 180 degrés.
  2. On coupe le chou en 8 ou 10 gros quartiers, en faisant attention de ne pas trop détacher les feuilles.
  3. Sur une plaque recouverte d'une feuille d'aluminium, on dispose les tranches de chou.
  4. On étale sur le chou la cuillère à soupe d'huile d'olive (avec un pinceau c'est mieux, mais on peut aussi utiliser un spray ou simplement la verser délicatement)
  5. On saupoudre d'herbes de Provence ou d'autres épices (voir notes)
  6. On enfourne pendant 15min. On retourne ensuite les tranches, et on laisse cuire pendant 15min supplémentaires.
  7. Pendant ce temps, on réalise la vinaigrette, en mélangeant l'huile d'olive restante, le vinaigre balsamique, la moutarde, le thym et le poivre, et en délayant avec un peu d'eau pour obtenir un mélange plus liquide (et plus de sauce, par la même occasion).
  8. Une fois cuit, on sert le chou en accompagnement ou en entrée et on arrose de vinaigrette.
Notes

On peut remplacer les herbes de Provence par toutes sortes d'herbes et d'épices - le cumin rend très bien aussi !

Allez, on attend pas une seconde de plus – c’est pas compliqué mais ça prend un peu de temps en cuisson – et on s’y met di-rect!

chou rouge roti vinaigrette légumes faciles
c’est presque comme un steak.. Sauf que c’est du chou. Oui oui.

chou rouge roti vinaigrette


Que pensez-vous de cette recette ? Vous allez l’essayer ? Dites moi tout en commentaire! 

 

 

Aujourd’hui, je vous fait part d’une de mes dernières tentatives en cuisine, parce que je pense que, comme moi, vous aimez les pancakes plus que tout au monde. (enfin presque.) Et sur Instagram etc, on voit beaucoup passer de pancakes épais, qui ont l’air ultra moelleux Oui, mais, généralement ca veut dire qu’ils contiennent beaucoup de farine et beaucoup d’oeuf, donc qu’ils sont assez caloriques. Pour toutes celles et ceux qui veulent limiter leurs apports, j’ai essayé de bidouiller une version super light des pancakes très épais. Et oui, il faut avoir recours à un ingrédient magique : le chou-fleur. (oui oui, vous avez bien lu, restez avec moi.)

Comme les recettes ou il faut rajouter de la courgette avec le chocolat (par exemple cette recette de gateau individuelle là) le légume sert seulement à faire du volume, on ne sent pas le goût. 

pancakes épais chou fleur thefitnesstheory

pancakes épais chou fleur thefitnesstheory

Pancakes épais au chou-fleur
Pour 1 personne
Portions: 1
Auteur: Charlotte Beaulat-Clément
Ingrédients
  • 20 g de whey + 10g de flocons d'avoine
  • OU 30g de flocons d'avoine
  • 1 oeuf
  • 10 cl de lait au choix
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 100 g de chou fleur
Instructions
  1. On fait cuire le chou fleur dans une casserole ou à la vapeur pendant 10min. On retire ensuite et on écrase à la fourchette pour faire du "riz" de chou fleur (des tous petits morceaux, quoi.) On laisse refroidir.
  2. Dans un bol, on mélange les ingrédients secs (la whey et les flocons d'avoine ou juste les flocons d'avoine, la levure et une pincée de sel.)
  3. Dans un autre bol, on bat l'oeuf et le lait. Si on ne met pas la whey ou qu'elle est neutre, on ajoute un peu d'édulcorant ou un arôme de vanille.
  4. On incorpore les ingrédients secs aux ingrédients liquides (si on peut, on laisse reposer le plus longtemps possible) et on ajoute le chou fleur, tiède ou froid et bien essoré.
  5. On fait chauffer une poêle, et on fait des pancakes comme d'habitude.
pancakes épais chou fleur thefitnesstheory

pancakes épais chou fleur thefitnesstheory Si vous cherchez d’autres recettes de pancakes, (parce que oui, j’en ai plein d’autres), essayez la version traditionnelle mais un peu plus light, ces crêpes à la courgette (salés) ou allez voir la liste des recettes pour retrouver touuutes les autres ! 😀 

alors, ça vous tente ? Vous allez essayer ? Qu’est ce que vous aimez mettre sur vos pancakes ? Dites moi tout en commentaire 🙂 

Si vous n’êtes pas équipés coté poêle anti adhésive, je vous conseille celle-ci, pour des pancakes hyper réussis sans ajouter de gras 😀 

Pour aujourd’hui, on va mettre de coté ceux qui n’aiment pas les légumes (voir article sur les excuses bidons), désolée les gars. Mais même parmi leurs fervents amateurs, il y a une grande majorité qui ignorent les valeurs nutritionnelles des aliments “qui poussent dans la terre”.

Et ça parait rien comme ça, mais la différence entre légumes et légumineuses change TOUT en terme de nutrition. Alors on va s’offrir un petit rappel rapide, qui peut éventuellement permettre à certains de réaliser que se jeter sur la purée de petits pois “parce que c’est des légumes” n’est pas une si bonne idée que ça. (et si on a des proches botanistes, on ne leur parle pas de ça, parce que “légumineuse” est le terme général botanique pour parler des légumes, et on risque de s’embrouiller dans le lourd.)

(en tout cas, ça m'a fait rire.)
Je sais pas vous, mais moi ça m’a fait rire.