Tag

manger mieux

Browsing

Ça faisait un moment que je n’avais pas posté de recettes –  et pour cause, entre les entrainements pour les dernières Spartan Races, ( l’histoire de l’ultra 50 km ici)  et mon nouveau planning, à jongler entre travail de bureau et coaching sportif, je n’ai pas vraiment eu le temps de réfléchir à des choses nouvelles. résultats je finis par toujours manger la même chose :  les galettes d’avoine le matin, une lunchbox équilibrée le midi, une part de gâteau de tofu pour le goûter… bref ma cuisine était devenue bien monotone. mais là j’ai eu l’occasion de tester une nouvelle recette :  quelque chose de facile à faire, sans prise de tête, qui fera plaisir à tout le monde ( et qui permet aussi de finir les restes dans le frigo). je veux bien évidemment parler de la frittata.

J’en avais déjà fait une version il y a très très longtemps avec des épinards et du chèvre –  L’avantage de celle-ci c’est qu’on peut la faire avec tout et n’importe quoi. il vous suffit d’un four, dans plat qui passe dedans, de beaucoup d’oeufs,  et on est parti!

Pour en faire une version plus light, vous pouvez choisir d’enlever certains jaunes (2, pas plus, parce que la texture en patîrait), et si vous voulez l’utiliser comme repas post workout, n’oubliez pas d’ajouter des glucides – des lamelles de patate douce pré cuite au micro ondes pendant quelques minutes par exemple, seraient parfaites ! 

 

recette frittata rapide légumes poivron

recette frittata rapide

 

Frittata aux légumes du soleil
Temps de préparation
5 min
Temps de cuisson
20 min
 

Une recette facile et pleine de protéines pour vos lunchs et brunchs!

Type de plat: brunch, dejeuner, Plat Principal
Cuisine: Mediterranean
Keyword: frittata, oeuf
Portions: 4
Calories: 200 kcal
Auteur: Charlotte Beaulat-Clément
Ingrédients
  • 8 oeufs
  • 2 cuillères à soupe yaourt nature 0% peut etre remplacé par un peu de lait animal ou végétal
  • 1 poivron
  • 1 poignée de champignons
  • 1 poignée de tomates cerises
  • 2 portions de Vache Qui Rit allégée (peut être remplacée par du fromage rapé ou des petits morceaux de fromage de chèvre frais)
  • des herbes de Provence, poivre
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 cuillère à café levure chimique
Instructions
  1. Dans un bol, battre les oeufs entiers avec une pincée de sel, et ajouter les herbes de Provence et la levure chimique (On peut rajouter une pincée de chili pour relever le tout).

  2. Incorporer ensuite le yaourt nature ou le lait.

  3. Rincer puis découper les légumes en petits morceaux. Laisser dégorger sur du papier essuie tout pendant quelques minutes si possible.

  4. Ajouter les légumes au mélange à base d'oeufs, et mélanger doucement -il faut juste que les légumes soient entièrement en contact avec la pâte.

  5. Couvrir un plat qui passe au four avec une feuille de papier cuisson, et verser le mélange.

    Parsemer enfin la Vache-qui-rit coupés en petits dés sur le dessus.

  6. Enfourner pour 35 minutes à 200 degrés, ou jusqu'à ce que le dessus du plat soit doré.

  7. Sortir du four et laisser tiédir à l'air libre. On peut aussi bien le manger tiède que froid.

    Elle tient plusieurs jours au frigo, et on peut en faire des portions individuelles pour emmener pour le petit déjeuner ou pour le lunch par exemple !

Notes

Dans cette recette, on peut changer tous les légumes, et ajouter d'autres restes du frigo: des allumettes de jambon, des noix, des pommes de terre coupées en tranche très fines pour apporter plus de glucides... 
Bref, les possibilités sont infinies!  

Pour encore plus de saveur et faire le plein de minéraux, on mange une grosse tranche avec une pincée de sel rose d’Himalaya! (code TFT10 pour toutes les commandes sur le site)

 

N’hésitez pas à essayer cette recette avec d’autres variantes de garniture, et me dire en commentaires lesquelles vous avez préféré ! 

J’étais une fan de café, avant. Une VRAIE fan, je veux dire, du genre à en boire 6 ou 7 par jour. Curieusement, c’était quand je travaillais à Paris, en fait. Et puis j’ai décidé qu’il était temps de passer à quelque chose de moins agressif (même si j’aime toujours un bon espresso, hein!) : le thé. Au début, j’ai opté pour du en sachet, et puis j’ai réalisé que c’était quand même chouette de le faire infuser soi même. Depuis, je fais l’effort d’acheter du thé en “vrac” et à faire moi même mes boules à thé avec amour.  Ca fait un très très long moment (ça doit faire plus d’un an déjà!) que j’ai des produits Fit Tea à la maison. J’en ai parlé avec la marque qui m’a proposé de tester leurs nouveaux produits, alors je vous donne mon avis sur la gamme là tout de suite maintenant!  Le code promo TFT15 donne 15% sur toute commande sur le site, donc à vous de voir si vous voulez tester ou pas 🙂 Si c’est le cas, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, je serai curieuse de comparer 😀 review fit tea avis produits fittea


 Dans l’ensemble

Fit Tea est positionné sur la perte de poids et le fitness, mais n’étant pas une fervente adepte des détox, je ne peux pas m’avancer sur ce point – je pense qu’une alimentation saine et équilibrée et du sport est la clé, et ne me repose pas sur des produits pour faire descendre le chiffre sur la balance. Donc outre les vertus des différents ingrédients (que vous pouvez checker sur leur site), ce que j’aime surtout c’est le coté qualité des produits et le goût. Tous les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique et sélectionnés avec soin: c’est bon en goût et pour le corps. Les accessoires sont de bonnes factures, même si je ne suis pas fan des petits infuseurs. La bouteille à infusion en verre cela dit est vraiment cool, puisqu’elle permet de faire refroidir le thé au frigo, et le boire à tout moment de la journée. Le packaging est joli et permet de refermer les paquets, c’est globalement bien pensé. Le prix peut être un petit bémol pour certains, mais au final, les sacs durent assez longtemps (ça dépend de combien vous mettez de thé à chaque fois et de la quantité d’eau, au final, les cures 28 jours peuvent durer plus que ça). Coté thé, j’ai mes petits préférés et ceux que j’aime moins, je vous en parle ci dessous. C’est un avis personnel, les  goûts et les couleurs…


Le Body Detox Tea

review fit tea avis produits fittea C’est le premier thé que j’ai testé. Le goût est très floral, et je le trouve meilleur infusé et laissé au frigo, pour se désaltérer tout au long de la journée. A base de thé vert, de gingembre et de pissenlit, il est bourré d’antioxydants. Il est surtout très bien le matin. 

le body detox tea coute 19.90€ et est en vente ici


Le Superfruit Detox Tea

fit tea superfruit
(je vous ai refait une photo pour que vous voyez la couleur qui est juste incroyable :D)

Attention, boisson bien girly comme il faut. Déjà, parce qu’il est rose bonbon (ou rouge sang, selon comment vous laisser infuser) Ensuite, parce qu’il sent très clairement le bonbon acidulé aux fruits rouges. C’est mon
préféré, sans condition aucune
. Déjà parce que la couleur donne le sourire – on ne peut pas être triste avec un thé aussi pop dans les mains – et ensuite parce qu’il est super bon. J’aime bien le sucrer un peu, mais c’est à vous de voir ! Il contient des grains de grenade, des morceaux de fraises et de l’ortie. 

le paquet de cure de 14 jours est dispo ici et coute 19€90


L’inner balance Tea

review fit tea avis produits fittea C’est un thé à la menthe, avec des touches de mélisse et de fenouil. Il ne contient pas de théine, donc il est recommandé pour le soir, histoire de ne pas s’énerver avant d’aller dormir. Le goût est sympa, même si j’aurais préféré un peu plus de menthe, au final. Ca change des 100% menthe du commerce en tout cas, et ça permet de varier. 

L’inner balance est dispo ici pour 9€90


L’inner beauty tea

review fit tea avis produits fittea C’est un mélange d’alchémilles, de cynorhodon et de cardamome. Non, vous en faites pas, les deux premiers me sont relativement inconnus aussi. Toujours est il qu’il est très sympa – il est un peu relevé, et il semblerait qu’il ait des vertus coté peau. Il est en tout cas très chouette  chaud et froid – et il fait partie des rares thés que je peux boire sans sucrer du tout (mais je suis un peu pénible de ce coté là :D) 

l’inner beauty tea est dispo ici et coute 9€90


Le Protection Tea

review fit tea avis produits fitteaLe Protection est un peu l’allié de l’organisme pour l’hiver: il est fait à base de camomille, ginseng, lavande et pissenlit et il aide à lutter contre les rhumes en plus de booster (gentiment), coté énergie. Il a définitivement un petit goût de neige, de fin fond de sous la couette. 

 Le Protection Tea est disponible ici  et il coute 9€90


Le Charity Chai (Wellness) 

review fit tea avis produits fittea C’est une édition spéciale pour Noël, encore disponible à leur ou j’écris cet article. Roibos, cannelle, gingembre, pas de doutes, il sent les fêtes de fin d’année à plein nez. Une partie des ventes est reversée à une assoc en Afrique, et ça c’est chouette. 

Le Charity Chai est disponible ici pour 9€90


Et vous, vous avez testé? Quel est votre thé préféré? Dites moi tout en commentaire ! 

Note: cette revue des produits a été rédigée en collaboration avec la marque. Cependant, elle reste 100% honnête: je ne parlerai jamais de produits que je n’aime pas ou que je ne consomme pas moi même. 

Note de TheFitnessTheory:  J’ai commencé à vous parler, il y a quelques semaines, de la notion d’indice glycémique sur Instagram. Je me suis pas mal renseignée sur ce point, et j’ai trouvé que ce nouveau mode d’alimentation (parce que ce n’est pas un régime) était très très intéressant, par sa compréhension du fonctionnement du corps humain. Je voulais vous en expliquer les tenants et les aboutissants, mais j’ai préféré laisser ça à une vraie pro! Ella, de Megalowfood – qui se spécialise dans l’alimentation IG bas – va tout vous raconter ! Cet article présente les grands principes du concept, et le prochain détaille les bonnes pratiques et les astuces qu’elle a à nous donner. Je vous laisse entre de bonnes mains!


Vous avez dû entendre parler du terme « IG bas » ici et là sur la blogosphère ou sur les réseaux sociaux. Pour autant, vous fuyez les étiquettes et les « régimes » ! Et bien, bonne nouvelle, ceci n’est pas un régime mais la technique infaillible pour manger sainement à long terme sans frustration et sans « ordonnance » !

Je m’appelle Ella, j’ai 29 ans et je suis bloggeuse sur Megalowfood.com depuis plus de 3 ans. Je partage mes découvertes, mes plannings de repas et mes recettes gourmandes à indice glycémique bas. Oui, car manger sainement ne signifie pas dire bye bye à tout plaisir ou toute gourmandise.

Les indices glycémiques, comment ça marche ?

Commençons par la définition de l’indice glycémique : L’index glycémique d’un aliment est l’influence que va avoir cet aliment sur votre glycémie c’est à dire votre taux de sucre dans le sang. Du coup, on comprend tout de suite que c’est une affaire de sucre !

Mais pas que le sucre de table. Il s’agit des farines raffinées, du riz blanc, des pommes de terre, des amidons, etc.. On y reviendra.

Que se passe t’il dans notre corps quand nous mangeons un aliment à IG élevé, par exemple, une bonne brioche ? Nous donnons à notre corps une dose de sucre très élevée. Pour s’occuper de cette dose hors norme, votre corps va sécréter de l’insuline depuis votre pancréas.

L’insuline ? Ça aussi vous en avez entendu parler, c’est pas pour les diabétiques ?

Et bien on en a tous dans le corps. L’insuline c’est l’hormone régulatrice du taux de sucre dans le sang. Vital pour tous donc. Ainsi, pour faire baisser votre taux de sucre dans le sang, il va se produire ce que l’on appelle un pic d’insuline. Heureusement qu’il est là pour calmer les choses Mr Pic d’Insuline. Mais cela ne se termine pas comme ça. Après ses bons et loyaux services, Mr Pic d’Insuline vous laisse avec 2 petits héritages :

  1. La fatigue et la faim la plus compulsive :

Plus vous allez faire monter votre glycémie et donc provoquer un pic d’insuline, plus l’insuline la fera descendre bas, provoquant ainsi une hypoglycémie réactionnelle qui se traduira par la faim, la fatigue, l’irritabilité voire même un état dépressif. Et sur quoi nous jetons-nous quand nous sommes dans cet état ? Le sucre. Le cercle vicieux commence.

 

IG bas Megalowfood indice glycémique

IG bas Megalowfood indice glycémique
2. Plus de graisses dans notre popotin :

Pour faire baisser notre taux de sucre dans le sang, où l’insuline va t’elle mettre tout ce sucre ? Une partie sera transformée en glycogène et constituera une réserve d’énergie. Les sportifs et sportives connaissent bien ce principe. Mais si cette réserve est saturée (du fait du manque d’activité physique ou d’une consommation de sucre supérieure à nos besoins), l’excédent de sucre ira droit dans nos cellules adipeuses ! Notre graisse quoi. Et oui l’insuline est aussi une hormone de stockage. Elle transforme le sucre en graisses, appelées triglycérides. Et comme si cela n’était pas suffisant, quand elle va stocker ce sucre en surplus elle va aussi favoriser avec elle le stockage des lipides/graisses du repas (Merci la brioche pur beurre !).

IG bas Megalowfood indice glycémique

La notion d’indice glycémique est donc fondamentale pour la perte de poids et la satiété.

En surveillant les indices glycémiques des aliments que nous consommons de façon à ce qu’ils soient bas ou modérés, nous sollicitons beaucoup moins notre insuline et nous gardons un taux de sucre dans le sang stable au cours de la journée. Du coup, nous avons plus d’énergie, plus de faculté de concentration et physiques, moins de fringales et de fatigue, en bref, nous nous sentons mieux ! Et en bonus, à long terme, nous limitons fortement notre prise de poids.

IG bas Megalowfood indice glycémique


Maintenant que vous savez de quoi on parle, on vous dit par ou commencer et les meilleures astuces dans le prochain article 🙂

Ceci est la suite de l’article sur les bases de l’alimentation IG bas, proposé par ma copine Megalowfood ici 😀 Maintenant qu’on a compris le principe, il est temps de s’y mettre, et vous trouverez ci dessous une méthode simple et les aliments à privilégier et à éviter 🙂 


Adopter une alimentation IG bas: Par quoi on commence ?

Déjà, on va consulter notre très cher tableau des indices glycémiques 

(et découvrir donc l’IG des aliments qu’on consomme souvent… ou pas. On va faire des « Oh » des « Ah » et s’étonner devant des aliments à IG élevé qu’on nous disait pourtant « healthy ». Puis on va se noter et garder en tête les aliments OK. Et mieux, on va mettre les pieds dans un magasin bio pour les trouver !

Une petite liste de courses pour pâtisser IG bas est disponible ici 

Ensuite, on va acquérir ces 5 astuces au quotidien pour réduire l’IG de nos repas :

ig bas astuces megalowfoodASTUCE N°1 / Des fibres à chaque repas : Les fibres ralentissent la vitesse d’absorption du sucre dans le sang. Elle est LA BASE des aliments à IG bas. Abusez donc des légumes à chaque repas. Mais vous avez également des ingrédients magiques comme le son d’avoine pour faire des gâteaux délicieux. Le son d’avoine c’est bourré de fibres et cela baisse donc l’IG de votre gâteau. Pour autant, les ingrédients qui entourent ce son d’avoine doivent être sains et IG bas aussi. Comme ça, on a tout bon !

 

ASTUCE N°2 /Ajout de citron, vinaigre de cidre ou cannelle : Ces 3 ingrédients régulent la glycémie et aide à baisser l’IG d’un repas. Un bon conseil le matin à jeun : un citron chaud à la cannelle pour bien débuter la journée, puis 15min après, un petit déjeuner gras et protéiné (vive l’english breakfast !). Pas de pic d’insuline, pas faim jusqu’au déjeuner, pas de culotte de cheval qui grossit.

 

ig bas astuces megalowfoodASTUCE N°3 / Ajout de protéines et/ou graisses : comme les fibres, ajouter des protéines et des bonnes graisses à vos repas contribue à diminuer la vitesse d’absorption des glucides dans le sang. Eh, ça veut pas dire que vos frites bien grasses n’iront pas se stocker bien au chaud dans votre graisse, car c’est IG élevé ET gras, du coup double sentence comme expliqué plus haut. On dit que les sushis sont à indice glycémique élevé (riz blanc gluant), mais le bon poisson gras qui l’accompagne réduit un peu les dégâts. Pour les fruits réputés « faire grossir » comme la banane, il suffit de la choisir peu mûre, l’accompagner d’amandes et de chocolat noir 70 à 80% pour les protéines et les bonnes graisses ! C’est mieux que la banane toute seule. D’ailleurs, en parlant de ça.

 

ig bas astuces megalowfoodASTUCE N°4 / Faire des repas complets même pour vos encas : cela ressemble à l’astuce n°3 mais il est utile de préciser que de déguster un aliment à IG modéré ou élevé de manière isolée c’est la meilleure façon de faire une hypoglycémie et de mourir de faim ou trembler juste après. Du coup on s’habitue à faire des repas complets et même des encas complets. Pour la digestion, il faut consommer les fruits à distance des repas mais on peut très bien les accompagner d’amandes et de chocolat. Pour notre dose de riz, on prend du riz complet avec des brocolis et du poulet, ce sera mieux que le riz tout seul. Des repas complets !

 

ig bas astuces megalowfoodASTUCE N°5 / Consommer des aliments entiers & naturels : le moins raffiné possible, le moins industriel possible. L’industrie alimentaire adore enlever les fibres des aliments et ajouter du sucre. Même les produits prétendus bons pour notre santé deviennent des bombes glycémiques. Donc retour aux sources : prenez l’aliment dans son habit le plus brut. Faites le choix des farines complètes et intégrales. En ce qui concerne les fruits, une orange vaudra mieux que du jus d’orange dont on a enlevé les fibres (la pulpe) et qui ne devient donc que du sucre ! Si on a envie de jus d’orange, ok, mais au sein d’un repas (remember ?), et fais SOI-MÊME car ceux du commerce même frais, ont soit été pasteurisé (chauffé à haute température, fini les vitamines) soit ont perdu justement toutes leurs vitamines (ça disparaît très vite les vitamines !).


TOP 5 des aliments à éviter et comment les remplacer

ig bas astuces megalowfoodLa pomme de terre IG de 70 à 95 selon sa transformation/cuisson préférez-lui la patate douce IG 50 et découvrez ce gratin de patate douce au poulet et coriandre 

Le riz blanc, surtout celui bien collant huuumm IG 70 à 95 selon sa transformation/cuisson Préférez-lui le riz basmati complet IG 45

Le pain blanc, surtout le pain de mie IG de 70 à 90 (pour le sans gluten) Préférez-lui du pain 100% intégral au levain. Les magasins bio vendent des pains de petit épeautre intégral frais, c’est top. Ou piocher dans cette liste de 9 alternatives sans blé et IG bas pour remplacer sainement le pain

Les farines raffinées contenues dans les gâteaux ou les pâtes IG 85 pour la farine blanche de blé : Préférez lui de la poudre d’amande (IG 20), du son d’avoine (IG 15), de la farine d’épeautre complète (IG 50), de la farine d’orge mondé (IG 25)… Découvrez plein de recettes de gâteaux et desserts à IG bas 

Le sucre blanc, sucre de canne, sucre roux, le miel de fleurs et tous les sucres déguisés type dextrine, amidon, sirop… : Préférez-lui le sucre de fleur de coco (IG 35), du sucre de bouleau appelé Xylitol (IG 7 ou 9), du miel d’acacia (IG 35), du sirop d’agave (IG 15) –Mais toujours avec modération !! Découvrez plein de recettes de gâteaux et desserts à IG bas 

Vous êtes décidée à surveiller l’IG de vos repas et renouveler vos placards ? Voici la shortlist des 15 ingrédients à adopter pour cuisiner des gourmandises saines et IG bas !

 En automne et au début de l’hiver, plus qu’à n’importe quel moment de l’année, on voit ressurgir des tas d’offres pour des compléments vitaminés. Mais déjà, les vitamines, c’est quoi? à quoi ça sert ? pourquoi est-ce que ça revient sans cesse en pharmacie quand il commence à faire moche? On fait le point maintenant.

(Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais j’essaye d’offrir un contenu plus seulement basé sur les calories: la nutrition est un sujet bien plus vaste que juste “la perte de poids”, et comprendre comment son corps marche est la meilleur façon de lui apporter tout ce dont il a besoin. 😀 S’il y a d’autres sujets que vous aimeriez que j’aborde, n’hésitez srtout pas à m’en faire part par mail ou en commentaire)

vitamines thefitnesstheory


Déjà, les vitamines, c’est quoi?

on dit souvent “c’est ce qui donne de l’énergie!” FAUX. l’énergie est apportée par les calories que l’on ingère. Les vitamines sont des nutriments essentiels qui aident à l’organisme à libérer et à utiliser cette énergie, et protègent les facultés vitales. Le corps n’en produit pas, alors il faut les trouver dans ce que l’on ingère, et ce tous les jours. (parce que le corps ne stocke pas).

Elles sont au nombre de 13 – et chacune est nécessaire en quantité différente. On y ajoute les minéraux (Calcium, Fer, Potassium…) mais je ferai un article spécial minéraux un peu plus tard 🙂 



De quelles vitamines aie-je besoin? En quelle quantité? pour quoi faire ? 

Alors ça, c’est un point un peu tricky. Les besoins en vitamines de chacun dépendent de tout un tas de facteurs : l’âge, le sexe, l’activité physique, l’état de santé, la grossesse… Cela dit, il y a des normes “générales” pour les adultes en bonne santé. Chacune des valeurs ci après correspond aux apports journaliers recommandés par l’Union Européenne (on a des normes un peu différentes spécifiquement en France) 

vitamines thefitnesstheory
(si ça ne vous intéresse pas, je vous invite à regarder ce type découper une pastèque à la place.)

Voici la liste des différentes vitamines, de la dose plancher recommandée par jour, de leur effet sur l’organisme et de quels aliments en contiennent le plus 😀

(vous avez vu, j’ai fait ça avec amouuur.) 


  • La vitamine A 

On en a besoin de 800 μg/jour

Elle sert à : système immunitaire, fertilité, tout ce qui touche aux yeux 

On la trouve dans :  le foie de boeuf, les épinards, le poisson, le lait, les oeufs, carottes, laitue, patates douces, paprika..  


  • La vitamine B1 

On en a besoin de 1,1 mg/jour

Elle sert à : assimilation des glucides, digestion, bon fonctionnement du système nerveux

On la trouve dans : le porc et la volaille, les pois, le soja, les lentilles et autres légumineuses, le riz


  • La vitamine B2 

On en a besoin de 1,4 mg/jour 

Elle sert à : la production d’énergie, d’hormones et de globules rouges

On la trouve dans : les produits céréaliers entiers, les oeufs, le lait, les poissons gras et la levure de bière


  • La vitamine B3

On en a besoin de 16 mg/jour

Elle sert à : la production d’énergie et la protection des antioxydants (qui permettent de réduire les dommages des tissus) 

On la trouve dans : le thon, la volaille, l’agneau, les sardines, les cacahuètes..


  • La vitamine B5 

On en a besoin de 6 mg/jour

Elle sert au : bon fonctionnement du système nerveux (on dit que c’est la vitamine “antistress”) et à la régénération des cellules

On la trouve dans : les abats, la viande rouge, le jaune d’oeufs, mais aussi les céréales complètes, les cacahuètes.. 


  • La vitamine B6 

On en a besoin de 1,4 mg/jour

Elle sert à :  la production des anticorps, à l’assimilation des aliments et à la création d’hémoglobine 

On la trouve dans :  Les poissons, le foie de boeuf, la volaille mais surtout les pois chiche 


  • La vitamine B8 

On en a besoin de 50 μg/jour

Elle sert à : la bonne utilisation des matières grasses par l’organisme 

On la trouve dans :  les céréales complètes, les levures, les noisettes et amandes, les œufs,  le chou-fleur, les haricots et le foie de boeuf. 


  • La vitamine B9 (acide folique) 

On en a besoin de 287µg/jour

Elle sert à : la production de l’ADN et des globules rouges, la régulation du système nerveux

On la trouve dans : les légumes verts, les fruits rouges, les agrumes, le fromage, les noix, les amandes.. 


  • La vitamine B12 

On en a besoin de 2,5 μg/jour

Elle sert à : bon fonctionnement du système nerveux, la composition de l’ADN et les globules rouges. (en manquer peut causer une anémie.)

On la trouve dans : dans les produits d’origine animales, surtout les poissons gras et les.. palourdes. On peut aussi en trouver dans les céréales supplémentés. 


  • La vitamine C 

On en a besoin de 80 mg/jour

Elle sert à :  la synthèse des protéines et à la construction des neurotransmetteurs 

On la trouve dans : le poivron rouge,  les brocolis, le melon, persil frais, le kiwi, le fenouil, le choux fleur, et ensuite viennent les fraises, oranges… (les oranges sont, contrairement à ce qu’on peut croire, moins riches en vitamine C que le reste.. mais il ne faut pas s’en priver pour autant :D) 


  • La vitamine D 

On en a besoin de 5 μg/jour

Elle sert à : absorber le calcium et de fortifier les os, mais aussi d’accélerer la croissance des cellules et de consolider le système immuntiaire

On la trouve dans : tous les poissons gras. C’est une vitamine un peu plus dure à trouver que les autres, alors on peut aussi consommer des produits avec vitamine D ajoutée (c’est souvent le cas des laitages!) 


  • La vitamine E 

On en a besoin de 12 mg/jour

Elle sert à :  protèger les cellules. C’est un antioxydant, essentiel pour un système immunitaire sain et une bonne coagulation

On la trouve dans : les graines de tournesol et les amandes.. mais le top reste l’huile de germe de blé (qui est un peu plus dur à trouver, mais qui vaut le coup)


  • La vitamine K 

On en a besoin de 75 μg/jour

Elle sert à : la coagulation sanguine

On la trouve dans : Tout ce qui est épinards (le kale surtout!), et de manière général les feuilles vertes (toutes les salades.) On peut aussi en trouver dans les betteraves et le navet! 


pour plus d’information et de détail sur chacune des vitamines, je vous invite à lire cet article très détaillé de LaNutrition.fr

 

vitamines qu'est ce que c'est ou les trouver
une petite infographie récapitulative (trouvée sur dreamstime.com)

Et si on a des déficiences passagères ? 

Si on a des déficiences de certaines vitamines (qu’on en ingère pas assez chaque jour, donc), et ça peut arriver (c’est mon cas depuis que j’ai déménagé à Singapour, puisque mon alimentation n’est plus assez variée pour subvenir à mes besoins de vitamines), on peut opter pour des solutions “toutes prêtes”, qui comblent les manques. 

On peut lire divers résultats sur l’efficacité des cures de vitamine à court et à long terme. La vérité, c’est qu’on a pour le moment pas assez d’informations pour permettre de statuer. Tout ce qu’on sait, c’est que ça ne peut pas nuire (à moins d’abuser BEAUCOUP de certaines vitamines, mais c’est à la limite de l’impossible.) et que ça permet de répondre à des besoins ponctuels. (donc on se sent mieux pour de vrai.)

Par contre, quelque chose d’important : choisissez des compléments multivitaminés complets. Généralement, les mono vitamines (ex: les cachets de vitamine C) sont en fait surdosées. Le corps ne sait pas assimiler plus que la dose journalière quoi qu’il arrive ( et il ne peut donc pas stocker pour plus tard), donc tout ce qui dépasse de ses besoins.. hop, éliminé directement par l’urine ! Donc.. on opte pour des cures de multivitamines de temps en temps, et on essaye en parallèle d’améliorer son alimentation, afin de répondre aux mieux aux besoins de son corps 🙂

Quelles cures choisir ? 

On en trouve un peu partout dans le commerce et en pharmacie. Très personnellement, je trouve que celles d’Inelda ont un très bon rapport qualité/prix (c’est celles que je prends en ce moment). J’ai fait la cure 7 jours notamment et j’en ai retiré un vrai bénéfice (après plusieurs semaines de déficiences de certaines vitamines.) Donc je vous conseille celles là 🙂 

Cure Flash 7 jours “vitamin’22” :  Une cure de vitamines liquide en “shot”. Il faut les boire le matin, de préference pendant le petit déjeuner. Chaque dose contient 100% des apports journaliers recommandés en vitamines + des minéraux et oligo-éléments essentiels

La cure complète est à 14.30€ et s’achète sur cette page ci. (le code TFT15 donne 15% de réduction sur tout le site)

800x800_vit22-femmeCure 30 jours vitamin’22 : C’est une cure plus longue, avec un apport en vitamines plus faible – parfait si on est légèrement en dessous des apports journaliers recommandés mais pas en grosse carence non plus. Ce sont des gélules à prendre chaque jour le matin. Ca coute 13.30€ et vous pouvez trouver la version femme ici et la version homme ici – sachant que la composition diffère légèrement de l’une à l’autre, afin de répondre aux besoins spécifiques, notamment en terme de minéraux, de chaque sexe. 

Ils font également des packs à prix super réduits avec les deux produits (la cure 7 jours et la cure 30jours) : la version pour hommes et la version pour femmes


 

Petite précision : cet article contient des liens de partenaires. Cependant, je peux assurer avoir testé et approuvé les produits – je ne les recommanderais en aucun cas si je n’en étais pas satisfaite. 

Le riz au lait reste quand même le dessert (ou snack, ou petit dej, ou ce que vou voulez!) hyper regressif par nature. Cela dit, parce que la version originale n’est pas très intéressante nutritionnellement, on a tendance à le laisser tomber dès qu’on essaye de faire un peu attention à ce qu’on mange. (Non parce que des féculents, du sucre et du gras animal, ce n’est pas vraiment ce qu’on pourrait définir comme “hyper utile” pour l’organisme :D) Le pire étant les versions du commerce (164kcal pour un petit pot de La Laitière à la vanille, avec 25g de glucides) Heureusement, on peut tout à fait faire des versions healthy de ce dessert – je vous propose depuis quelques années déjà cette recette hyyper light de riz au lait. Cette fois, on ajoute un ingrédient spécial: le Berry Boost de Natural Mojo.

Si vous avez lu l’article review des produits Natural Mojo, vous savez que c’est une poudre “magique”, composée de 7 ingrédients antioxydants, comme les baies d’Açai ou la spiruline. C’est végétalien et complètement naturel – et ça a un bon goût de fruits rouges non sucré!

Vous pouvez vous procurer un pot ici sur le site de Natural Mojo, le code TFT15 donne 15% de réduction sur tout le site 🙂 

riz au lait berry boost natural mojo thefitnesstheory

Riz au lait fruité (Berry Boost)
Temps de préparation
15 min
 
120kcal la portion et tout plein d'antioxydants et de vitamines !
Auteur: Charlotte Beaulat-Clément
Ingrédients
  • 30 g de riz cru riz gluant ou riz à risotto si possible
  • 20 cl de lait de coco en brique alpro ou bjorg
  • 1 cuillère à café de Berry Boost de Natural Mojo
  • 1 cuillère à café d'édulcorant sucralose, stevia ou sirop d'agave
  • 1 pincée de noix de coco rapée
Instructions
  1. Dans une casserole, on fait cuire le riz à l'eau pendant 12-15min. On égoutte, puis on baisse le feu et on ajoute le lait de coco. On remue pour bien imbiber le lait, puis on coupe le feu et on laisse gonfler à l'air libre.
  2. Une fois refroidi (pour ne pas altérer les propriétés anti oxydantes du produit), on ajoute la cuillère de Berry Boost et celle d'édulcorant.
  3. On met dans un petit ramequin et on laisse la nuit au frais.
  4. On saupoudre ensuite dun peu de noix de coco rapée et on sert très frais.
Notes

on peut aussi réaliser cette recette avec un lait écrémé classique (ou d'amande) et un arôme de noix de coco.

riz au lait berry boost natural mojo thefitnesstheory

Et vous alors ? Vous avez le Berry Boost à la maison ? Vous aimez le riz au lait ? Vous avez une recette de l’enfance que vous aimeriez voir revisitée ? dites moi tout en commentaire 🙂 

Le banana split, c’est un peu LE dessert des vacances d’été par excellence. Enfin peut être juste pour moi, mais je me souviens que, quand j’allais à la mer avec mes parents, je voulais toujours en prendre en dessert au resto ou quand on s’arrêtait le long de la plage le soir. A chaque fois on me disait que je n’allais pas finir, que ça allait être trop gros pour moi, .. mais j’y avais droit quand même, parce que j’étais un peu gâtée :x. 

Et puis j’ai fait un rééquilibrage alimentaire, et j’ai réalisé à quel point, effectivement, c’était BEAUCOUP. entre la banane (ou les bananes!), les boules de glace, la sauce chocolat, la chantilly et touuute la déco en sucre en plus, .. well, une fois mon métabolisme devenu adulte, il fallait mieux garder ça pour des soirées VRAIMENT exceptionnelles. (l’assiette dans un resto peut facile faire 700kcal sans qu’on s’en appercoive.. juste en dessert :O) Mais comment on fait, si on en a envie TOUS LES JOURS? On se prive ? On attend ? On ne mange que ça comme repas ? (un indice : faites pas ça, c’est 100% de glucides, du coup ça n’a aucun interêt pour votre corps :p) 

Mais non! on peut se préparer cette version saine, en snack, pour 100kcal ! (et on attendra la plage cet été pour se faire LE VRAIE, L’UNIQUE Banana Split de la mort qui tue)
banana split healthy thefitnesstheory

(Très personnellement, ça va devenir un de mes snacks préworkout préférés. D’ailleurs, si vous n’êtes pas sûrs de quoi manger avant et après le sport, je vous invite à aller lire cet article.) 

Banana Split Healthy
100kcal toute l'assiette !
Auteur: Charlotte Beaulat-Clément
Ingrédients
  • 1/2 banane congelée
  • 1 grosse cuilllère de yaourt 0% ou de fromage blanc
  • 1 arôme de vanille
  • quelques fraises
  • quelques copeaux de chocolat / muesli / céréales
Instructions
  1. On coupe le morceau de banane en deux.
  2. On mélange le yaourt/fromage blanc avec l'arôme de vanille - pas la peine de rajouter des édulcorants, la banane va sucrer le tout !
  3. On coupe les fraises fraiches en lamelles et on les dispose sur l'assiette. On asperge avec le mélange au fromage blanc, puis on saupoudre le tout de copeaux de chocolat ou de muesli, pour créer un peu de croquant.
  4. On mange à la cuillère immédiatement, pour faire fondre la banane avec le reste des éléments du plat !
Notes

On peut varier les toppings et/ou rajouter des sauces sans sucre. (lien sous la recette)

 Pour les sauces sans sucre, je vous conseille très très chaudement ma préférée de toutes les préférées : la sauce chocolat 0kcal de chez WaldenFarms ou son équivalent Caramel, hein. Les deux sont dispo sur Prozis et le code TFT10 vous donne 10% de réduction sur toute commande ! 

Sinon, vous pouvez retrouver mon comparatif en vidéo (avec les liens!) ici. 🙂 

banana split healthy thefitnesstheory

banana split healthy thefitnesstheory

Et vous, vous allez essayer ? Vous mettriez quoi dessus ? Vous aimiez les banana splits quand vous étiez enfant ? Dites moi tout en commentaire ! 

 

On ne le repétera jamais assez, les sodas sont mauvais pour la santé. Loin de moi l’idée de faire la morale, hein. Je ne bois jamais de sodas sucrés, j’opte toujours pour la version light ou sans sucre ajouté. Mais je peux comprendre que l’on puisse apprécier une bouteille d’Orangina ou un Coca rouge de temps en temps. Par contre, il faut être conscients que l’abus peut avoir des conséquences importantes sur la santé : c’est pour cela que je voulais vous présenter cette infographie très détaillée sur les dangers des sodas. Elle a été réalisée par un ami qui a beaucoup étudié le sujet.

Sous le visuel, vous trouverez le lien pour son étude avec le détail des dédgats que peuvent causer le sucre, le phosphate, l’acidité, le benzoate de sodium, la caféine et les différents agents cancérigènes qu’ils contiennent. 

Quel impact ont les sodas sucrés sur la santé?

dangers des sodas infographie

 

Comme évoqué, vous trouverez toutes les infos qui supportent cette infographie sur le site ci-dessous: 

[INFOGRAPHIE] Les dangers des sodas et autres boissons sucrées pour votre santé

et les sodas light, dans tout ça ?

ils sont considérés comme “moins mauvais” parce qu’ils ne contiennent pas de sucre. Par contre, ils contiennent des édulcorants, quasiment systématiquent chimiques (comme le sucralose ou l’aspartame) dont on est pas encore sûrs des effets sur la santé au long terme.

Ils augmentent aussi notre “appétit” pour le sucre: le goût sucré appelle encore plus de sucre, et il faut faire attention alors de ne pas se vautrer dans les douceurs. 

En conclusion, est-ce qu’il faut définitivement arrêter le soda ? 

Sans parler d’arrêter le soda définitivement – parce qu’on est pas obligés de se priver de tout ce qui n’est pas “très bon” pour la santé – il faut limiter sa consommation et la réserver à des moments spéciaux: non à la bouteille de Coca dans le frigo tous les jours de la semaine, oui à un verre de soda au bord de la piscine en été ou en soirée avec un peu de rhum. Tout est question de mesure! 

Pour la vie de tous les jours, et si vous aimez vraiment les boisson pétillantes, je vous conseille d’investir dans une machine Soda Stream. Elle permet de gazéifier à peu près n’importe quel liquide, et ça permet de savoir quelle quantité de sucre on boit. (il vaut toujours mieux boire un jus d’orange gazéfié, riche en vitamines et sans sucre ajouté, plutôt qu’un verre d’orangina, très chimique et sans aucun intérêt nutritionnel. 🙂 )

et vous, vous êtes addicts des sodas? Vous essayez de diminuer votre consommation, vous avez déjà complètement arreté? dites moi tout ! 

Bon, ce n’est un secret pour personne, j’aime bien les produits Natural Mojo, et particulièrement leurs mélanges hyper protéinés Fit(choco/vanilla/banana) – tant et si bien que je me fais un porridge au Fit Chocolate tous les matins au boulot. Je ne les consomme pas vraiment comme substituts de repas, et je sais que certaines d’entre vous non plus, donc j’essaye de créer des recettes sympas, qui utilisent au mieux leur texture (apportée par le psyllium notamment, auquel j’ai consacré un article y a pas longtemps.) Cette fois, j’ai essayé de confectionner des muffins protéinés, qui se boulottent en post workout, au gouter ou au petit dej. Ils sont tout simples à faire, et, avec seulement 110kcal par muffin, ils sont moitié au moins moitié moins caloriques que les autres muffins, en plus d’être hyper protéinés et très moelleux

Pour vous procurer les produits Natural Mojo, allez directement sur le site. Ici vous trouverez le fit banana, et ici le fit chocolate. Le code TFT15 donne droit à 15% de réduction sur toute la boutique!  

Pour lire ma review des produits de la marque, vous pouvez checker l’article “j’ai testé pour vous: Natural Mojo“. 🙂muffins protéinés fit banana fit chocolate natural mojo

Muffins protéinés Banane et Chocolat (produits natural mojo)
pour 3 gros muffins ou 1 gateau individuel (petit moule)
Auteur: Charlotte Beaulat-Clément
Ingrédients
  • 1 dose de Fit Banana
  • 1 + 1/2 doses de Fit Cocolate
  • 2 doses de farine complète
  • 1 cuillère à café de levure
  • 1 oeuf
  • 1/2 banane très mûre
  • 10 cl de lait d'amande non sucré
  • 1 dose de sucre roux ou d'édulcorant
  • 1 pincée de sel
Instructions
  1. On fait préchauffer le four à 170 degrés.
  2. Dans un bol, on mélange la farine, les 2 poudres protéinées (banane et chocolat), la levure et la pincée de sel.
  3. Dans un petit récipient à coté, on mélange l'oeuf et le lait.
  4. On mélange cette préparation liquide aux ingrédients secs.
  5. On écrase la banane à la fourchette (c'est ce qui va remplacer la matière grasse) et on l'ajoute au mélange.
  6. On remplit des moules à muffins (ou un petit moule à gâteau individuel) et on enfourne pour 15-20min. (on garde un oeil dessus, afin qu'ils ne soient pas secs en sortant.)
  7. On les sort et on les mange si possible dans la journée (sinon ils durcissent un peu.)
Notes

Les "doses" mentionnées dans la recette correspondent aux cuillères doseuses présentes dans les pots Natural Mojo.
On peut, si l'on a qu'un des deux produits, mettre 2 doses + 1/2 du même.
Dans cette recette, les produits natural mojo sont substituables par de la Whey chocolat et vanille - la texture risque d'être légèrement différente, à cause de la présence de certains composants dans les mixes Fit.
On peut remplacer la banane par une cuillère à café d'huile.

  muffins protéinés fit banana fit chocolate natural mojo

muffins protéinés fit banana fit chocolate natural mojo

muffins protéinés fit banana fit chocolate natural mojo

 Et vous? Vous avez le fit chocolate et/ou le fit banana à la maison? Vous comptez essayer cette recette? Vous avez d’autres idées d’utilisation? Dites moi tout en commentaire! 🙂

 

 

Aujourd’hui, on va discuter d’un ingrédient encore assez méconnu en France: le psyllium. Je vais vous expliquer ce que c’est, quels sont ses bienfaits, et ou le trouver. Je l’ai découvert il y a environ 1 an : une pharmarcienne me l’avait conseillé, après des crise de maux de ventre assez violents. C’était très cher, et je n’étais pas sûre de l’efficacité de la chose – je suis d’habitude relativement réticente à tout ce qui est “médecine naturelle“. Mais puisque ça a marché, et que de nombreuses études viennent maintenant affirmer les bienfaits du psyllium, ça m’a semblé cool de partager. 🙂

déjà, ça ressemble à ça, le psyllium. source: consostatic
déjà, ça ressemble à ça, le psyllium.
source: consostatic

1. Le psyllium, c’est quoi ?

C’est une plante qui vient d’Asie, de la famille des plantains (son vrai nom est Plantago ovata, et on l’appelle Plantain des Indes, sinon.) . On utilise seulement la graine et son enveloppe, le son, que l’on écrase pour obtenir le produit dont je vais vous parler là.

c'est quoi le psyllium
Pour ceux qui se poseraient vraiment la question, la plante ressemble à ça.

2. Quels sont les bienfaits du psyllium?

a. C’est (vraiment) bon pour  la digestion

Si on commence à voir du psyllium un peu partout, c’est à la base parce que c’est un “laxatif” naturel. En gros, il va pomper l’eau dans votre estomac et gonfler. Résultat, ça fait du “poids”, qui active naturellement votre système digestif, et aide vos intestins à arrêter d’être super paresseux, comme ça peut être le cas des fois.

Il est aussi indiqué dans le cas de diarhée, puisqu’il réguler le coté “liquide”. (c’est pas très glam dit comme ça, mais faut voir l’aspect complètement mécanique.)

Tout ça pour dire que ça fonctionne. 

b. Il donne un coup de pouce à votre flore gastrique & intestinale

Le psyllium est un prébiotique, c’est à dire qu’il prend soin des bactéries de votre système digestif. Il nettoie votre colon (à condition de boire assez d’eau avec) et aide à lutter contre le syndrome du colon irritable et autres maladies inflammatoires du système digestif. 

c. Il contribue à réduire le cholestérol sanguin

Et c’est un fait prouvé par des études: en consommer permet de réduire jusqu’à 9% du cholestérol global et 13% du “mauvais cholestérol”.

Parce qu’il ne présente aucun effet secondaire indésirable, il est donc une solution envisageable en cas de taux de cholestérol trop élevé (avec consultation d’un médecin, bien évidemment.)

d. Il aide à lutter contre le diabète

Les études sont toujours en cours, mais plusieurs ont déjà montré qu’il contribuerait à diminuer l’index glycématique des repas, luttant contre le diabète de type 2. (Pour obtenir ces effets, il est recommandé de le prendre à l’heure des repas, et pendant au moins 8 semaines.)

d. Il réduit le risque de maladies cardio vasculaires

Le psyllium aide à diminuer la pression artérielle, et lutte ainsi contre le syndrome métabolique, responsable des maladies cardiovasculaires. 

e. C’est un coupe faim 

Toujours parce qu’il absorbe l’eau dans votre ventre, le psyllium a tendance à gonfler. Tant et si bien.. qu’il remplit votre estomac. Du coup, la satiété arrive bien plus vite

 e. C’est un solidifiant super rigolo à cuisiner

(si vous lisez ce blog depuis un moment, vous savez que j’ai une passion pour les solidifiants, comme la gomme xanthane, à laquelle j’avais déjà consacré un article :p)

L’avantage “cuisine” du produit c’est que, parce que c’est un gélifiant, il permet de jouer avec tout ce qui est liquide : Mélangé à une sauce, il l’a solidifie, à un yaourt, il le rend beaucoup plus consistant, à un liquide, il le rend mou et gélatineux. Il faut faire des tests (il y a des exemples ci dessous), mais c’est vraiment drôle ! 


3. Comment l’utiliser ? 

Là, chacun à sa petite astuce. Il faut le savoir, ce n’est pas le truc qui a le meilleur goût du monde – c’est juste un peu dégueu, comme du smecta. Cela dit, on peut assez vite contourner le truc en le mélangeant ! 

Comme dit plus haut, il agit comme un gelifiant : il gonfle, au contact des liquides, et devient solide. 

Ce que j’adorais faire avec la version en poudre, c’était mélanger une cuillère à café de psyllium à un yaourt au soja, avec quelques gouttes d’arômes (voir mes arômes préférés ici) et laisser au frais plusieurs heures : on a une sorte de pudding très solide (il faut vraiment que l’arôme soit fort par contre, parce que c’est vite immangeable si on a encore le goût de la plante, et du coup c’est très écoeurant), hyper protéiné et super rassasiant ! 


4. Combien de psyllium consommer par jour? 

Il semblerait que la dose idéale soit 20g par jour, afin d’en retirer au mieux les bienfaits. Cela dit, dans le cas ou vous le prendriez pour répondre à un disfonctionnement occasionnel (diarhée ou constipation) vous pouvez monter jusqu’à 40g par jour.


5. Ou trouver du psyllium?

Comme tous les produits en train d’apparaitre en France, il se peut que vous ayez un peu de mal à les trouver (mais je suis sûre que ça va vite se démocratiser.)

Vous pouvez le trouver sous plusieurs formes : 

  • en poudre

C’est la forme parfaite si on compte s’amuser un peu avec en cuisine.

On peut en trouver dans certaines pharmarcies et épicéries bio. Personnellement, je commandais ce Psyllium blond là quand je vivais en France, parce qu’il est sans additif et pas cher du tout. 

Il y a cependant tout un tas d’autres marques de Psyllium disponibles ici, au cas ou vous chercheriez quelque chose de plus précis. 🙂 

  • en gelules

 Ca, c’est l’option de “si j’ai la flemme d’essayer de le mélanger avec quelque chose pour que ce soit mangeable”. C’est facile, rapide, et il suffit de prendre une gelule par jour pour avoir les bénéfices du produit. Plusieurs marques proposent du psyllium en gelules mais très personnellement, je conseille ce produit là :

 

  • Dans des mélanges “minceur” déjà prêts

C’est le cas des produits Fit Chocolate, Fit Vanilla et Fit Banana de Natural Mojo. (ce sont des substituts de repas hyper protéinés et supplémentés, j’ai écrit une review complète sur les produits de la marque ici.) J’imagine que c’est ce qu’il leur donne cette substance “pâteuse” que j’aime beaucoup, et le coté satiété qui arrive super vite. Dans cette recette de porridge au fit chocolate d’ailleurs, c’est ça qui fait le coté crémeux.

Le code TFT15 donne 15% de réduction sur tout le site naturalmojo.fr


Voilàà ! j’espère que vous en savez plus sur cet ingrédient magique (n’ayons pas peur des mots.)

Maintenant, je veux votre avis en commentaire : vous connaissiez? Vous comptez essayez?

Bon, c’est pas parce qu’à Singapour, il n’y a pas de quinoa (enfin il y en a mais à plusieurs dizaines de dollars le kilo, donc je vais me contenter de riz pour le moment :p) que je dois priver tout le monde. Voici un petit recap de mes recettes au quinoa préférées (et soit dit en passant les MEILLEURES recettes au quinoa du monde. Non, je n’exagère pas du tout, vraiment.)

Pour tout connaitre sur le quinoa et pourquoi c’est chouette, je vous invite à relire l’article que j’ai consacré à Quinola (qui est une marque distribuée en France et dont j’étais (je suis toujours, mais à distance!) complètement amoureuse. 

Sinon, vous pouvez trouver tout un tas de variétés de quinoa ici. 🙂 

 


5. Le quinoa façon cantonaise 

la recette parfaite quand on a pas le temps de cuisiner mais quand même envie d’innover. 

https://www.thefitnesstheory.fr/2015/12/04/quinoa-a-la-cantonaise/


4. La salade de Quinoa avec des noix 

un classique d’été (qui est encore meilleur avec du quinoa noir un peu crunchy !)

https://www.thefitnesstheory.fr/2016/02/12/salade-de-quinoa/


3. La paella au quinoa

 (qui serait surement mon top1 si je boudais pas un peu les crevettes par habitude). Une recette pleine de soleil, qu’on partage volontiers en famille ou avec des amis – et qui impressionne toujours un peu, il faut bien l’avouer !
https://www.thefitnesstheory.fr/2016/03/21/paella-quinoa-improbable-delicieux/


2. La salade quinoa, poulet, chèvre et fraises

Parce que le sucré et le salé vont suuuper bien ensemble, et que c’est parfait pour les lunchboxes ou un dimanche midi au soleil, on hésite surtout pas à tester cette recette de salade de quinoa qui déchire.
https://www.thefitnesstheory.fr/2016/03/27/salade-quinoa-fraises-chevre/


1. Le bol quinoa chèvre & cranberries

 Et là je ne suis pas du tout objective, parce que d’une part, j’adore le fromage de chèvre, d’autre part, ça me rappelle un brunch que j’ai dévoré à Chicago l’été dernier.. Mais cette recette de quinoa est de loin ma favorite de toute, et je vous promet que l’essayer, c’est l’adopter!
https://www.thefitnesstheory.fr/2015/08/08/petit-dejeuner-brunch-le-bol-de-quinoa-chevre-cranberries/


 

Vous avez déjà une ou plusieurs de ces recettes ? Il y en a une qui vous plait plus que les autres ? Dites moi tout en commentaire ! 

et n’oubliez pa de poster vos réalisations sur instagram en utilisant le hashtag #thefitnesstheory et en me mentionnant dans les commentaires que je puisse voir tout ça ! Je choisis les plus jolies photos pour les poster de temps en temps sur la page Facebook Thefitnesstheory 😀 

Vous l’avez surement remarqué, certaines de mes recettes contiennent des arômes chimiques ou naturels, qui apportent en saveur. L’idée, c’est de donner du goût sans rajouter de calories. On me demande souvent ou je trouve tout ça, alors je vais vous lister ce que j’ai ou ai eu dans mes placards. 🙂 

Attention ! je sais que ces produits sont souvent renforcés en édulcorants. On peut avoir le débat sur les édulcorants, si c’est mauvais ou très mauvais pour la santé, si ça attise le goût du sucre, etc. Je ne prends pas partie, je suis une consommatrice d’édulcorants en étant consciente de ce que ces produits contiennent, je ne vous force pas à en manger. Je tiens à le préciser au cas ou 😉 

 Je continuerai d’udpater cet article au fur et à mesure des tests que je fais, n’hésitez pas à me recommander des produits s’il y en a dont vous êtes fans ! 

Pour voir le comparatif des différentes whey et leurs saveurs, c’est ici


Les arômes liquides Yummy Prozis

(N’oubliez pas d’utiliser le code TFT10 pour 10% de réduction sur tout le site!)yummy prozis avis review

Prozis propose des arômatisants liquides vraiment sympas. La promesse est respectée : un pouvoir sucrant au top et une saveur très marquée pour 0kcal et évidemment zéro sucre ! 

Pina Colada est ma saveur préférée chez eux, parce qu’on sent la noix de coco et le sucre, comme dans un vrai cocktail ! A essayer absolument.

Pour commander les arômes Yummy c’est sur le site Prozis!

 


Les arômes liquides Myprotein

(N’oubliez pas d’utiliser le code parrain CHARLOTTE-R8K si vous commandez chez eux pour avoir 25% de réduction sur votre commande!)

Les flavdrops – aromatisants liquides ( que vous pouvez acheter ici FlavDrops MyProtein

Il s’agit de flacons équipés de pipette, qui permettent de délivrer une ou plusieurs gouttes d’arôme. Le goût est très fort, puisqu’il s’agit d’arômes industriels, et permet de donner du gout à à peu près n’importe quoi. La meilleure façon de l’utiliser reste dans les boissons et le fromage blanc et yaourts. Mais on peut aussi l’utiliser dans des porridges ou dans des gâteaux, par exemple. Le flacon a l’air petit, mais le gout est tellement fort qu’on en utilise très peu à chaque fois: j’ai gardé chacun de mes flacons plusieurs mois. (alors que je suis une grosse consommatrice.)

Mon avis sur les différentes saveurs: 

  • Chocolat : très chouette – surtout si on aime les yaourts au chocolat – attention, c’est chimiqude quand même. 
  • Chocolat blanc: pas fan. Pas un énorme goût de chocolat blanc, factuellement, juste un arôme sucré. 
  • Caramel : ma version préférée. Si vous aimez le caramel dans les flambis, celui là est fait pour vous. 
  •  Vanille: vraiment génial. Le même goût que les yaourts à la grecque goût vanille, du coup.
  • Framboise: il faut aimer le gout de la framboise chimique – celle des yaourts des cantines, par exemple. Perso, je trouve ça hyper regressif et j’adore. 😀 

 


Chez Vahiné

Ces arômes sont disponibles dans la plupart des grandes surfaces en France au rayon patisserie. Ils ne sont pas sans calories, puisque majoritairement composé de sucre, d’huile ou d’alcool. (il suffit de regarder la liste des ingrédients pour vérifier.) Cela dit, une très faible dose suffit à aromatiser vos préparations. 

la liste complète est consultable ici ! d50aef27ce853294241b50c4e6322bb7a640499b

  • amande amère : très chouette pour cuisiner, il donne un petit goût à tous vos
    gâteaux et porridges. 
  • pistache : un vrai rappel de mon enfance et des glaces sur le bord de la plage. Dans du fromage blanc, il est juste top.
  • fleur d’oranger : à base deau et d’alcool, celui là est juste un classique de la cuisine. Et dans les muffins… 😀 

 

Et vous, vous avez des petites astuces pour donner du gout à vos préparations ? Quels sont vos arômes préférés ? Vous connaissez d’autres marques qui en proposent ? Dites moi tout 🙂 

 

(et maintenant, vous êtes prêts à aller voir la liste des recettes ici, et faire touuus les porridges :p) 

Voilà 2 mois que je travaille comme une folle sur ce projet. Deux mois de cuisine, de doutes, de “y a des miettes partout dans ma cuisine” et de “quelqu’un veut venir goûter ce que j’ai préparé, savoir si je peux lemettre dans mon e-book, siouplait?”. Mais il est LA ! Mon deuxième ebook ! Spécial brunch healthy !  (le premier, spécial lunchbox, est dispo ici :D)  J’espère que celui-ci vous plaira tout autant sinon plus, et bien entendu, je veux toutes vos remarques : ce que vous aimez, ce que vous changeriez pour le prochain… Et surtout, si vous l’achetez, je veux voir des photos des recettes sur instagram, avec le hashtag #TheFitnessTheoryBrunch 😀 

 

 

 Cet Ebook spécial Brunch, c’est quoi et il y a quoi dedans? 

 

  • c’est un PDF imprimable de 31 pagesebook brunch healthy thefitnesstheory
  • 22 recettes saines et légères, parfaites pour faire plaisir ou se faire plaisir le week-end.
  • un contenu 100% inédit : ces recettes n’ont jamais été publiées sur le blog – ni nul part ailleurs, ou en tout cas je ne suis pas au courant. :p 
  • 4 catégories : le sucré, le salé, les tartines et les boissons
  • Des ingrédients sains et faciles à trouver, des recettes rapides à réaliser (la plupart au micro-ondes ou à la poêle)
  • ça coûte 3.10 euros TTC, payable par Paypal (comme ça je peux agir facilement s’il y a un problème) 
  • plusieurs recettes végétariennes/vegan – ou la possibilité de les rendre VG. 
  • il contient TOUT mon amour. Vraiment. J’ai passé tous mes soirs et weekends à bosser dessus, et je suis vraiment heureuse de vous le présenter. voilà voilà. 

 

 

 

ebook brunch healthy thefitnesstheory
et à l’intérieur, pour les curieux, ça ressemble à ça.

 

Merci à tout ceux qui ont acheté un ou plusieurs de mes ebooks, ça me va droit au coeur et me pousse à continuer sans cesse. C’est une très belle marque d’amour que vous m’offrez à chaque fois,et j’en suis sincèrement reconnaissante. C’était le passage un peu larmoyant. 😀 

Il n’est pas toujours facile de trouver des snacks adaptés à la fois à ses besoins nutritionnels, à ses objectifs (évidemment, on ne grignotte pas pareil si on veut perdre du poids ou gagner de la masse), et surtout.. à ses goûts, puisque certains snacks healthy peuvent s’avérer très ennuyeux, ou juste vraiment pas top en bouche. 
Bref, voici un guide pour vous y retrouver : entre les différents types de snacks, quand les manger dans la journée, et mes produits préférés. La liste est mise à jour en fonction de mes trouvailles, n’hésitez pas à me conseiller vos produits préférés ! 

 

1. Les snacks hyper protéinés

Pour quoi faire & quand les consommer? Comme leur nom l’indique, les barres et gateaux hyper protéinés contiennent beaucoup de protéines (si vous n’êtes plus trop sûrs d’à quoi les protéines servent, je vous conseille d’aller relire cet article). C’est donc l’en-cas parfait après un entrainement (pour aider à la reconstruction musculaire) ou entre les repas, parce que les protéines favorisent le sentiment de satiété : on a pas faim, beaucoup plus longtemps ! Elles permettent aussi d’atteindre une consommation de protéines optimales, quand on a tendance à ne pas en manger assez durant les repas.

Cela dit, beaucoup des produits du commerce contiennent des protéines certes, mais ENORMEMENT de sucre aussi (relire l’article sur les snacks dits “sains” qui contiennent beaucoup trop de sucre)  Du coup, on perd en interêt nutritionnel. J’ai selectionné pour vous des snacks faibles en sucre, super bons en goût, et qui n’ont pas du tout la texture pâteuse (et assez désagréable) de beaucoup d’autres barres protéinées.

 

Les Barres Carb Crushers de MyProtein

Les infos nutritionnelles par barre : 212kcal, 8.2g de lipides, 12g de glucides (dont 2.7 de sucre), 21g de protéines

(la version chocolat noir & sel de mer est vraiment incroyable, mais c’est mon avis personnel :x)

La review : parfait pour les fans de chocolat et de barres type Snickers: les textures sont incroyables, avec un intérieur fondant au caramel, un enrobage choco croquant et une base biscuitée. Si vous avez tendance à grignotter, c’est une option parfaite, parce qu’elle donne l’impression de se faire vraiment plaisir (et non de manger une barre de protéines).

Ou les acheter ? Ici, sur le site MyProtein.fr (code CHARLOTTE-R8K pour 25% de réduction) 

 

 

Les barres Quest quest bar acheter france

Les infos nutritionnelles par barre : 202kcal, 7g de lipides, 9g de glucides (dont 3 de sucre), 20g de protéines
 (elles diffèrent selon les versions, elles sont toutes comprises entre 180 et 220kcal la barre) 
! Nouveauté chez Quest (pas encore dispo sur Prozis): Les Quest Heros, qui ont une texture encore plus délicieuse! 

La review: Une de mes barres protéinées préférées, tant pour la composition clean que pour le goût. Mes préférées sont celles au chocolat (avoine et pétites, ou chocolat brownie), mais toutes celles à base de noix (peanut butter supreme, noix de cajou/noix de coco) sont vriament incroyables. A essayer absolument ! 
Le seul inconvénient: peut être le prix. Mais si vous n’en mangez pas tous les jours, ça vaut vraiment le coup d’investir! 

Ou les trouver: Disponible sur Prozis (code TFT10 pour 10% de reduc sur tout le site!)

 

 

 

 

Les barres “Protein Bar” de Foodspring

Les infos nutritionnelles : par barre de 60g – 207kcal, 6.7g lipides, 17g de glucides (dont 2g seulement de sucre)  20g protéines

La review: Clairement un de mes snacks favoris aussi – la texture est incroyable et on a vraiment l’impression de manger un brownie hyper moelleux. Tous les goûts sont sympas mais celles au chocolat sont démesurément au dessus. 

Ou les trouver : elles sont dispo ici sur le site foodspring
(
J’ai écrit une review plus complète des produits Foodspring ici, si vous cherchez à compléter votre commande.)

 


2. Les barres énergétiques

Pour quoi faire & quand les consommer? Les barres énégétiques sont principalement composées de glucides à absorption rapide (souvent, de sucre & de matières grasses saines.) Elles sont particulièrement adaptées avant (30min environ) ou pendant un effort sportif long, afin de reconstituer les stocks de glycogène et d’avoir une énergie constante. 
Puisque leur teneur en sucre est très élévée, je ne les conseillerais pas comme goûter pendant la journée si vous faites une activité sédentaire, mais ça peut être une solution d’urgence le matin si vous n’avez pas le temps de petit déjeuner. 

 

 

 Les produits Nakd 

Les informations nutritionnelles : par barre de 30g –  107kcal, 2.5g de lipides, 14.3g de glucides 5.5g de protéines par (elles varient légèrement en fonction des versions, évidemment) 

 

La review: Ce sont des barres vegan, sans gluten et sans lait. L’avantage de la gamme, c’est quil y a des tas de gouts très différents à tester. Mes préférées sont Pecan Pie et Berry delight (je n’ai pas du tout aimé cocoa delight, par contre, mais les goûts et les couleurs…). Elles sont assez petites 

 

Ou les trouver: elles sont dispo sur le site de Prozis (TFT10 pour 10% de reduc)


 

3. Les barres “coupe-faims” 

Pour quoi faire & quand les consommer? Ni vraiment hyper protéinées, ni vraiment riches en énérgie, ce sont des en-cas qui ont pour but de réduire la faim en comblant vos envies de manger, sans pour autant faire péter le compteur en terme d’apport nutritionnel. C’est le cas de beaucoup de produits dits “de régime” et souvent, le goût ou la texture n’est pas au rendez-vous. Voici une sélection de barres qui sont bonnes à manger ET qui comblent les petits creux: 

 

virtue bar Myprotein Les barres “Elle Virtue” de MyProtein

Les infos nutritionnelles : par barre de 30g – 93kcals, 2.8 g de lipides, 12.7g de glucides et 5.3g de protéines 

La review: La texture est vraiment sympa, puisqu’elle rappelles les barres au riz soufflé (en plus dense). Le goût chocolat est vraiment marqué et on a pas du tout l’impression de manger un produit light. Le seul défaut, c’est qu’elle est assez fine, du coup elle se mange vite. 

Ou les trouver : (sur le site de Myprotein ici (code CHARLOTTE-R8K pour 25% de réduction)

 

 

Et vous, il y a des snacks healthy que vous préférez? D’autres que vous avez envie de tester? Dites moi tout!

Une fois n’est pas coutume, c’est pas de recettes mais d’une marque dont je vais vous parler. C’est une de mes très belles découvertes de la fin d’année – déjà parce que j’aime beaucoup leurs produits, mais aussi parce que j’ai eu l’occasion de discuter avec eux et c’est vraiment une équipe trop cool. Donc j’aime, je partage, voilà une petite présentation et ma review de leurs produits. 

Quinola, c’est quoi?

Quinola, que je vous le pose d’entrée, c’est des produits bio et issus du commerce équitable (label FairTrade). Et comme son nom ne l’indique absoooolument pas… Il s’agit de quinoa. 😊 Du quinoa du Pérou, plus précisement. Et comme ils le disent si bien “le quinoa, c’est la deuxième chose la plus sexy à provenir d’Amérique depuis le tango nu.”

logo

Oui, parce que c’est aussi ce que j’aime chez eux, leurs produits sont vraiment bons, et y a de l’humour, du second degré ET des valeurs positives en veux-tu en voilà. Je bosse dans la com’, et voir des marques qui se prennent pas la tête, c’est un plai-sir. 

A part ça, ils vendent en France, mais pas que,  et puis ils ont recu tout un tas d’awards, mais ça, je vous laisse aller voir sur leur site. 

Et ils vendent quoi? Du quinoa “nature”, mais aussi des formules express ( à micro-onder ), pour adultes, enfants et bébé. 

(je vous prépare un article sur le quinoa et pourquoi en manger, hein, mais si vous ne connaissez pas, dites vous juste que c’est bourré de protéines et que c’est super miam. ET sans gluten, pour ceux qui y sont sensibles. :D) 

 


 

Ma review sur les produits testés

 

Le quinoa blanc quinola-baby-quinoa-bio-et-equitable-blanc

J’avoue que j’étais déjà convaincue avant de démarrer, parce que je suis une grosse fan de Quinoa. L’interêt surtout de celui là, si le goût est pas radicalement différent des autres, c’est qu’il n’y a pas à le rincer (ceux qui en mangent souvent savent de quoi je parle, et c’est pénible :D) C’est un bon basique, quoi. 

coté nutrition, pour 100g: P: 12.8 | C: 67.5 | F: 5.8 | 360 cals (ce sont les valeurs du produit cru, et on peut aisément le faire tripler de taille à la cuisson. Donc une portion de 30g cru est tout à fait suffisante)

et on en fait quoi? Perso je le mange avec du poisson ou en petit dej. 

Ici en petit déj sucré, recette dans le prochain ebook :p
Ici en petit déj sucré, recette dans le prochain ebook :p

 

Le quinoa à la méditerranéenne kids quinola-baby-quinoa-mediterraneenne

C’est un mélange de quinoa et de tomates (avec prêt 30 secondes au micro-ondes. Perso je l’ai beaucoup aimé en accompagnement de brunch (cf photo). Le gout est relativement prononcé, alors faut le marier avec des choses plus neutres. Je n’ai pas eu besoin de rajouter de sel, et on sent bien la tomate. Il est plus faible en protéines que les autres, par contre. Alors à manger avec une source protéique à coté. 😀 

Coté nutrition, pour 100g :  pour 100g: P:  3.1 | C: 12.3 | F: 4.4 | 107 cals

 Quinola kids mediterranean

 


 

quinola-baby-quinioa-spicy-mexican-expressLe quinoa express à la Mexicaine 

C’est un mélange de quinoa (du coup), d’haricots rouges et de mais, avec une bonne dose d’épices – mais ça pique pas.   90 secondes au micro-ondes et hop! Une plâtrée qui a le bon gout de l’Amérique latine. Un petit bémol quand même, il est relativement calorique. Mon astuce, c’est de le mettre dans un bol et de rajouter de l’eau avant de le faire cuire. Comme ça, il gonfle, et je peux partager le sachet en 2 ou 3 parts. 

C’est vraiment le produit de leur gamme qui m’a surpris – aussi parce que j’ai passé du temps au Mexique et que ça m’a vraiment rappelé la nourriture géniale de là bas, donc je recommande chaudement. 

coté nutrition, pour 100g: P: 6.3 | C: 29 | F: 3.7 | 182 cals (du coup, c’est un produit déjà cuit, et on peut encore le faire prendre en volume, si on essaye bien. :p) 

 

et c'est drôlement bon.
et c’est drôlement bon.

 

Le quinoa express blanc & noir 

quinola-baby-quinoa-blanc-noire-express

(j’avoue, je l’ai dans ma cuisine mais toujours pas essayé.. je vous dis ça vite!) 

coté nutrition, pour 100g: P: 5.5 | C: 24.7 | F: 5.5 | 176 cals

 

 

 


 

Et ça s’achète ou?

> sur les internets (ici ou encore

> Dans la vraie vie (vous pouvez trouver le revendeur le plus près de chez vous ici)

 

j’ai pas goûté – parce que j’ai ni plus vraiment 2 ans, ni vraiment d’enfants non plus – mais ils ont une gamme bébé. Ils comptent d’ailleurs la vendre tout bientôt chez Auchan, pour les parents qui pourraient vouloir tenter 🙂

 

Oh, et vous pouvez retrouver ici mes recettes avec du quinoa dedans, au cas ou vous sauriez pas quoi en faire! 

> Bol Quinoa, Chèvre & Cranberries 

 

vous connaissiez? Ça vous tente de tester?  Dites moi tout 🙂

 

J’aime le banana bread. Enfin, tout le monde de normalement constitué aime le banana bread – à moins que vous soyez anti-banane, ce qui arrive, mais ce fruit mérite quand même beaucoup d’amour. Le souci, c’est que les recettes classiques sont souvent très grasses et pas très intéressantes nutritionnellement. J’ai remédié à tout ça en vous concoctant une recette de banana bread hyper protéiné. 

Le résultat est vraiment une sorte de pain : c’est dense, ça se tartine avec un peu de ce que vous voulez, et le goût n’est pas vraiment sucré : c’est à vous de l’agrémenter ensuite. L’avantage de cette recette, c’est qu’elle est hyper protéinée et qu’elle contient peu de sucre (juste celui que vous ajoutez, en fait) et aucune matière grasse (parce qu’il n’y a pas toujours besoin de gras pour faire de bons gateaux!)

L’ingrédient de base  est le Fit Banana de Natural Mojo. Il s’agit à la place d’un substitut de repas hyper protéiné, que je préfère de loin utiliser dans des recettes! J’ai écrit une review des produits Natural Mojo disponible ici. 

Le Fit banana peut être acheté ici – et le code TFT15 donne 15% de réduction sur toute commande sur le site naturalmojo.fr 🙂 

Si vous n’en possédez pas, n’importe quelle whey à la banane peut faire l’affaire – même si je ne peux pas assurer que la consistance soit exactement la même, puisque les produits natural mojo sont des combinaisons de whe et d’autres choses. 

fit banana recette banana bread thefitnesstheory natural mojo

fit banana recette banana bread thefitnesstheory natural mojo

Banana Bread (avec Fit Banana de Natural Mojo)
ingrédients pour une portion individuelle - pensez à multiplier si vous voulez faire un gâteau plus gros!
Portions: 1
Auteur: Charlotte Beaulat-Clément
Ingrédients
  • 2 cuillères doseuses de Fit Banana
  • 2 cuillères doseuses de maïzena
  • 1 oeuf entier
  • 10 cl de lait d'amande
  • 1/2 cuillère à café de levure
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe de miel ou d'édulcorant
Instructions
  1. On préchauffe le four à 170°.
  2. Dans un bol, on mélange le Fit Banana, la Maïzena, la levure et le sel.
  3. A coté, on bat l'oeuf et le lait. On ajoute ce mélange liquide aux ingrédients secs. On ajoute ensuite du miel ou un édulcorant jusqu'à avoir le gout sucré que l'on recherche.
  4. On passe un chiffon imbibé d'huile dans le fond d'un moule individuel et on y verse la pâte.
  5. On enfourne pour 18-20 minutes.
  6. On peut manger tiède ou froid - il se conserve 2 jours à l'air libre. (mais il durcit un peu!)
Notes

En topping, j'ai utilisé un sirop pour pancakes sans sucre.
On peut tout aussi bien utiliser du fromage blanc ou des confitures.


fit banana recette banana bread thefitnesstheory natural mojo

 

Et vous, vous avez le fit Banana à la maison ? Vous allez essayer cette recette ? Dites moi tout en commentaire ! 

 

Note : Cet article a été écrit en collaboration avec des marques partenaires. Cela dit, je suis une fervente consommatrice de leurs produits: je ne promeuvrais jamais un produit dont je ne suis pas pleinement satisfaite et que je ne prend pas plaisir à utiliser régulièrement!

On me demande souvent ce qu’il y a dans mes placards coté équipement et quels  ingrédients j’utilise le plus. Effectivement, pour faire de la bonne cuisine saine, il vaut mieux être bien équipé (Je me suis débrouillée sans quand j’étais étudiante en galère, mais on est quand même mieux avec certains ustensiles et produits :p) donc je vous ai listé ici tout ce que je considère comme important à avoir, tous les essentiels de ma cuisine ! 

 


Coté équipement:

  • Une balance de cuisine précise – ça peut paraitre bête, mais c’est plus facile de faire des portions de la bonne taille.. quand on peut peser ses aliments. Il ne faut pas que ça devienne systématique, mais ça aide, surtout pour les féculents. Je recommande ce modèle de balance là (c’est celui que j’avais à Londres) et ce modèle là (que j’ai chez moi en France.) Sans parler d’investir, il vaut mieux mettre un peu d’argent dedans (entre 10 et 20 euros, hein, vous ruinez pas non plus) parce que les modèles bas de gamme sont imprécis et peuvent vous faire faire des bétises. 🙂 

 

  • un bon blender – et par bon, j’entends qui va pouvoir dézinguer des glaçons, pour faire par exemple des glaces à la whey. Il faut que le récipient soit assez gros pour faire 2 parts de vos préparation (sinon c’est frustrant quand vous avez un fit-pote à la maison, je vous assure.) Je conseille ce modèle Techwood – parce qu’il est gros mais la contenance est juste nickel quand on est 2 ou plus, qu’il est parfait pour les glaçons et qu’il se nettoie facilement. (et qu’il est pas cher, en plus.)

  • Une mijoteuse – Pour réaliser des plats à cuisson longue (tous les plats mijotés, les blanquettes, les boeufs bourguignons, etc) sans avoir besoin de surveiller le feu. En gros, on fourre tout dedans, on regle la vitesse, et en 1.5h ou 4h (plus c’est long, plus c’est bon) on a un plat à tomber par terre! (C’est l’astuce de la feignasse que je suis pour toujours avoir de bons petits plats tout prêts au congelateur. Mais chut, ce sera notre secret! :x) J’ai eu celle là à Londres, et j’ai racheté exactement la même à Chicago.. bref, c’est mon modèle préféré. (j’en ai cherché en France, mais celles dispo dans les magasins ne me convenaient pas, alors..)

  •  une (ou des!) poêle anti adhésive – C’est LE secret pour cuisiner sans matière grasse et quand même faire des pancakes ou des omelettes parfaites (et parfaitement instagramables :p) Je sais, c’est toujours un peu pénible de passer de l’argent dedans, mais puisqu’on s’en sert tous les jours, ça vaut le coup ! Pas besoin de se ruiner non plus, Tefal fait de très bons modèles. J’ai celle là, perso, et quand on en prend un peu soin, elles peuvent durer super longtemps. 🙂 

 

  • Des couteaux en céramique – ça parait curieux, mais je suis complètement addict aux lames céramiques. C’est parfait pour les coupes de précision.. ou juste tailler mes pommes pour mettre du beurre de cacahuète dessus. Je ne peux pas m’en passer. Je conseille cet assortiment là (que j’ai actuellement avec moi à Singapour) ou, plus sobre, cet assortiment là que j’adore. 

 

 


Coté ingrédients: 

  • Les protéines whey (à base de lait) – pour ajouter des protéines à votre alimentation, surtout si vous êtes sportifs. Voir le comparatif de toutes les whey que j’ai testé ici 🙂 
  • Les protéines de soja – une version végétarienne à la whey, pour ajouter des protéines à son alimentation. (TFT20 pour avoir 20% sur votre commande 🙂 ) 

 

Petite précision: Les liens présents sont ceux des produits que je consomme le plus et que j’achète directement sur les sites webs concernés. Il ne s’agit en aucun cas de contenu sponsorisé par les marques. 

Pour être honnête, cet article est un peu différent des autres parce que je vais raconter un peu ma vie, mais tant pis. Pour ceux qui me suivent sur instagram (@thefitnesstheory), vous savez probablement que je viens tout juste d’emménager à Chicago, après avoir vécu à Londres et un peu au Costa Rica.

Je suis même arrivée il y a a peine quelques jours, et j’ai emménagé dans une résidence, ou du coup je ne possède rien – comme nourriture ni comme équipement personnel. On a un four, un micro onde, et une bouilloire.. On est bien loin de mes habitudes de cuisine (slow cooker, blender et j’en passe.)

Ce qui m'appartient, là tout de suite.
Ce qui m’appartient, là tout de suite.

Il a bien fallu aller faire les courses aussi, et pour ce que j’en ai vu, ça va pas être facile de manger sainement ici. Un challenge, donc.

Pourquoi ?

  • parce que tout ce qui est viande et poisson est très cher. Et dans très cher, entendez pas dans mes moyens.
  • parce qu’il n’y a tout simplement pas de légumes (autre qu’une tête de brocolis à 3dollars pièce) à proximité. Rien du tout dans les rayons surgelés, et en conserve.. que des légumineuses. Et des tomates hachées.
  • parce que les fruits, encore dans le supermarché vers chez moi, se limitent à des pommes et des bananes. Et c’est tout.
  • parce que tout le reste est de la nourriture horriblement industrielle : pizzas, wraps au fromage, plats cuisinés (incluant des pizzas et/ou du fromage…), des crackers, des chips, des trucs en sauce.

Ayant peu d’argent pour finir le mois, emménagement oblige, il a fallu trouver une combine. Donc je vous livre mes 10 essentiels pour survivre en terrain hostile sans thune et avec une volonté de manger sain – et c’est en fait le contenu de mon panier de courses d’avant hier  soir. :p

1. Des flocons d’avoine

Parce que c’est un féculent céréalier très chouette, que c’est plein de fibres, que ça se fait aussi bien salé que sucré, et que y a moyen d’en trouver sans sucre ajouté (mais j’ai ga-lé-ré. Ils foutent du sucre PARTOUT, ma parole.)

2. Des oeufs

une bonne source de protéines et de matière grasse, pas très chère et cuisinable de tas de façons différentes et à tous les repas. Allons y.

5pZTZ

3. Du thon en boite (à l’eau)

Source de protéines, peu gras, et pas cher, c’est encore une des solutions pour un apport protéique qui tient la route. Avec un peu de citron, de sel et de poivre, ça passe bien – ou un peu de sauce tomate, si jamais.

4. Du yaourt 0%

il s’avère qu’ici le yaourt aromatisé est moins calorique que le yaourt nature (wtf), mais le yaourt 0% est encore une fois une source de protéines non grasse, et puis ça fait une touche sucrée à la fin du repas. On est pas des sauvages.

5. Des pommes

parce qu’il faut bien des vitamines, et que c’est un fruit très répandu donc pas si cher, qu’il est plein de fibres et très rassasiant à cause de la pectine qu’il y a dedans.

6. Du beurre de cacahuète (100% arachide)

Si vous avez lu cet article là vous connaissez l’amour que je voue au beurre de cacahuète. Matière grasse insaturée donc très saine (et bonne pour le cerveau), pleine de protéines, il se marie à merveille avec les fruits (pommes ou bananes), les toasts et les porridges, mais aussi le poulet par exemple.

encore une fois, on le choisit sans sucre ni huile végétale ajoutée, sinon on perd tout l’interêt nutritionnel.

tumblr_mzmd0vdVCF1smcbm7o1_500

7. des lentilles

Des légumineuses (voir l’article “les petits pois ne sont pas des légumes”) pleines de protéines, et qui calent bien. On peut les cuisiner en dhal (soupe de lentilles) épicées, ou nature, et elles vont quasiment avec tout.

8. des carottes

On en revient aux vitamines et fibres : les carottes sont une solution pas chère, et surtout facile à préparer (rapide à cuire si on les taille en “épluchures” avant de les mettre dans la poêle), ou crues en salade.

9. des pâtes

Pour le coup, c’est juste des sucres lents, mais ça va permettre de se préparer des plats à emporter avec des féculents, en pouvant les doser convenablement, et qui se marient avec globalement toutes les sauces et toutes les protéines.

tumblr_n8mwawMQxD1s02vreo1_400
( je suis sûre que vous n’aviez jamais vu un crabe manger des nouilles avant. De rien. )

10. de la salade/du chou rouge/chou blanc/bok choy

même principe : c’est une bonne base pour les plats à faire à l’avance et à emporter. ça permet de faire du volume, ça va relativement avec tout, et l’apport nutritionnel est quasi nul, mis à part un peu de fibres.

Bonus : 11. Du café

et ça c’est ma touche personnelle, mais d’une part parce que je suis accro, d’autre part parce qu’on peut faire des porridges trop cool avec (voir la recette du porridge façon cappuccino ici).. mais surtout parce qu’à Chicago, il fait -11C, à l’heure ou je vous parle. Ressenti -23 à cause du vent. Et qu’un peu de chaleur, dans ce monde de brutes… :p

 

Every morning.
Every morning.

 

Alors je sais pas si ça peut vous servir comme article, mais sachez que ça m’a pris 1h de réflexion au supermarché pour savoir ce qui était primordial – et ce qui rentrait dans mon budget “je viens d’emménager et mon banquier me harcèle”. Mais j’y suis quand même retournée après, pour de la sauce chocolat, de l’arôme de noisettes, des épices à fajitas, et du tofu. Les protéines d’abord.. mais le reste ne saurait tarder :p

 

et vous, quels sont vos indispensables? De quoi vous ne pourriez pas vous passer? Dites moi tout 🙂

 

Ca y est, les vacances de Noël sont là. Et c’est un moment génial à partager avec sa famille, ses amis et tous les gens qu’on aime. (et en plus y a des cadeaux, à un moment donné.) Cela dit, quand on essaye d’avoir un mode de vie relativement sain, ça peut être une source de stress (pour ne pas dire de franche angoisse.) Noël, c’est aussi synonyme de trucs très gras, de gâteaux très sucrés, de beaucoup d’alcool (ça, ça dépend de vos traditions, hein. Mais chez moi on a la main lourde sur le champagne et le vin rouge. Et je ne m’en plains pas, mais il faut en tenir compte.) Du coup, souvent les régimes et autres volontés de maintenir un poids stable / prendre du muscle / faire du bien à son corps sont un peu éprouvées.

giphy
quand tu montes sur la balance 2 jours après Noël si t’as pas fait un peu attention. (alors que tu t’étais promis de te foutre du chiffre, mais que t’as été “curieux/se” de voir combien t’avais pris.)

Mais c’est pas une raison pour tout laisser tomber. On peut tout à fait limiter la casse – voire l’éviter complètement. Si vous voulez tout lâcher et voir en janvier, aucun souci, mais c’est toujours plus difficile de perdre 10 kilos que 5, et toujours plus compliqué de reconstruire du muscle plutôt que de garder précieusement celui qu’on a déjà. Alors à vous de voir ce que vous priorisez cette année 🙂 (je force personne à faire attention, hein, si vous avez envie de craquer complet, y a aucun souci et aucun jugement de valeur. 😀 )

En attendant, voici 3 conseils pour ceux qui ont décidé de faire attention – en se faisant plaisir quand même, bien entendu.

1. On garde en tête nos objectifs – et on se fait plaisir sans péter les plombs

tumblr_mes0kkj7lU1rv82rjo1_500
Je sais, on a envie de se remplir de bûches, de chocolats et de dinde aux marrons.

Ca parait difficile, mais en fait, être un minimum sensé et raisonnable, c’est vraiment pas sorcier. Si vous avez fait le choix de faire un peu attention (j’insiste lourdement là dessus pour qu’on me traite pas de grinch, vous faites bien comme vous voulez!), y a des méthodes toutes bêtes pour limiter les apports caloriques.

  • On pense aux portions. Quand bien même les plats servis sont gros, rien ne vous oblige à remplir votre assiette à raz bord – ou a tout finir. Vos proches peuvent comprendre que vous n’avez pas envie de faire de méga excès, suffit de leur en toucher deux mots. Alors si vous vous servez, pensez 5 cuillères à soupe de féculents, 1 paquet de carte à jouer de viande/poisson et environ le double de légumes. Ca fait une belle assiette quand même, et ça limite tout naturellement. On mange doucement, parce qu’il faut 20min au cerveau pour percuter qu’on a plus faim, et on s’arrête quand on sent que l’appétit se tarit. Ca ne sert a RIEN de manger quand on a plus faim. Ca ne fait même pas plaisir et on est mal après. Alors écoutez votre corps, non mais oh.
  • On ne se ressert pas. Ca parait à la con, mais c’est déjà un très bon début. Oui, ce coq au vin est excellent, mais la deuxième assiette sera pas meilleure que la première – et ça vous fait doubler l’apport énergétique, alors qu’une d’une part, vous n’avez pas besoin de cette énergie, d’autre part, il faut garder de la place pour le dessert. Ca sert à rien de manger encore et encore, vous savez que vous allez pas vous sentir bien après de toute façon. Avoir le ventre tout gonflé, les mouvements ralentis, envie de dormir.. et puis, si vous êtes comme moi, vous en vouloir en prime. Donc on fait honneur au plat, OUI, parce que les viandes en sauce c’est chouette, et le fromage aussi.. mais une fois c’est suffisant 🙂
  •  On évite les biscuits apéros. En somme, tout ce qui se grignote, qui est industriel donc pas très intéressant et plein de mauvais gras et de sel, voire même de sucre. Donc lâchez moi cette poignée de Pringles, et attendez plutôt le saumon fumé. Vous avez tous les autres soirées pour manger des chips, alors pour Noël, tâchez de préférer la qualité.
  • On compte ses verres d’alcool. Parce que oui, c’est liquide mais c’est aussi des calories (vous pouvez aller lire l‘article que j’ai consacré à l’alcool ou celui sur quelle boisson choisir si vous voulez boire quand même 🙂 ) Mais surtout, et vous savez de quoi je parle, ça supprime un peu de votre bon sens. Du coup, vous avez tendance à boire plus et à manger encore plus “parce que tant pis”. Et c’est justement cette conscience là qu’il faut garder un minimum. Donc 2 verres pour rendre les discussions sur la politique et autres sujets casse gueules tolérables, oui. Mais on évite de finir tous les verres, de taper dans les digestifs, et de se faire un Irish Coffee ensuite.
  • On ne garde pas de restes. et ca c’est un point crucial, mais d’accord on se fait plaisir le jour même, parce que c’est la fête, autant le lendemain c’est plus la fête et être tenté de continuer à manger du foie gras, ou des restes de bûches, c’est un très bon moyen d’envoyer a son corps le message “je mange tous les jours gras et sucrés donc je serai toi je ferai du stock”. Faites des doggy bags pour vos amis et votre famille, et cuisinez dans des portions raisonnables. On fait pas une dinde pour 12 si on est 4 à table. C’est une question de bon sens.
  • Et enfin, on ne mange pas pour faire plaisir à quelqu’un d’autre. Je vais le re-re-redire, mais la nourriture est du carburant, de l’energie que vous donnez a votre corps pour le faire fonctionner. Si vous n’en avez pas besoin, et que vous n’avez pas ou plus faim, ne mangez pas. On a tous une grand mère qui insiste pour qu’on reprenne de la tarte ou qu’on se serve plus de pâtes. Je sais que c’est pas facile, mais apprenez à dire non. C’est un peu frustrant mais au final, votre famille ne va pas vous aimer moins si vous prenez qu’une seule fois de la bûche. c’est promis.
vos proches et vous MEME si vous ne reprenez pas du dessert.
vos proches et vous MEME si vous ne reprenez pas du dessert.

2. On bouge autant que possible – oui, même si il fait froid.

Alors, oui, d’accord, le footing dehors fait moins envie quand il fait nuit et que y a du verglas. Je peux entendre ça. Par contre, c’est pas une raison pour rester affalé toute la journée sur le canap. Parce que finalement, si vous augmentez votre dépense calorique, vous pourrez tout à fait manger plus. Suffit de pas rester là à rien faire. Des idées? Y en a pleins.

  • Aller marcher : si vous êtes en ville, allez visiter des trucs, vous avez le temps, c’est les vacances. Si vous êtes dans la campagne, vous avez de la chance, les paysages sont magnifiques et marcher est tout sauf un calvaire. Allez, dehors!
  •  Aller courir  : même principe. Il fait froid au début, mais ça fait un bien fou.
  •  Aller à la piscine – parce que c’est chauffé, que ça change, et que souvent on y va pas quand on a pas trop de temps. C’est un cardio formidable et un exercice parfait pour tonifier et allonger le corps.
  •  Aller à la salle de sport – ça c’est ma solution perso, mais ne serait-ce que 30min de cardio les jours ou on va trop manger, c’est déjà 200kcal qui ne vont pas se stocker. C’est toujours ça de pris. On relâche pas non plus les efforts de renforcement musculaire – surtout si les repas de fêtes sont riches en protéines, autant en profiter pour construire du muscle – aussi.
  • faire des activités de plein air – Y a plein de patinoires et autres courses, marches, etc d’organisé à cette période. Et puis vous allez voir de la famille, y a surement des enfants, et aller courir dans le jardin pour poursuivre un môme de 5 ans, c’est déjà du sport à part entière.
  • si vous avez d’autres idées, je suis preneuse! 🙂
chat neige exercice
et non, se faire pelleter n’est pas de l’exercice.

3. On se prend pas trop la tête non plus

ON RE-LA-TI-VI-SE. Oui, vous allez probablement trop manger le soir de Noël et le lendemain midi. Comme TOUT le monde. Et pourtant, on va pas tous prendre 10 000 kilos. Si vous mangez trop, y a pas mort d’hommes (les conseils que je donne dans l’article sur “j’ai trop mangé – que faire?” s’applique aussi en périodes de fêtes, hein.) On se détend, c’est qu’une fois par an. Noël et votre anniversaire, si y a bien des moments ou vous pouvez lâcher un peu du lest.. Surtout si vos habitudes alimentaires sont saines l’immense majorité du temps, votre corps va comprendre que c’est exceptionnel et ne pas en tenir compte (surtout on s’affame pas le lendemain, hein, c’est le meilleur moyen de signifier à votre corps qu’il faut stocker à mort parce que vous l’affamez après chaque extra.)

Et pour finir, c’est pas grave de prendre 1, 2 ou 3kilos. On s’en tape. Vous profiterez des jours de congés qui vous restent pour vous mettre au sport convenablement et dégager tout ça, et vous prendrez pleins de bonnes résolutions pour 2016. Un mode de vie sain, c’est faire les meilleurs choix pour son corps, mais c’est aussi se faire plaisir. Et c’est pas une passade ou un régime momentané. C’est quelque chose qui va vous suivre tout au long de votre vie, alors vous pouvez faire un mini-pas en arrière avant d’en faire 15 en avant. Alors on respire, le lendemain on mange un peu moins, et TOUT IRA BIEN. 🙂

voilà. comme ça. On reste calmes et sereins.
voilà. comme ça. On reste calmes et sereins.

et surtout…

Masters.Of.Sex.-.2x06

Prenez soin de vous et passez d’excellentes fêtes de fin d’année! 🙂

Pour aujourd’hui, on va mettre de coté ceux qui n’aiment pas les légumes (voir article sur les excuses bidons), désolée les gars. Mais même parmi leurs fervents amateurs, il y a une grande majorité qui ignorent les valeurs nutritionnelles des aliments “qui poussent dans la terre”.

Et ça parait rien comme ça, mais la différence entre légumes et légumineuses change TOUT en terme de nutrition. Alors on va s’offrir un petit rappel rapide, qui peut éventuellement permettre à certains de réaliser que se jeter sur la purée de petits pois “parce que c’est des légumes” n’est pas une si bonne idée que ça. (et si on a des proches botanistes, on ne leur parle pas de ça, parce que “légumineuse” est le terme général botanique pour parler des légumes, et on risque de s’embrouiller dans le lourd.)

(en tout cas, ça m'a fait rire.)
Je sais pas vous, mais moi ça m’a fait rire.