Tag

perdre du poids

Browsing

L’orthorexie, contrairement à ses cousines anorexie et boulimie, est un trouble alimentaire assez méconnu et souvent, mal diagnostiqué. Que vous soyez dans les situations décrites ci dessous ou que vous connaissiez quelqu’un qui présente ce genre de symptomes, il est essentiel d’une part de bien comprendre le mécanisme, et d’autre part de chercher de l’aide de la part de professionnels. Je fais part ci dessous de mon expérience personnelle et de mes conseils, mais je ne peux me substituer aux conseils d’un psychologue qui saura vous assister dans la transition à une vision “normale” de la nourriture. 

orthorexie qu'est ce que c'est trouble alimentaire

C’est quoi, l’orthorexie

L’ami wikipédia nous dit “ une fixation sur l’ingestion d’une nourriture saine.” C’est un peu abrupt, mais pour le coup, assez éloquent. L’orthorexie se charactérise par une obsession malsaine à avoir une vie saine, par le biais de la nourriture. 

(Ce n’est pas, comme veut nous le faire penser France2, une sorte de conviction mystique qui vous fais brutalement devenir végétarien et vous nourrir excusivement de graines, en vous rendant au passage complètement relous pour vos amis amateurs d’un bon steak-frites.)

C’est plutôt, sur le papier, le fait de compter tous les calories, de ne s’autoriser aucun petit dépassement de son plan alimentaire, de perdre l’amour de la nourriture parce qu’on la considère trop comme un fuel, et plus comme une source de plaisir. 

Pour parler d’expérience, puisque j’ai souffert d’orthorexie un certain temps, il s’agit de quelque chose de beaucoup plus insidieux. Qui ressemble à de la motivation, et puis qui finit par prendre un peu trop de place. Parce que vous avez l’air bizarre, parce que vous ne mangez rien, parce que vous ne pouvez pas choisir un plat au resto sans vous poser toutes les questions du monde.

C’est surtout beaucoup moins “visible” que l’anorexie ou la boulimie, et du coup plus dur à expliquer. C’est juste qu’on perd peu à peu le goût pour la nourriture “plaisir”, et que manger gras ou sucré – ou n’importe quoi d’appréciable – devient pénible parce que ça implique une culpabilité. Ca peut être à cause de la peur de grossir, mais aussi juste parce qu’on ne tolère pas l’idée de mal nourrir son corps. Pour être honnête, c’est aussi grâce à cette obsession que j’ai découvert l’amour que j’ai maintenant de la nourriture saine et acquis des tas de connaissances médicales à ce sujet. Néanmoins, ce n’est pas sain du tout, et c’est même le contraire du “healthy lifestyle” que je voulais à la base.

Pour avoir une idée un peu plus précise (et plus fun) de ce que peuvent vivre les orthorexiques, vous pouvez aller faire un tour sur orthorexiaproblems.tumblr.com . Ce blog illustre par gifs les petits désagréments que ça entraine au quotidien, et pour quelqu’un qui le vit ou qui l’a vécu, c’est très drôle. ( en tout cas, moi ça me fait rire, maintenant. )

gif docteur orthorexie probleme trouble alimentaire
When one of my friends pretends to know more about nutrition than I do.

Comment se sortir de l’orthorexie?

Malheureusement, au niveau français, il n’existe pas d’association spécifique à ce trouble. Toutefois, l’AFDAS-TCA peut répondre à d’éventuelles questions ou inquiétudes à ce sujet.  Pour savoir si vous faites partie des orthorexiques qui s’ignorent, vous pouvez d’ailleurs faire le petit test ici .

Mais on en sort en réapprenant à aimer la nourriture, et surtout le cadre social qui va avec. Manger sain, c’est bon pour le corps, craquer une fois de temps en temps, c’est bon pour l’esprit. Et c’est finalement le mélange des deux qui fait un mode de vie sain et équilibré, et pas tout l’un ou tout l’autre.

  • Il faut bien comprendre que le problème, ce n’est pas les aliments, ce n’est pas la nourriture. Le problème, c’est l’obsession que l’on en fait. Et il faut réaliser deux choses :on peut faire CONFIANCE à son corps. Il SAIT ce qui est normal et ce qui ne l’est pas, et si vous mangez trop un soir, il va équilibrer, et vous ne prendrez pas de poids. Ensuite, beaucoup de gens au régime ont tendance à stabiliser (voir l’article sur la stabilisation ici) à un pallier trop bas : faites vous confiance ! continuer d’augmenter les calories ! le plus de nourriture, le mieux, non ? Faites des tests, jouez avec votre métabolisme, ce n’est pas votre ennemi, bien au contraire! 

 

  • la nourriture saine, ce n’est pas TOUT : LA VRAIE VIE COMPTE AUSSI. et c’est vraiment le point central : se faire plaisir, avec une bonne bouffe ou du bon vin, c’est très important. Un esprit sain, c’est aussi se lâcher et ne pas penser aux conséquences, c’est être HUMAIN. D’une part, votre corps sait ce qui est anormal, d’autre part, si vous prennez 100g.. on s’en tape. Comparé à une bonne goinfrade de votre plat préféré, ou d’une soirée jusqu’au bout de la nuit.. qu’importe les calories! Au pire, vous mangez un peu moins de féculents le lendemain, mais il n’y a pas mort d’homme!

 

Edit Septembre 2016 : 

Je suis passée par l’orthorexie, et quand j’ai écrit cet article en 2014, j’étais encore à moitié dedans. Je pleurais quand je voyais de l’huile dans mes plats (alors que je vous l’ai dit ici, mais IL FAUT MANGER DES MATIERES GRASSES), j’hésitais encore à sortir de peur de faire des écarts, je me privais d’une bonne part de ma vie sociale. 

Depuis… tout a changé. Je mange trop et je bois trop, une ou deux fois par semaine. Je fais toujours attention, je mange toujours sain, et je fais toujours du sport tous les jours. MAIS si j’ai envie de boire 3 verres de vin ou manger de la raclette jusqu’à ce que je roule de contentement.. je ne m’en prive pas. Et je n’ai PAS REPRIS DE POIDS. parce que mon corps sait ce qu’il fait, je lui fais confiance, et si j’abuse un peu trop.. je me régule, tout simplement. J’ai perdu 2 ans de ma vie à compter les calories, après ma perte de poids. 2 ans ou j’aurais pu profiter, parce que je me rends compte désormais que c’est possible. Je m’en veux un petit peu, mais ce qui est fait est fait. Alors s’il vous plait, luttez pour ne pas tomber dans ce schéma là. C’est important. 🙂

N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire!

Quand on décide de se mettre au régime, une question se pose : par ou commencer? Suis-je vraiment obligé de suivre un plan nutritionnel? La plupart du temps, on ne fait que des changements minimes, ou une diète très restrictive. Dans les deux cas c’est extrêmement décourageant, parce que les résultats ne viennent pas assez vite, ou alors on passe par une période de frustration horrible, qui ramène inévitablement vers le pot de Nutella un soir ou ça va moins bien que les autres. 

Le meilleur moyen reste encore de voir un nutritionniste, qui vous donnera un plan sur mesure, selon vos besoins et objectifs. Bon, d’accord, on a pas tous le temps, l’argent, ou la motivation d’aller voir un médecin qui va nous dire quoi manger. Mais ces plans sont précieux, parce qu’ils servent de base au régime, et ils permettent de comprendre ce qu’est une alimentation saine.

De là, on peut dégager un plan alimentaire “type”, assez générique pour ne pas être ennuyeux au bout de quelques jours, et sur lequel on peut s’appuyer pour recadrer une alimentation un peu aléatoire (je connais, hein 😉 )

Donc, voici à quoi peut ressembler une journée normale pour un régime hypocalorique à 1500kcal. (il faut biensûr l’adapter selon vos besoins métaboliques, comme évoqué dans l’article concernant les petits rappels diététiques. )

Attention, les féculents sont à peser cuits! 

plan alimentaire rééquilibrage minceur thefitnesstheory

 

Pour la petite histoire, c’est grâce à ce plan que j’ai perdu 15kilos en 1an et demi. C’est sûr, c’est plus long que les diètes au chou blanc. Mais c’est vraiment meilleur pour le corps, on réapprend à manger et à apprécier la qualité des aliments, et surtout, on a jamais faim.

tumblr_mooqijkr851rs8ziuo1_500

EDIT : L’activité sportive régulière aide bien entendu à perdre du poids, dans le cadre d’un régime comme celui là. Il permet de brûler d’avantage de calories, et comme vu dans l’article  3 petits rappels diététiques qui ne peuvent pas faire de mal, c’est ce déficit calorique qui fait maigrir. Il faut donc penser à inclure du cardio, et si possible une activité de musculation. ( j’y reviendrais un peu plus tard.)

Pourquoi ne pas essayer pendant 1 semaine? Racontez votre expérience!

 

Il y a plusieurs facteurs qui rentrent en compte lors d’un rééqulibrage alimentaire, d’une perte de poids ou d’une prise de masse : les calories, d’une part, c’est à dire l’énergie libérée par la digestion des aliments (et celles dépensées par votre corps pendant toute activité physique), et les nutriments – lipides, glucides et protéines. Vous pouvez trouver plus d’informations à ce propos dans cet article sur le flexible dieting, dans celui ci sur pourquoi manger des matières grasses, et des tas d’autres sur ce blog. 

fibres fruit petit déjeuner

Tracker les calories est une chose, mais on sait désormais que l’équilibre entre les nutriments est PRIMORDIAL. 
Cela dit, ça peut sembler être un vrai challenge : comment connaitre les apports nutritionnels de chaque aliment, à part googler chacun d’entre eux, un par un? On peut utiliser une des nombreuses apps de tracking, comme Foodvisor (que j’aime également très fort, parce que parfaite pour les débutants en nutrition) et MyFitnessPal. 

Aujourd’hui, je vais vous présenter MFP, qui est l’outil le plus précis (et le plus technique) pour tracker calories et macros. (Entre parenthèses, c’est celle que j’utilise tous les jours dans le cadre de mon reverse dieting, afin de pouvoir remanger plus sans prendre de poids.

MyFitnessPal, c’est quoi ?

Une app, desktop et mobile,  qui permet de créer un journal de vos apports et dépenses énergétiques, afin d’atteindre vos objectifs physiques & de performance. 

MyFitnessPal, comment ça marche? 

Après création d’un compte, qui consigne vos stats & et vos objectifs, vous pourrez consigner ce que vous mangez, et votre activité physique, afin de faire le point.

photo%203-2           photo%202

Biensûr, il ne s’agit pas de l’utiliser tous les jours, mais c’est très utile pour faire un bilan : est-ce que je mange trop ? trop gras ? pas assez ? est-ce que je fais assez de sport ?

   Le principal avantage de cette application réside dans son immense catalogue d’aliments et sa fonctionnalité scan de code barres : des milliers de produits sont déjà enregistrés, mais si vos yaourts préférés ne l’étaient pas encore, un simple scan du code barre via votre téléphone incluera toutes les valeurs nutritionnelles du produit à votre profil.

Il est également possible de paramétrer des repas, pour celles et ceux qui auraient tendance à manger toujours la même chose au petit déjeuner, par exemple.

Mon avis sur Myfitnesspal: 

MyFitnessPal fait vraiment partie des meilleures applications que j’ai vu pour le calorie tracking, et elle permet souvent de mettre le doigt sur LE truc qui pêche dans votre alimentation, et qui vous empêche de perdre du poids.

Le mieux pour se faire une idée, c’est encore d’aller l’essayer, en la téléchargeant via le site MyFitnessPal. La version desktop est très pratique pour ajouter des aliments habituels et créer des recettes ! 

 

Article créé en 2014 et réécrit en 2018 : je suis toujours une utilisatrice assidue de MFP, et cet article n’a pas du tout été sponsorisé par la marque. Je suis juste convaincue, alors je partage 🙂

Vous utilisez Myfitnesspal? Vous voulez partager votre expérience? dites moi tout en commentaire!