La digestion a toujours été un sujet un peu tabou, parce que pas nécessairement le plus glamour. Cela dit, de nombreuses recherches ont été menées ces dernières années, pour tenter de comprendre l’importance du système digestif (et de son bon fonctionnement) sur notre santé globale.

Il s’avère que le moindre dérèglement peut avoir des conséquences notoires, et qu’il est très important de prendre soin de sa digestion au quotidien. Aujourd’hui, on va donc parler bactéries probiotiques, 

Petits rappels sur une digestion en bonne santé

Pour comprendre ce qui se passe dans votre ventre, il faut vous intéresser à ce qui y vit.  En effet, votre système digestif abrite entre 10 000 à 100 000 milliards de bactéries, que l’on appelle microbiote. Elles sont chargées d’aider à l’assimilation des nutriments présents dans les aliments que vous ingérez, à la digestion des fibres, présentes notamment dans les fruits, légumes qui favorisent le transit.
Cependant, certaines maladies, traitements médicaux, ou “mauvaises” habitudes, comme le manque de sommeil, la consommation de graisses et sucres industriels, peuvent endommager le microbiote, en tuant une partie des bactéries qui s’y trouve.
Les conséquences vont de soucis gastro-intestinaux, comme des reflux gastriques, ballonnements, constipation, ou même des nouvelles intolérances alimentaires, à des effets visibles sur le reste du corps – fatigue, peau terne, etc.  

Alors, les probiotiques, c’est quoi?

Les probiotiques sont des « bonnes » bactéries, qui peuvent être introduites dans votre système digestif pour en assurer une bonne santé et booster vos défenses immunitaires. On les trouve dans certains aliments – le kéfir, le yaourt naturel et d’autres produits fermentés comme la choucroute ou le kimchi –  mais également sous forme de compléments alimentaires.

Petit disclaimer ici : *Le terme « probiotique », quand il s’agit de complément alimentaire, n’est pas autorisé en UE par l’EFSA, bien que toléré en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas – on parlera donc de ferments lactiques, dans ce cas. 

C’est une façon de renouveler votre flore intestinale, en réinstallant des colonies de bactéries vivantes, qui viennent combiner leurs efforts aux bactéries présentes. 

 

Est-ce que je dois consommer des ferments lactiques sous forme de compléments alimentaires? Lesquels? 

Si vous n’avez aucun problème digestif, à part une occasionnelle gastro ou intoxication alimentaire, ce n’est pas forcément nécessaire. De la même façon, si votre système immunitaire est fragilisé, ou si vous suivez un traitement médicamenteux lourd (ex. contre le cancer), ne prenez aucun complément sans en parler d’abord à votre médecin, parce qu’un apport de nouvelles bactéries pourrait s’avérer néfaste.

Pour être clair, votre système digestif contient déjà des « bonnes » bactéries – mais l’aider de temps en temps à refaire le plein ne peut pas nuire. Cela peut donc être une bonne idée de faire des cures occasionnelles, si vous souffrez de troubles digestifs non-viraux (ballonnements, syndrome du côlon irritable, constipation etc) ou si vous prenez des antibiotiques, qui ont pour mission de tuer les bactéries qui se trouvent dans votre organisme (et qui ont tendance à ne pas vraiment faire le tri entre bonnes et mauvaises bactéries).

Les études sont toujours en cours, mais il semblerait qu’ils aident également dans le cas d’infections urinaires à répétition, d’allergie au lactose et même d’eczéma. 

Où en trouver? De nombreuses marques, vendues en pharmacie et sur internet, distribuent des ferments lactiques – Ils peuvent également être prescrits par un médecin. Par contre, tous les produits ne se valent pas, et, puisqu’il ne s’agit techniquement pas d’un médicament, les labos sont libres de vendre ce qu’ils veulent ou presque, sous l’appellation ferment lactique. Certains contiennent un grand nombre de souches, et sont conditionnés de façon à ce que les bactéries restent en vie (ce qui est le but), tandis que des produits bas de gamme vont fournir une très faible dose de bactéries, parfois inutiles (parce que déjà mortes). 

Personnellement, je suis actuellement une cure de Probio² de la marque Nutri&Co – leur formule est une combinaison de 9  souches ferments lactiques & flavonoïde, fabriquée en Europe, dans une gélule qui résiste à la digestion de l’estomac pour distribuer les bactéries directement dans l’intestin. J’apprécie leur transparence quant au développement du produit et à ses composantes – qui je trouve, manque chez pas mal d’autres marques.

J’ai commencé les cures de ferments lactiques sur conseil de mon médecin en France, et je dois avouer avoir vu une amélioration des symptômes récurrents – j’essaye donc de faire 1 cure de 30 jours par an, que j’ai tendance à commencer après des traitements antibiotiques. Voilà, vous savez tout ! 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile