Tag

test produit

Browsing

Quand j’ai commencé mon épopée pour perdre du poids, j’ai du apprendre comment compter les calories (je vous en parle d’ailleurs dans les petits rappels diététiques qui ne font pas de mal) et je ne rêvais que d’une chose: une façon de scanner les calories et les nutriments que j’avais dans mon assiette, histoire de ne pas me prendre la tête. Sauf que c’était en 2012, il y a donc 5 ans, et que les apps diététiques et fitness, c’était quand même pas la folie furieuse. Le temps a passé, et j’ai récemment découvert que mon rêve était devenu réalité: on m’a fait tester l’app Foodvisor (disponible sur iOs seulement pour le moment mais la version Android arrive bientôt), qui permet d’obtenir les infos nutritionnelle de son assiette simplement en la prenant en photo. “Est-ce que ça marche vraiment?” te demandes-tu. Bouge pas, je te présente le concept et te donne mon avis dessus di-rect.

app foodvisor calories

 

Déjà, Foodvisor, c’est quoi ? 

C’est une app mobile collaborative qui se sert d’une intelligence artificielle et la reconnaissance d’image pour.. compter pour vous les calories dans votre assiettes, donc. Coté utilisateur, la méthode est très simple.
On télécharge l’app, on crée son petit profil, et on commence à prendre en photo ses assiettes. Le système reconnait les aliments, évalue la quantité, et affiche quasi immédiatement le contenu nutritionnel de la dite assiette. 

La promesse? Manger mieux, plus sain et prendre soin de sa santé (et de son poids), sans y penser. 

app foodvisor

 

Est-ce que ça marche, en vrai? 

On y revient, Foodvisor est une app collaborative : ça veut dire que plus il y a de gens qui l’utilisent, qui prennent en photo leur plat et qui aident l’app quand elle ne trouve pas les aliments, plus elle devient précise. Personnellement, je l’ai trouvé déjà très très efficace – surtout que j’ai tendance à  prendre en photo des repas que je me fais à Singapour, avec donc des ingrédients qu’on trouve peu en France, et le résultat est au final assez cohérent. On doit ensuite parfois ajuster les quantités, et modifier certains ingrédients, mais la base de données est suffisamment large, et le système suffisamment efficace pour être très honorable.

app foodvisor
hop, ma grosse main avec en guest star une salade du tonnerre (et l’app, bien entendu)

Qu’est ce que j’en pense, au final ? 

Déjà, comme je l’ai expliqué précédemment, j’étais déjà à moitié conquise juste en voyant le principe, puisque ça fait des années que je me demandais quand ce genre d’app allait arriver. Et c’est pas forcément réservé à ceux qui veulent perdre du poids : savoir ce qu’on mange, être conscient de ce que sont les nutriments, de quoi on a besoin pour vivre et être performant au sport, quelles sont nos mauvaises habitudes aussi, c’est important. Je pense aussi que c’est une bonne introduction, ludique, pour tous ceux qui n’ont jamais vraiment fait attention. Tracker ses macros, surveiller les quantités de glucides/lipides/protéines, c’est souvent réservé (à tord!) aux sportifs de compétition et aux vrais dingos de nutrition. Là, l’app rend tout ça sympa sans être moralisatrice, et ça, on aime. 

Ensuite, je trouve le visuel de l’app vraiment sympa. Pour avoir été une utilisatrice de pas mal d’app qui trackent la nutrition, on rencontre souvent un problème majeur: elles sont très très vilaines et pas agréables à utiliser. Foodvisor est différente, et on sent que l’équipe qui a bossé sur le design et le coté ergonomique a fait un bon boulot. C’est pop, c’est coloré et c’est facile à comprendre et à utiliser.

Enfin, j’aime le fait qu’elle va plus loin que juste donner un appercu de la composition nutritionnelle des plats. Vous pouvez tracker vos progrès, mais aussi connecter Apple Health et entrer vos dépenses de sport, pour ajuster vos apports en fonction. J’aime l’idée que les apps de mon téléphone communiquent entre elles pour me fournir une information vraiment personalisée, et je trouve que Foodvisor a bien compris cette composante là.. on valide, donc ! 


Si vous voulez plus d’infos, je vous invite à aller voir leur site ou directement à télécharger l’app. Ca ne coute rien de la tester et de vous faire une opinion – et je serais ravie de savoir ce que vous en pensez. D’ailleurs, l’équipe est très cool et toujours prête à écouter les retours constructifs, donc je ferai passer si vous voulez 😀 

Vous l’avez testé ? Vous allez le faire ? Dites moi tout en commentaire ! 


Note: Ce contenu a été rédigé en collaboration avec la marque, qui m’a fourni les visuels. Cependant, et j’espère que vous, lecteurs, vous le savez depuis le temps, je ne mens jamais au sujet d’un produit. Si je n’aime pas, je n’aime pas, et je n’ai aucun mal à le dire. 😀

J’étais une fan de café, avant. Une VRAIE fan, je veux dire, du genre à en boire 6 ou 7 par jour. Curieusement, c’était quand je travaillais à Paris, en fait. Et puis j’ai décidé qu’il était temps de passer à quelque chose de moins agressif (même si j’aime toujours un bon espresso, hein!) : le thé. Au début, j’ai opté pour du en sachet, et puis j’ai réalisé que c’était quand même chouette de le faire infuser soi même. Depuis, je fais l’effort d’acheter du thé en “vrac” et à faire moi même mes boules à thé avec amour.  Ca fait un très très long moment (ça doit faire plus d’un an déjà!) que j’ai des produits Fit Tea à la maison. J’en ai parlé avec la marque qui m’a proposé de tester leurs nouveaux produits, alors je vous donne mon avis sur la gamme là tout de suite maintenant!  Le code promo TFT15 donne 15% sur toute commande sur le site, donc à vous de voir si vous voulez tester ou pas 🙂 Si c’est le cas, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, je serai curieuse de comparer 😀 review fit tea avis produits fittea


 Dans l’ensemble

Fit Tea est positionné sur la perte de poids et le fitness, mais n’étant pas une fervente adepte des détox, je ne peux pas m’avancer sur ce point – je pense qu’une alimentation saine et équilibrée et du sport est la clé, et ne me repose pas sur des produits pour faire descendre le chiffre sur la balance. Donc outre les vertus des différents ingrédients (que vous pouvez checker sur leur site), ce que j’aime surtout c’est le coté qualité des produits et le goût. Tous les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique et sélectionnés avec soin: c’est bon en goût et pour le corps. Les accessoires sont de bonnes factures, même si je ne suis pas fan des petits infuseurs. La bouteille à infusion en verre cela dit est vraiment cool, puisqu’elle permet de faire refroidir le thé au frigo, et le boire à tout moment de la journée. Le packaging est joli et permet de refermer les paquets, c’est globalement bien pensé. Le prix peut être un petit bémol pour certains, mais au final, les sacs durent assez longtemps (ça dépend de combien vous mettez de thé à chaque fois et de la quantité d’eau, au final, les cures 28 jours peuvent durer plus que ça). Coté thé, j’ai mes petits préférés et ceux que j’aime moins, je vous en parle ci dessous. C’est un avis personnel, les  goûts et les couleurs…


Le Body Detox Tea

review fit tea avis produits fittea C’est le premier thé que j’ai testé. Le goût est très floral, et je le trouve meilleur infusé et laissé au frigo, pour se désaltérer tout au long de la journée. A base de thé vert, de gingembre et de pissenlit, il est bourré d’antioxydants. Il est surtout très bien le matin. 

le body detox tea coute 19.90€ et est en vente ici


Le Superfruit Detox Tea

fit tea superfruit
(je vous ai refait une photo pour que vous voyez la couleur qui est juste incroyable :D)

Attention, boisson bien girly comme il faut. Déjà, parce qu’il est rose bonbon (ou rouge sang, selon comment vous laisser infuser) Ensuite, parce qu’il sent très clairement le bonbon acidulé aux fruits rouges. C’est mon
préféré, sans condition aucune
. Déjà parce que la couleur donne le sourire – on ne peut pas être triste avec un thé aussi pop dans les mains – et ensuite parce qu’il est super bon. J’aime bien le sucrer un peu, mais c’est à vous de voir ! Il contient des grains de grenade, des morceaux de fraises et de l’ortie. 

le paquet de cure de 14 jours est dispo ici et coute 19€90


L’inner balance Tea

review fit tea avis produits fittea C’est un thé à la menthe, avec des touches de mélisse et de fenouil. Il ne contient pas de théine, donc il est recommandé pour le soir, histoire de ne pas s’énerver avant d’aller dormir. Le goût est sympa, même si j’aurais préféré un peu plus de menthe, au final. Ca change des 100% menthe du commerce en tout cas, et ça permet de varier. 

L’inner balance est dispo ici pour 9€90


L’inner beauty tea

review fit tea avis produits fittea C’est un mélange d’alchémilles, de cynorhodon et de cardamome. Non, vous en faites pas, les deux premiers me sont relativement inconnus aussi. Toujours est il qu’il est très sympa – il est un peu relevé, et il semblerait qu’il ait des vertus coté peau. Il est en tout cas très chouette  chaud et froid – et il fait partie des rares thés que je peux boire sans sucrer du tout (mais je suis un peu pénible de ce coté là :D) 

l’inner beauty tea est dispo ici et coute 9€90


Le Protection Tea

review fit tea avis produits fitteaLe Protection est un peu l’allié de l’organisme pour l’hiver: il est fait à base de camomille, ginseng, lavande et pissenlit et il aide à lutter contre les rhumes en plus de booster (gentiment), coté énergie. Il a définitivement un petit goût de neige, de fin fond de sous la couette. 

 Le Protection Tea est disponible ici  et il coute 9€90


Le Charity Chai (Wellness) 

review fit tea avis produits fittea C’est une édition spéciale pour Noël, encore disponible à leur ou j’écris cet article. Roibos, cannelle, gingembre, pas de doutes, il sent les fêtes de fin d’année à plein nez. Une partie des ventes est reversée à une assoc en Afrique, et ça c’est chouette. 

Le Charity Chai est disponible ici pour 9€90


Et vous, vous avez testé? Quel est votre thé préféré? Dites moi tout en commentaire ! 

Note: cette revue des produits a été rédigée en collaboration avec la marque. Cependant, elle reste 100% honnête: je ne parlerai jamais de produits que je n’aime pas ou que je ne consomme pas moi même. 

Alooors.. je sais que cette recette va en surprendre quelques un(e)s. Elle peut paraître bizarre de prime abord, mais je sais que vous allez adorer. Donc faites moi confiance, aujourd’hui on mange des patates douces farcies à la crème caramel. Avouez que ça sonne bien!

Pour ça, j’ai utilisé la whey caramel beurre salé de chez STC. Je ne suis pas une fan de caramel à la base, mais cet arôme là est juste parfait, je le recommande donc chaudement! 

C’est une recette de dessert hyperprotéinée comme j’en propose beaucoup d’autres (comme la crème glacée à la whey ou les pancakes à la whey) mais elle a le mérite de changer vraiment de ce qu’on voit et mange d’habitude 🙂 

patate douce farcie caramel stc nutrition

Patate douce fourrée à la crème caramel
Portions: 1
Auteur: Charlotte Beaulat-Clément
Ingrédients
  • 1 patate douce
  • 2 cuillères à soupe de whey caramel beurre salé ici de chez STC
  • 1 cuillère à soupe de fromage blanc
  • 1 pincée de céréales pour le côté crunchy
Instructions
  1. On fait préchauffer le four à .. On prend une patate douce, on l'incise en long. On la pique avec une fourchette à plusieurs endroits.
  2. On recouvre une plaque avec du papier cuisson, et on place la patate douce dessus (pas besoin d'aluminium autour).
  3. On laisse cuire pendant 45min pour les petites, jusqu'à 1h15 pour les très grosses.
  4. On sort ensuite et on laisse tiédir.
  5. pendant ce temps, on mélange le fromage blanc et la whey (quitte à rajouter un peu de whey si le goût n'est pas assez prononcé).
  6. On ajoute le tout dans la fente crée sur la patate douce, on parsème de céréales, et on mange en grattant l'intérieur à la cuillère.
Notes

Les quantités données sont pour une personne, mais c'est plus facile de faire cuire plusieurs patates douces à la fois, quitte à les garder ensuite 😉

dsc03967

 Alors, qu’est ce que vous en pensez? Vous allez essayer? Vous avez déjà mangé des patates douces en version sucrée? Dites moi tout en commentaire! 

Vous l’avez peut-être déjà vu passer sur les réseaux sociaux ou dans les placards de vos fit-copains. Il y a une nouvelle marque qui monte dans le secteur Healthy: FoodSpring. C’est une marque d’origine allemande, qui propose tout un tas de produits sains – allant de la whey aux chips de fruits, c’est dire si la gamme est large – dans de jolis packagings tous blancs.

Ils m’ont proposé de tester leurs produits et, en tant que grande gourmande ET fan de nouveautés, j’ai dit oui de suite. Voilà donc ma review de FoodSpring. Je précise qu’il s’agit d’un avis honnête – il est hors de question que je dise du bien de produits que je n’apprécie pas. 

Pour plus d’infos sur les produits, je vous invite à aller faire un tour sur foodspring.fr 🙂 

Foodspring avis review thefitnesstheory


De la marque FoodSpring, j’ai donc testé:

 

  • la whey Coconut

La whey (si vous avez lu mon article sur les protéines ici) est un atout dans l’alimentation des sportifs – et puis de tous les autres. C’est une protéine issue du lait, et foodspring a la particularité de la produire à partir du lait de vaches de paturage nourries à 100% de végétaux. On gagne donc en qualité – et puis en respect des animaux, et ça c’est très bien, comparé aux marques premier prix.

Pour le gout coconut, il est parfait, surtout pour la recette de crème glacée dispo ici – j’avoue, je ne la mange que comme ça ^^’

le pot coute 39.90€ et est disponible ici ils ont des autres saveurs, mais je ne les ai pas encore gouté, je ne peux donc pas donner mon avis dessus! 

Foodspring avis review thefitnesstheory

____________

  • Les barres protéinées

leur particularité, outre les 20g de protéines, ET le fait qu’elles contiennent des vrais ingrédients naturels pour leur donner leur gout, c’est qu’elles sont sucrées à la stévia. La texture est compacte, et elle se rapproche des questbars – plutôt que des habituelles barres de protéines qui s’émiettent. 

J’ai goûté:

chocolat: ma préférée. la texture est solide – je pense qu’un petit coup au micro ondes en fait un brownie fondant – et le gout est très chocolaté, mais dans le sens “cacao” et non pas chimique. Elle n’est pas très sucrée, et vraiment peu calorique (208 les 60g,  avec 20g de protéines). Vraiment très chouette. 

fraise: elle a le goût des fraises tagada. La texture est tres bonbon aussi – mais trop chimique pour moi, je ne suis vraiment pas fan. Si vous cherchez une barre proteinée façon carambar à la fraise par contre, elle est faite pour vous.

pâte à cookies: La plus neutre, le gout rappelle un peu le sucre vanillé et la pâte à gâteau. 

les barres protéinées sont disponibles ici – elles coûtent 2.49€ l’unité mais chacune fait 60g.. donc elles me font deux portions, perso :p Plus d’info disponible ici 

Foodspring avis review thefitnesstheory

____________

  • Le porridge hyper-protéiné

La marque vend des mélanges avoine/whey déjà prêts – beaucoup d’entre nous font le mélange eux même, perso j’utilise cette recette d’habitude – mais il faut avouer que c’est pratique, les matins ou on a pas le temps, d’avoir une version prête à l’emploi.

j’ai gouté pomme cannelle (je n’ai pas eu l’occasion de goûter les autres versions, mais la version fruits rouges me fait de l’oeil !) et je dois avouer que la texture est super sympa ! Il y a des morceaux de fruits dedans, le goût est bon sans être écoeurant.. J’ai été étonnée par le résultat, pour être honnête. (jétais habituée aux mélanges que l’on trouve en Angleterre, sans protéines et avec beaucoup de sucre.. du coup j’avais une sorte d’apriori négatif, qui s’est vite dissipé. 

Les poridges sont dispo ici pour 14,99 €

  • Foodspring avis review thefitnesstheory

____________

  • Le beef Jerky

pour ceux qui ne sont pas habitués au concept – qui est très américain, quand même – le beef jerky, c’est des petits bouts de viande de boeuf séchée et (souvent) aromatisée. C’est le snack pour sportif parfait, parce qu’il est riche en protéines et faible en glucides. J’aurais préféré une version un peu plus épicée, mais c’est mon humble avis seulement ! 

Le beef Jerky Foodspring est vendu 3.99€ le paquet et est disponible sur cette page

Foodspring avis review thefitnesstheory

____________

  • les fruits crunchy 

Ce sont des morceaux de fruits séchés.. VRAIMENT crunchys. Pas juste des chips de fruits ou les espèces de fruits séchés un peu durs que l’on trouve dans le commerce, et c’est assez surprenant. Ce sont des vrais morceaux de fruits qui croustillent, et je trouve ca très sympa. 

4.99€ le paquet de 60g. Plus d’info dispo ici 

Foodspring avis review thefitnesstheory

____________

  • la poudre de fruits rouges

Dans la lignée de beaucoup de marques qui font des compléments alimentaires naturels, FoodSpring a sorti une poudre de fruits rouges, qui est composée de baies d’argousier, de grenade, d’acérola baies d’acaï, d’aronia et de baies de Goji. Le goût est très chouette – j’espère le tester bientôt dans du yaourt, mais je n’en ai pas chez moi en ce moment) le goût est différent des produits similaires que j’ai testé, plus sucré et qui porte plus sur le côté “baies” (groseille ou comme ca) que fruits rouges type fraise.  (et ça, je ne sais pas si c’est très clair, mais c’est exactement ce que j’en pense ^^’)

19.90€ le sachet, plus d’infos sur le produit ici 

Foodspring avis review thefitnesstheory

____________

  • Les graines de chia blanches

Je n’ai pas grand chose à dire sur ce produit en particulier, puisque je n’ai pas vu de différence avec les graines de chia d’autres marques que je consomme – je suis peut être ignorante sur le sujet, mais pour moi, elles ont toutes le même goût :p Il faut quand même noter que celles ci sont bio – ce qui est assez rare pour ce type de produits, au final, quand on regarde bien les étiquettes. 

le sachet coute 9.99€ et est disponible ici

Foodspring avis review thefitnesstheory

____________

  • l’huile de coco

C’est un ingrédient qu’il me manquait depuis un moment, et j’ai été contente de le trouver dans les produits Foodspring. Elle a le mérite d’être pressée à froid et d’être bio, ce qui n’est encore une fois pas le cas de beaucoup d’autres produits chez les concurrents – après, elle ressemble à toutes les huiles de coco en terme de goût et de texture.. Mais ca c’est normal je pense. :p

Le pot coute 6.99€ et plus d’info est disponible ici

Foodspring avis review thefitnesstheory

____________

A noter, la marque vend aussi toute sorte de compléments pour sportifs: vitamines, Créatine, L carnitine.. Et ca à l’air d’être leurs meilleures ventes. Je n’ai pas testé encore ! 

Oh oh et ils ont un service “body Check” dont je trouve le principe rigolo: il y a une petite évaluation rapide de vos besoins (selon vos objectifs, votre morphologies et vos goûts) et ils préparent un assortiment de produits sur mesure pour vous ensuite. Je n’ai fait que le test préalable mais les produits proposés me plaisaient.. Alors allez peut être checker si vous êtes un peu perdus dans leur offre :p 


Et dans l’ensemble, verdict? 

Je ne connaissais pas du tout cette marque, et j’ai été ravie de pouvoir la découvrir. Les packagings sont très jolis et épurés, les produits sont bons, Ils sont parfois un brin plus chers que des marques concurrentes, mais les ingrédients sont, semble t’il, de meilleure qualité. 96% sont produits en allemagne (d’ou la marque vient) – et perso j’ai tendance à faire confiance. Leurs édulcorants sont, à ce que j’ai pu voir, naturels. Et ça, on aime ! (parce que l’aspartame c’est tout nul.)

Donc oui, je passerai une commande bien volontiers – tester les autres porridges, les crunchy veggies, la BCAA… tout ça tout ça 😀 

J’attends vos avis si vous décidez d’essayer leurs produits, je serais curieuse de savoir ce que vous en pensez 🙂 

 


Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, qui m’a fournit gracieusement les produits. Cependant, il s’agit de mon avis honnête – quand je n’aime pas, je n’aime pas – et je n’ai aucun interêt à parler de produits que je ne consomme pas personnellement. Si vous avez lu jusque là, sachez que la barre au chocolat est VRAIMENT une tuerie, et que j’en voudrais tous les jours pour le goûter. voilà voilà. 

 

Aujourd’hui, on dérive légèrement du fitness pur, et je vais parler d’un des moyens, autre qu’une bonne alimentation et de sport, de prendre soin de soi : les soins corporels. J’ai discuté avec Hello Body à ce sujet, puisque j’avais déjà testé leurs produits l’année dernière. C’est une marque d’origine Allemande qui se focalise sur les produits de beauté naturels à base d’huile de coco. Ils m’ont récemment proposé de tester leur gamme dans son intégralité. 
Pour vous donner un peu de contexte, je ne suis pas la plus girly des filles. J’ai assez peu le temps de prendre soin de mon corps au quotidien (et c’est bien dommage, parce que c’est quand même génial de s’accorder du temps pour soi!) donc je ne possède que le strict minimum, habituellement. (Une crème hydratant visage, une crème pour le corps et un masque pour les cheveux, en gros. Et c’est tout. :x) La proposition de Hello Body a réveillé mon intérêt, donc. je n’achète pas de produit parce que je ne sais pas comment les choisir, mais j’ai entendu beaucoup de bien de leurs produits, et ça valait le coup de tenter ! 

Voici donc une review (100% honnête ET écrite par une débutante en la matière, donc) de leurs produits. 

pour en savoir plus sur les produits ou en acheter, visitez leur site web ( le code TFT donne 15% de réduction sur toutes les commandes 🙂 )

hello body test avis thefitnestheory


HelloBody pour le corps

  • CoCo Glow Body Scrub 

c’est le premier produit de chez eux que j’ai testé. Il s’agit d’un gommage pour le corps à base de noix de coco et de café. Clairement, on sent VRAIMENT le café – perso j’adore, ça me donne un bon coup de fouet sous la douche et c’est vraiment agréable.  

Il coute 19€90 et permet au moins une grosse dizaine d’applications, plus si vous n’en utilisez pa trop à chaque fois (selon ma propre expérience). C’est un coup de coeur et un produit que j’utilise aussi souvent que possible (quand j’ai le temps, en fait.)

Plus d’info sur le coco glow body scrub ici

hello body test avis thefitnestheory

 

  • Coco Glam Pink Body Scrub 

Celui là est une nouveauté: c’est un gommage pour le corps complètement rose bonbon, dans un petit pot. Il contient du sel, de huile de coco et de l’amande.. et un peu de colorant quand même :p  Il s’utilise sur peau humide – comme n’importe quel gommage, en somme, et il laisse la peau toute douce (et un peu grasse, mais dans le bon sens du terme.)

 il coute 24€90.  Plus d’info sur le Pink Body Scrub ici,

 

hello body test avis thefitnestheory

 

  • Coco Cream Body Butter 

Alors là je vais avoir du mal à être objective, parce que c’est MON COUP DE COEUR GEANT. C’est peut être aussi parce que j’ai toujours utilisé des crèmes basiques, mais celle là est juste un bonheur. Donc reprenons. C’est un “baume” gras (un beurre, quoi) hydratant – qui est en fait un mélange de plusieurs beurres végétaux – et qui s’applique sur le corps. L’odeur est juste incroyable et la sensation d’hydratation reste plusieurs heures. Je l’utilise le soir avant de dormir et le matin mes jambes sont touuutes douces, et c’est vraiment top. Si je devais ne choisir qu’un produit de toute la gamme, ce serait claro celui là (voilà, c’est dit.) Soit dit en passant, il coute 18€90. 

plus d’info sur le Body Butter ici ! 

  • hello body test avis thefitnestheory

 

  • Coco Slim Body Oil 

C’est une huile en spray, présumée “minceur”, à base d’huile de coco. Sans faire perdre de poids (évidemment que non), elle permet avec les massages adéquats de diminuer l’effet “peau d’orange”. J’aime son odeur et la douceur qu’elle donne à la peau – mais je ne l’utilise pas assez souvent pour pouvoir juger de ses propriétés “slim”.

Plus d’nfo sur la slim body oil ici 

hello body test avis thefitnestheory


HelloBody pour le visage

  • Coco Clear Detox Mask

A base d’huile d’avocat et de .. boue, ce petit masque s’applique sur peau sêche pour nettoyer les pores. Il est super agréable à appliquer et laisse la peau fraiche (j’ai toujours un peu peur de sortir de ce genre de masque avec la peau toute sêche, et là ce n’est pas le cas). en plus, l’odeur est sympa. (attention, le pot est petit, donc on en met avec parcimonie si on veut qu’il dure longtemps)

Il coute 34.90€ et plus d’infos sont dispo ici 

hello body test avis thefitnestheory


HelloBody pour les cheveux

  • Coco Shine Hair Mask

C’est LA grosse nouveauté de la marque, et c’est un masque pour les cheveux à base d’huil. Le processus d’utilisation est un peu curieux, puisqu’il vient dans une poche en alu sous forme liquide : il faut placer la poche au frigo d’abord pour que le produit durcisse, puis on l’applique et on le laisse poser le plus longtemps possible (ils indiquent 30min). 

La poche a l’air petite, mais si on en met juste la bonne dose, il semblerait qu’on puisse une dizaine d’utilisations (après, perso j’en ferai moins, parce que j’ai les cheveux très épais et très secs. Oui, c’est un drame.)  Il coute 24€90. 

plus d’info sur le masque pour cheveux ici 

 

hello body test avis thefitnestheory

 

  • Hello Shiny Hair Brush

La marque propose aussi une brosse à cheveux – malheureusement, je ne peux pas vous donner un avis sur cheveux secs: ayant les cheveux très frisés, je ne les brosse que mouillées pour répartir le masque de façon homogène.. et celle ci marche très bien dans ce cadre, en tout cas ! plus d’infos sur la brush ici

hello body test avis thefitnestheory


Alors, verdict?

Dans l’ensemble, j’aime beaucoup la gamme. Certain(e)s pourront trouver les produits un peu chers par rapport à la quantité, cela dit. Encore une fois, j’aime tout particulièrement le gommage au café (leur grand classique) et le beurre hydratant, dont je ne peux plus me passer et que je re-commanderai (et recommanderai, du coup) à coup sûr. 🙂 

 

Je serais curieuse d’avoir vos retours à vous, que vous soyez une débutante comme moi ou une passionnée des produits de beauté. Si vous avez testé les produits Hello Body, si vous comptez (ou pas!) le faire, dites moi tout en commentaire 🙂 

Aujourd’hui, on va discuter d’un ingrédient encore assez méconnu en France: le psyllium. Je vais vous expliquer ce que c’est, quels sont ses bienfaits, et ou le trouver. Je l’ai découvert il y a environ 1 an : une pharmarcienne me l’avait conseillé, après des crise de maux de ventre assez violents. C’était très cher, et je n’étais pas sûre de l’efficacité de la chose – je suis d’habitude relativement réticente à tout ce qui est “médecine naturelle“. Mais puisque ça a marché, et que de nombreuses études viennent maintenant affirmer les bienfaits du psyllium, ça m’a semblé cool de partager. 🙂

déjà, ça ressemble à ça, le psyllium. source: consostatic
déjà, ça ressemble à ça, le psyllium.
source: consostatic

1. Le psyllium, c’est quoi ?

C’est une plante qui vient d’Asie, de la famille des plantains (son vrai nom est Plantago ovata, et on l’appelle Plantain des Indes, sinon.) . On utilise seulement la graine et son enveloppe, le son, que l’on écrase pour obtenir le produit dont je vais vous parler là.

c'est quoi le psyllium
Pour ceux qui se poseraient vraiment la question, la plante ressemble à ça.

2. Quels sont les bienfaits du psyllium?

a. C’est (vraiment) bon pour  la digestion

Si on commence à voir du psyllium un peu partout, c’est à la base parce que c’est un “laxatif” naturel. En gros, il va pomper l’eau dans votre estomac et gonfler. Résultat, ça fait du “poids”, qui active naturellement votre système digestif, et aide vos intestins à arrêter d’être super paresseux, comme ça peut être le cas des fois.

Il est aussi indiqué dans le cas de diarhée, puisqu’il réguler le coté “liquide”. (c’est pas très glam dit comme ça, mais faut voir l’aspect complètement mécanique.)

Tout ça pour dire que ça fonctionne. 

b. Il donne un coup de pouce à votre flore gastrique & intestinale

Le psyllium est un prébiotique, c’est à dire qu’il prend soin des bactéries de votre système digestif. Il nettoie votre colon (à condition de boire assez d’eau avec) et aide à lutter contre le syndrome du colon irritable et autres maladies inflammatoires du système digestif. 

c. Il contribue à réduire le cholestérol sanguin

Et c’est un fait prouvé par des études: en consommer permet de réduire jusqu’à 9% du cholestérol global et 13% du “mauvais cholestérol”.

Parce qu’il ne présente aucun effet secondaire indésirable, il est donc une solution envisageable en cas de taux de cholestérol trop élevé (avec consultation d’un médecin, bien évidemment.)

d. Il aide à lutter contre le diabète

Les études sont toujours en cours, mais plusieurs ont déjà montré qu’il contribuerait à diminuer l’index glycématique des repas, luttant contre le diabète de type 2. (Pour obtenir ces effets, il est recommandé de le prendre à l’heure des repas, et pendant au moins 8 semaines.)

d. Il réduit le risque de maladies cardio vasculaires

Le psyllium aide à diminuer la pression artérielle, et lutte ainsi contre le syndrome métabolique, responsable des maladies cardiovasculaires. 

e. C’est un coupe faim 

Toujours parce qu’il absorbe l’eau dans votre ventre, le psyllium a tendance à gonfler. Tant et si bien.. qu’il remplit votre estomac. Du coup, la satiété arrive bien plus vite

 e. C’est un solidifiant super rigolo à cuisiner

(si vous lisez ce blog depuis un moment, vous savez que j’ai une passion pour les solidifiants, comme la gomme xanthane, à laquelle j’avais déjà consacré un article :p)

L’avantage “cuisine” du produit c’est que, parce que c’est un gélifiant, il permet de jouer avec tout ce qui est liquide : Mélangé à une sauce, il l’a solidifie, à un yaourt, il le rend beaucoup plus consistant, à un liquide, il le rend mou et gélatineux. Il faut faire des tests (il y a des exemples ci dessous), mais c’est vraiment drôle ! 


3. Comment l’utiliser ? 

Là, chacun à sa petite astuce. Il faut le savoir, ce n’est pas le truc qui a le meilleur goût du monde – c’est juste un peu dégueu, comme du smecta. Cela dit, on peut assez vite contourner le truc en le mélangeant ! 

Comme dit plus haut, il agit comme un gelifiant : il gonfle, au contact des liquides, et devient solide. 

Ce que j’adorais faire avec la version en poudre, c’était mélanger une cuillère à café de psyllium à un yaourt au soja, avec quelques gouttes d’arômes (voir mes arômes préférés ici) et laisser au frais plusieurs heures : on a une sorte de pudding très solide (il faut vraiment que l’arôme soit fort par contre, parce que c’est vite immangeable si on a encore le goût de la plante, et du coup c’est très écoeurant), hyper protéiné et super rassasiant ! 


4. Combien de psyllium consommer par jour? 

Il semblerait que la dose idéale soit 20g par jour, afin d’en retirer au mieux les bienfaits. Cela dit, dans le cas ou vous le prendriez pour répondre à un disfonctionnement occasionnel (diarhée ou constipation) vous pouvez monter jusqu’à 40g par jour.


5. Ou trouver du psyllium?

Comme tous les produits en train d’apparaitre en France, il se peut que vous ayez un peu de mal à les trouver (mais je suis sûre que ça va vite se démocratiser.)

Vous pouvez le trouver sous plusieurs formes : 

  • en poudre

C’est la forme parfaite si on compte s’amuser un peu avec en cuisine.

On peut en trouver dans certaines pharmarcies et épicéries bio. Personnellement, je commandais ce Psyllium blond là quand je vivais en France, parce qu’il est sans additif et pas cher du tout. 

Il y a cependant tout un tas d’autres marques de Psyllium disponibles ici, au cas ou vous chercheriez quelque chose de plus précis. 🙂 

  • en gelules

 Ca, c’est l’option de “si j’ai la flemme d’essayer de le mélanger avec quelque chose pour que ce soit mangeable”. C’est facile, rapide, et il suffit de prendre une gelule par jour pour avoir les bénéfices du produit. Plusieurs marques proposent du psyllium en gelules mais très personnellement, je conseille ce produit là :

 

  • Dans des mélanges “minceur” déjà prêts

C’est le cas des produits Fit Chocolate, Fit Vanilla et Fit Banana de Natural Mojo. (ce sont des substituts de repas hyper protéinés et supplémentés, j’ai écrit une review complète sur les produits de la marque ici.) J’imagine que c’est ce qu’il leur donne cette substance “pâteuse” que j’aime beaucoup, et le coté satiété qui arrive super vite. Dans cette recette de porridge au fit chocolate d’ailleurs, c’est ça qui fait le coté crémeux.

Le code TFT15 donne 15% de réduction sur tout le site naturalmojo.fr


Voilàà ! j’espère que vous en savez plus sur cet ingrédient magique (n’ayons pas peur des mots.)

Maintenant, je veux votre avis en commentaire : vous connaissiez? Vous comptez essayez?

ALORS. Je vous vois venir gros comme une maison “Beeerk!”. Ok, on a pas l’habitude. Mais pour aujourd’hui, on va ranger chacun ses préjugés de coté, et je vais vous parler d’une pratique qui prend gentiment de l’ampleur : le fait de manger des insectes. Aujourd’hui on apprend même un nouveau mot : l’ENTOMOPHAGIE. (Ca décrit juste le concept de manger des insectes, hein. Et entomologie, le fait d’étudier les insectes. C’est presque pareil, mais dans ton estomac. 😀 :D) 

Alors on se rassure, il est pas forcément question de manger des insectes sous leur forme naturelle. Personne ne va vous mettre des grillons entiers dans la bouche – a moins que vous ne soyez volontaires. Mais manger des insectes, c’est en fait très bon pour tout le monde (vous, moi, les populations en sous nutrition, la planète, les animaux de l’industrie alimentaire… BREF. TOUT LE MONDE, quoi. ) et je vais vous dire pourquoi. 

Alors on s’ouvre un peu l’esprit, et on lit ce qui suit. 😀 (et si on a la moindre question, commentaire etc, on met un petit comment tout en bas de l’article, je suis sûre qu’on peut avoir des discussions super intéressantes ensemble !)

manger des insectes
je vous ai même trouvé un petit gif de chat mignon pour vous amadouer.

 


  1. Pourquoi manger des insectes? 

a. Tout le monde le fait (ou presque) depuis toujours

On est là, dans nos petits pays super hostiles à ce genre de pratiques, à juger à toute blinde, mais on oublie que 2 milliards de personnes (pas 2 ou 3, 2 milliards) consomment des insectes. Depuis des milliers d’années. C’est donc pas une lubie sortie du chapeau, il y a environ 1500 espèces d’insectes comestibles, on sait lesquelles c’est.. c’est ni risqué, ni quoi que ce soit. 

N’oubliez pas qu’avant 1970, les occidentaux ne mangeaient pas de poisson cru non plus. Et maintenant, on se roule tous dans les sushis. Alors OH ! 

sushi mangers des insectes
et voilà ! .. je PLAISANTE, hein.

b. C’est bon pour l’environnement, ça coute moins cher .. et ça peut contribuer à lutter contre la faim dans le monde

C’est un fait, élever des insectes pour les manger à des tas d’avantages business et environnementaux.

D’ici 2050, il y aura 9 milliards de personnes sur Terre. Et il va bien falloir les nourrir. Nos modes de production, même intensifs, ne vont pas permettre de répondre à cette demande en terme de protéines. Si on ne change rien à notre production et consommation, on arrivera à une pénurie de viande à cette échéance là. L’idée donc, c’est de manger moins de viande, mais sans créer de carences en nutriments pour autant. (Il y a évidemment des sources de protéines végétales, coucou mes amis vegan, mais multiplier le champ des possibles est toujours une bonne idée, surtout que la culture de lentilles n’est pas gratuite non plus. eh.)

Coté coûts aussi, les chiffres sont parlants :

les grillons ont besoin de 12 fois moins de nourriture que les bovins (les grillons peuvent se nourrir des déchets alimentaires biologiques comme les peaux de bananes, etc…). Alors que les grillons nécessitent 15l d’eau, les bovins consomment 30000l d’eau pour grandir. Pour l’aspect environnemental: les grillons n’ont pas besoin de grands espaces pour se développer. Aussi, une belle illustration: un kilo de viande de boeuf (à produire) provoque le même impact de gaz à effet de serre que de conduire 250 kilomètres en voiture.

c. C’est plein de protéines

 Et là, c’est un point qui va parler surtout à mes copains fitness et rééquilibrage alimentaire : vous savez que les protéines, c’est la vie. 

Et de coté là, les insectes c’est quand même

oui oui.
oui oui.

assez incroyable : les dernières études parlent de 75% de protéines sur produit sec.. donc bien plus que n’importe quel légume of course, mais aussi plus que la plupart des viandes et des poissons ! 

 

 

Pour plus d’informations à ce sujet, vous pouvez aller jeter un oeil ici, c’est une infographei (en anglais!) bien gaulée sur les 20 raisons pour lesquelles les insectes vont être ancrés dans notre alimentation d’ici 10 ans. 


2. Et les insectes, c’est bon ?

La plupart des gens qui refusent d’essayer sont dégoutés à cause de l’idée même de consommer des insectes. C‘est un préjugé, et il est basé sur notre perception très occidentale – en vrai, les insectes n’ont rien de sale, ce sont des organismes comme les autres. Alors ok, ils ont plus de pattes que vous, mais de là à les juger aussi durement sur leur physique… ( #BodyAcceptance :p) 

Donc, comme je le disais en introduction, on est pas obligés de se caler en entier les insectes tels quels dans le gosier. Il y a différentes façons de les travailler, de les cuisiner, et dans certains cas (la plupart des produits vendus en Occident, en fait) on ne voit pas DU TOUT l’insecte. On ne le sens pas non plus : La plupart du temps, il est réduit en farine et permet simplement d’améliorer les propriétés nutritionnelles de ce à quoi il est mélangé. 

Alors c’est bon, oui, si le produit est bon. Une fois marié à d’autres ingrédients de qualité, on oublie super facilement ce que c’est (si tant est que ça vous dégoute un peu, alors que ça ne devrait pas) et … on se régale. 

Si vous testez les insectes “nature”, vous leur trouverez certainement un petit goût de grillé. Personnellement, je ne suis pas fan, mais c’est le goût, et non pas l’animal, qui m’embête. Donc à choisir, je suis beaucoup plus ready à manger des produits avec de la farine d’insecte ajoutée.. ou beaucoup d’épices 🙂 

 


3. Si je veux essayer, je les trouve ou, ces insectes comestibles ? 

Faut dire que manger des insectes, c’est pas encore suuuper installé dans les esprits. Ducoup, c’est pas suuuper installé dans nos grandes surfaces non plus. J’ai eu de très bons contacts avec des petites marques qui tentent d’implanter le concept en France et en Europe, alors je vais vous parler de leurs produits à eux. Au moins pour la curiosité, je vous invite à essayer, parce que c’est le premier pas qui est le plus difficile.. Mais ça fait un chouette cadeau, un truc à essayer en famille ou au bureau dont tout le monde se souvient (J’en avais emmené quand je bossais à Paris, et proposer des biscuits aux vers de farine à mes collègues reste un souvenir très très drôle :p) 

 

Les barres SensBar

Sensbar, c’est une toute jeune entreprise qui essaye de se financer sur KickStarter. Elle veut produire des barres protéinées à la farine de cricket super healthy : Faible en matière grasse, sans sucre ajouté, limitant les allergènes (sans lait et sans gluten). 

Quels produits j’ai testé?

  • Barre énergétique chocolat noir & orange : pas trop sucrée, avec un bon gout de 
    chocolat et une touche acide, cette barre a définitivement le goût de Noël (du moins, dans ma tête, mais c’est peut être dû à la buche orange/chocolat que j’aime tant.) Pafait pour un petit gout de boost en pré workout ! 

 

SENS-cricket-ENERGY_bar-dark_chocolate-orange(2closeup)

  • Barre énergétique ananas & noix de coco

Une douceur tropicale, super agréable et très fraiche. Encore une fois, les “énergétiques” sont relativement denses, donc elles sont parfaites quand on a besoin d’énergie. 

sensbar criquet manger des insectes

  • Barre protéinée cannelle et beurre de cacahuète :

(je dois avouer que je ne l’ai pas encore gouté, celle là, elle m’attend bien sagement dans mon placard.. prochain post work, promis !)

sensbar criquet manger des insectes

  • Barre protéinée chocolat noir et sésame :

Et là je ne vais pas être objective, parce que le chocolat et le sésame sont deux de mes saveurs préférées – et ça tombe très bien, quand on vit en Asie, ou beaucoup de desserts contiennent du sésame. Cette barre ne déroge pas à la règle, et pour le coup, elle se mange avec très grand plaisir. On sent bien les deux saveurs séparément, elle est nickel. 

sensbar criquet manger des insectes

 

pour plus d’infos, vous pouvez aller jeter un oeil sur leur site ici 🙂 

(je tiens à les féliciter d’ailleurs, s’ils passent par là, pour la beauté de leurs photos. En tant que bloggeuse food je suis complètement jalouse, j’aimerais que toutes mes illustrations de recettes soient aussi jolies 😡 😡 ) 

 


Les produits MicroNutris

 

manger des insectes

Micronutris, c’est une entreprise bien de chez nous – du sud de la France, plus précisement. Ils élèvent et transforment des insectes pour en faire des produits 100% naturels, bons et sains. 

J’ai gouté quoi de chez eux ?

  • les sablés citron et caramel : des petits gâteaux que ne soupçonnerait jamais de contenir des insectes. Le goût est vraiment bon (grosse mention pour ceux au citron!) et ils sont parfaits pour le goûter. 
  • les sablés oignon et fromage : plus pour l’apéro, ils se grignottent facilement. J’ai tendance à penser u’on sent un poil plus les insectes dans ceux là.. mais c’est peut être dans ma tête, aussi. 
  • les insectes apéros (nature et grillade, je n’ai pas gouté les autres) : là, pour ceux qui ont du mal avec le visuel, ça se corse un peu, parce qu’on voit les bestioles. Après, les versions aromatisées sont bonnes – mais on sent bien le goût fumé des insectes. 
  • Les torsades : LA vraie surprise de chez Micronutis. Des pâtes bourrées de protéines. C’est rigolo, on ne voit pas et on ne sent pas les insectes, et on est pas vraiment obligés de rajouter d’autres protéines avec. 
  • les chocolats (plus dispo pour le site) J’ai eu l’occasion de tester tout un tas d’assortiments de chocolats et ganaches avec des insectes dessus, et en plus d’être super esthétiques, c’était très très bon. J’espère qu’ils les remettront en vente à Noël prochain 🙂

leur boutique en ligne est ici 


 

Pour conclure, j’ai envie de vous dire que vous devez essayer. Parce que c’est bon pour tout le monde, mais surtout parce que je ne connais personne qui a essayé qui a ensuite gardé son avis “beuurk dégueu” sur les insectes ensuite. Et si on arrive à faire changer les mentalités, c’est pour le bien de tous, humains, planète et animaux. Alors si vous avez l’occasion… go go go !  

 

et vous, vous avez déjà mangé des insectes ? C’est quelque chose qui vous tenterait ? Cet article vous a un touuut petit peu fait changer d’avis ? Dites moi tout en commentaire 😀 

Bon, c’est un secret pour personne, hein, je suis une utilisatrice plus que convaincue des lunchboxes monbento depuis plus d’un an maintenant – Le temps passe sacrément vite, quand même ! Mais je reçois encore plein de questions au sujet de ces boîtes. Elles sont grandes comment, est-ce qu’elles passent au micro-ondes, bref. Je sens que vous êtes curieux à ce sujet – pour ceux que je n’ai pas déjà converti, et là je pense à mon ancienne team de bureau qui avait fini, sous la pression de mon regard insistant et de mes compliments à la marque, par sauter le pas. 

Donc c’est décidé, je vous dis tout sur ces lunch box – enfin sur les modèles que je possède, tout du moins :p (oh, et parce que j’ai pas mal discuté avec l’équipe monbento, ils ont même accepté de faire un petit geste pour mes lecteurs.. 😀 😀 il y a donc un code promo en bas de page! )


Déjà, monbento, c’est quoi le concept?

Ce sont des lunch box fabriquées par une entreprise Française (big up Clermont Ferrand!). Elles sont micro-ondables, garanties sans BPA, mais surtout, elles sont hyper jolies et pratiques. C’est bien simple : c’est les seules boxes que j’utilise maintenant. 

(je vais maintenant vous parler des modèles que je possède, je ne m’avance pas sur les produits que je n’ai pas essayé, mais j’imagine quand même que la qualité est la même, donc je ne peux que vous conseiller de les tester et de me donner votre avis :p) 


Les différents modèles : 

la MB Original

Perso, je possède une version classique avec des récipients bleus, blancs et noirs, et la dernière édition limitée floral qui est vraiment une tuerie graphique. La contenance est vraiment parfaite – (j’ai pas encore la boite carrée, je pense qu’elle est légèrement plus grande), parce qu’on peut caser tout un repas, voire séparer froid et chaud. 

 Elle coute 35€ (avec deux récipients et 1 élastique). Vous pouvez voir les différents modèles ou composer le votre tout personnel ici 

(et en plus elles font de super jolies photos. Mais après je dis ça.. 😀 )


La MB Lib 

C’est un bol à double paroi qui a la particularité de se fermer avec un bouchon à visser. Résultat, Elle est hermétique et on peut trimballer sa soupe tranquillou. Ou des plats en sauce. (j’avais l’habitude d’emmener notamment du chili con carne dedans :x)

La contenance est bien, quoi qu’un peu petite pour moi (j’ai tendance à manger des grosses quantités, alors pour une soupe ça passe nickel, pour mes 500g de nourriture habituels, faut bourrer un peu, mais ça tient :p)

Elle coute 19.90€ et Vous pouvez voir le produit iciperso, j’ai le modèle vert et blanc. 🙂

mb lib monbento


La MB Element

C’est leur seule box isotherme – comprenez, qui garde au chaud ou au froid, selon la température de la nourriture qu’on y met. C’est pratique quand on a pas les moyens de réchauffer son lunch du midi ou pour prendre le train (ça, c’était mon cas quand je vivais en France et que je rentrais voir la famille le vendredi soir :p)  La chaleur dure jusqu’à 5h, selon les conditions d’utilisation. 

par contre, il faut penser à bien suivre la procédure et mettre sa nourriture très chaude – ou très froide – dedans, parce qu’elle sera difficilement réchauffable ensuite 😉

Coté contenance, elle est plus grande que le bol Lib, donc elle me convient mieux. 🙂

Elle coute 45€ et  la fiche produit est consultable ici 

MB element thefitnesstheory


Les autres produits :

Pour la petite info, je possède également une gourde MB Positive qui me suit depuis 1 an maintenant à chaque fois que je fais du sport – et elle a beaucoup voyagé, du coup, et c’est la copine d’avion parfaite.  

monbento thefitnesstheory
la gourde est là, par exemple 😀

Ils ont également une gamme pour Enfants, avec des boîtes à lunch ludiques et des boites a gouter très mignonnes. 

au cas ou, tout leur catalogue est dispo ici.

 


Globalement, j’en pense quoi ?

Que ça égaye massivement la pause dej. Déjà parce que ce sont des boites fiables – elles ne fuient pas, elles ne s’abiment pas, bref, fini la sauce renversée dans le sac, grosso modo. Ensuite, parce qu’elles sont vraiment jolies, faciles à laver, et qu’elles résistent dans le temps. (Je mange 1 lunchbox par jour, et j’avais l’habitude de jeter des tonnes de tupperwares..) La contenance est toujours bonne, en tout cas pour quelqu’un qui a de l’appétit comme moi. 

Le prix est relativement élevé, par rapport à une boite plastique de grande surface, mais c’est très nettement rentabilisé. Quelques dizaines d’euros pour une boite qui tient 1 an sans bouger.. perso ça ne me parait pas farfelu. 

J’aime le coté personnalisable aussi – mais surtout je sais que l’équipe de la marque est aux petits soins pour les clients, et je trouve que c’est quelque chose d’important. 

Un seul petit bémol, les bacs blancs ont tendance à se tâcher avec les épices et le temps.. donc réservez vos currys pour les boites colorées 😉 

 

Oh, j’oubliais : le code THEFITMB donne 10% sur toute commande de +49€ (hors promo) 😀  donc allez jeter un oeil ici si ça vous tente ! 

et vous, vous connaissez la marque? Vous avez déjà acheté certains de leurs produits ? Dites moi tout ! 

 

A l’occasion du salon SAAPS 2016 (le salon des allergies alimentaires et des produits sans) j’ai eu l’occasion de découvrir les produits 9bar. Puisque je les adore – et que c’est vraiment un snack préworkout parfait – je vous les présente aujourd’hui. 

9bar barres sans gluten

Donc les barres 9bar, c’est quoi ?

Des barres énergétiques composées de graines (sans céréales et sans gluten, donc) riches en fibres – avec que des ingrédients naturels et une fabrication artisanale. Elles sont aussi vegan, sans additifs et sans acides gras trans. 

Ca s’achète où ?

Dans les Carrefour (hypers) et Carrefour City, mais aussi dans certains magasins Casino pendant tout le mois de mai, et c’est un test pour voir s’ils continuent d’être distribués là bas – donc si vous en voyez et que vous en achetez, vous aurez plus de chance qu’il y en ai encore le mois prochain. :p 

Vous pouvez checker les points de vente les plus proches de chez vous en cliquant ici, d’ailleurs. 

On les trouve aussi dans des petits magasins indépendants de sport, donc peut être que vous en verrez passer vers chez vous 🙂 

 

vous pouvez retrouver la marque sur Facebook – ils organisent des concours pour faire gagner des barres assez souvent – et ça, c’est cool. 😀 et sur le site internet en anglais 

9bar barres sans gluten

 

Et j’en pense quoi ?

Déjà, les barres sont relativement grosses par rapport à l’apport calorique (ce qui est chouette, parce qu’on a l’impression d’en manger beaucoup :x) et la texture est croquante, pas gluante, et on sent bien les graines. 

L’énorme avantage, c’est que c’est une excellente source de matière grasse saine – et on a tendance à les délaisser lors d’une perte de poids, alors qu’en fait, elles aident à perdre du gras… – et et aussi d’énergie sur une longue durée. 

 

Ma review des 6 saveurs dispos en France

 (si ça peut vous aider à choisir celles que vous voulez tester :p) 

( les macros sont indiquées PAR BARRE.)

  • Abricot/Fraise : Un poil sucrée au goût, mais vraiment bonne. On sent plus l’abricot que la fraise, mais elle reste très sympa. coté macros, cal:223 L:12 G:20.5 P:9
  • Potiron :  Ma préférée – alors que je pensais ne pas l’aimer du tout. Moins sucrée que les autres, on sent bien le goût des graines.. et elle rebooste carrément. coté macros, cal:275 L:20 G:12.2 P:9.1
  • Cacahuète : un must si vous aimez le beurre de cacahuète. Le goût est hyper présent, elle est pas super sucrée, bref, parfait coté lipides saines. coté macros, cal:276 L:21 G:10.5 P:9.9
  • Framboise & chocolat : L’acidité de la framboise va super bien avec le coté doux du chocolat. Ca rappelle les pims choco/framboise, pour ceux qui en mangeaient (comme moi. :p) coté macros, cal:217 L:15.2 G:12 P:6
  • Original : un classique pas trop sucré, avec un coté recouvert de caroube (plus intéressant que le chocolat  coté fibres !) et coté macros (40g), cal:276 L:20.1 G:13.4 P:8.3
  • Fruité : Un peu le même feeling qu’avec l’original – le coté à la caroube est très chouette – après, le gout est moins marqué que les autres, à mon sens.  coté macros, (40g) cal:255 L:17.1 G:16.6 P:7.312971060_1000011263429029_1452916386836716221_o

 

Dans l’ensemble…

j’ai été vraiment agréablement surprise – je ne suis pas une grosse consommatrice de graines à l’origine, et là je suis complètement tombée sous le charme. Elles ont un goût relativement sucré, mais 1h avant le training c’est genre top. On est plein d’énergie, et on fait des bonnes séances. Chaque saveur est vraiment différente et c’est vraiment quelque chose que je mettrai dans mon sac de sport (en plus de tout ce qu’il y a déjà dedans, comme vous l’avez vu dans cette vidéo. :p

(Et pour info, elles ont aussi été testées par ma compère @lilo_fit, qui a validé mon avis :p) 

 

et vous, vous connaissez ces barres ? vous les avez déjà goûté ? Dites moi tout ! 

Vous avez certainement déjà vu passer leurs produits sur mon compte instagram. Depuis pas mal de temps maintenant, je teste toutes les nouveautés de chez Natural Mojo, et je reçois beaucoup de questions à leur sujet. Biensûr, j’y réponds moins bien que la marque elle même, parce que je ne suis pas une spécialiste des superfoods, mais j’ai pensé qu’un article review des produits que j’ai eu l’occasion d’essayer pourrait donner un point de vue “consommateur.” :p 

Déjà, les produits Natural Mojo, c’est quoi ?

A l’origine, la marque commercialise des superfoods – en gros, un mélange d’ingrédients 100% naturels avec des vertus bénéfiques pour le corps. Les 3 produits que j’ai testé chez eux sont des poudres, chacune avec un goût spécifique et des ingrédients différents. 

A chaque fois, il s’agit d‘ingrédients supposés avoir une action positive sur le corps : faciliter la digestion, améliorer l’élimination de l’eau, etc. Je ne peux pas m’avancer sur les bien faits scientifiques de ces produits, parce que je ne suis pas médecin. Mais chacun de ces ingrédients a été reconnu pour ses vertus curatives ou préventives, donc… 

pour toutes les informations, vous pouvez évidemment checker leur site web naturalmojo.fr , leur page instagram ou leur page facebook.

Update 2017: le code TFT20 donne 20% de réduction sur tout leur site, donc n’hésitez pas à vous en servir :p 

 


UPDATE JUILLET 2017! 

Le pré workout “Workout Booster”

Une des nouveautés de cet été, Natural Mojo s’attaque aux compléments pour sportifs. Ils

 proposent donc un préworkout aux fruits rouges qui combine des acides aminés, comme la béta alanine, la L-Arginine et la créatine, des poudres de super-aliments (pour les antioxydants et les vitamines) et un excitant qu’est  la taurine. Je suis en train d’écrire un article sur les préworkouts donc je vous expliquerai tout ça très vite, mais dans l’ensemble, le résultat, c’est une meilleure performance (à cause du boost d’énergie), un petit cocktail de vitamines toujours bon à prendre et une meilleure récupération (à cause des acides aminés)

Le gout fruité est sympa (même si je préfère le dissoudre moins que ce qu’ils conseillent, histoire de garder un vrai gout). On le boit 20min avant l’entrainement, et zou! 

il est dispo pour 39,90€ sur cette page 


Le Berryboost natural mojo berry boost

c’est le premier produit qu’ils ont lancé, et pour être honnête, mon ultime préféré

Il y a tout un tas de trucs chouettes dedans : spiruline, baie d’açai, moringa – et un peu de vitamines n’a jamais tué qui que ce soit – mais surtout, le goût est top. Il est très “fruits rouges” (parce qu’il y a des myrtilles dedans) et il se marie à merveille avec les préparations sucrées en tout genre. 

On est censé en manger 1 cuillère par jour pendant 28 jours, mais si je ne me retenais pas, j’en mettrais dans TOUS mes yaourts / yaourts de soja / fromage blanc – à manger comme ça avec un peu d’édulcorant ou à tartiner sur des pancakes ou des gaufres.

gaufres natural mojo
comme là, par exemple.

L’idée, c’est de la mélanger avec de l’eau (ou ce que vous voulez) et de la boire le matin. 

Mais on peut aussi l’utiliser dans des recettes, comme ce riz au lait fruité (qui est une de mes nouveautés et que j’adooore)

Le gout est très marqué, du coup y a pas besoin d’en mettre beaucoup et le pot dure super longtemps. Bref, je suis vraiment fan.

ça coute combien ? 

22.90€ le pot (cure de 28 jours si vous suivez la posologie recommandée).  plus d’infos sur le produit en cliquant ici 


Le pure Detox

natural mojo pure detoxUne autre poudre à mélanger avec de l’eau ou ce que vous voulez, et à prendre le matin.

Le goût est un poil plus acide que le Berry Boost, moins sucré – c’est normal, vu les composantes : pissenlit, gingembre, spiruline, psyllium.. mais ça reveille, et dans un smoothie c’est parfait. 

ça coute combien ?

29.99€ le pot (cure de 28 jours, si on suit les doses conseillées)– mais il semblerait qu’ils aient en ce moment une offre de lancement à 26.90€ le pot.  (avec code TFT15 = -15% sur la commande) 

pour en savoir plus, allez checker la page produit sur leur site

 


Le Fit Vanilla / Fit Chocolate / Fit Banana / Fit Berry 

Le concept de leur dernier produit est un peu différent. C’est un substitut de repas, donc une poudre hyper protéinée (aux protéines de soja entre autres) qui se mélange avec un peu de lait et de matière grasse. natural mojo fit vanilla

Je ne suis pas consommatrice de substitut, pour la bonne et simple raison que je ne cherche pas à perdre de poids et que je trouve toujours le temps de cuisiner (aussi parce que c’est une passion.) Cela dit, il y a plusieurs choses que j’apprécie dans ce produit : d’une part, l’ajout d’un ingrédient que je trouve génial (et que je consomme à coté, faudra que je vous fasse un article à ce sujet) : le psyllium. (qu’on retrouve aussi dans le pure detox, d’ailleurs)  Le concept, c’est ce que ce sont des fibres végétales (donc pas digérables par l’estomac) qui facilite la digestion. J’en consomme à coté, et honnêtement, c’est vraiment un complément efficace. 

d’autre part, le fait que la marque demande d’ajouter une cuillère de matière grasse : en effet, c’est un composant essentiel d’une alimentation équilibrée – parce que certains organes s’en nourrissent et que les régimes qui suppriment complètement les matières grasses encouragent en fait le corps à stocker le gras qu’il a déjà par peur de manquer. 

J’imagine que sur une cure courte – quelques jours – on peut tout à fait perdre du poids avec cette méthode. Après, je n’aime pas l’idée de remplacer un repas – même si dans ce cas là, l’apport nutritionnel est complet, et puisqu’on tourne autour des 300kcal, on est pas dans la sous nutrition, comme ça peut être le cas avec d’autres mélanges qui plafonnent à 200kcal et qui oublient complètement l’apport en lipides (gerlinéa, si tu nous regardes .. 😀 )

D’ailleurs, Natural Mojo conseille de simplement mélanger la préparation au shaker, mais on peut tout à fait en faire une glace avec cette recette là ou encore tenter de le cuire 

Coté goût : 

  • Fit Vanilla : je le trouve très neutre. C’est donc sympa si vous rajoutez des arômes à coté, ou que vous n’aimez pas les goûts trop sucrés. Mais perso, je lui préfère… 
  • Fit Chocolate : Définitivement un coup de coeur. Il sent le chocolat type nesquick, il est vraiment très très bon, et on peut cuisiner avec ! On peut aussi juste le chauffer dans une tasse au micro-ondes pour en faire un chocolat chaud (après l’avoir bien mélangé avec du lait, par exemple) et c’est tout. UPDATE : j’ai maintenant rédigé ma recette préférée à base de Fit Chocolate, et c’est celle du porridge hyper protéiné au bon goût chocolaté ! 
  • Fit Banana : J’ai été surprise en le goutant la première fois, parce que j’attendais le gout “banane naturel” et c’est plus le coté “bonbon à la banane” qui ressort. Après, je ne suis pas fan de cet arôme là en général, mais je trouve qu’il s’utilise très bien en cuisine (j’adore mélanger fit banana et fit chocolate, en fait. mais chut, c’est mon secret) Coté texture, il est comme le Vanilla (moins dense que le chocolate) et il est cool en porridge 🙂
  • Fit Berry : Il sent là encore un peu le bonbon à la framboise ou à la fraise. Avec du lait il passe bien, mais je préfère cuisiner avec : il fait des muffins vraiment très bons. On peut aussi le mélanger au Fit Choco pour avoir un petit twist chocolaté très sympa avec le goût des baies!
  • Fit Coco : très peu sucré, il convient bien à celles et ceux qui cherchent quelque chose de facile à boire, avec un goût peu marqué. Il est très bien pour les gâteaux, mais je n’en suis pas fan dans les porridges. 

ça coute combien ?

39.99€  pour l’option livrée avec un shaker pour faire le mélanges. (avec code TFT15 = -15% sur la commande)   plus d’info sur la page ici 

 


Les ingrédients naturels  naturalmojo-goji-beeren-fr-2040px-550x550

Depuis peu, Natural Mojo s’est lancé dans les ingrédients bio, pour agrandir leur gamme. Ils proposent donc des baies de Goji et des graines de chia (noires et blanches), le tout bio.

 

chia pudding thefitnesstheory
le pudding de chia en question.

Pour être honnête, il n’y a pas une énorme différence avec les produits du même type acheté dans les épiceries bio, mais les baies de Goji c’est vraiment la vie, et avec les graines de chia vous pouvez réaliser des recettes comme ce pudding de graines de chia à la banane et  la vanille, alors…. 

ca coute combien ? entre 7.49€ et 11.99€, et c’est dispo sur la page superaliment. 


Le programme nutritionnel: 

Bon, là je dois avouer que je suis pas objective parce que j’y ai participé, et vous pouvez retrouver mes conseils nutrition dedans. C’est un plan pour 5 jours, qui contient des recettes gourmandes à base de produits Natural Mojo (mais pas exclusivement!) Donc si jamais vous cherchez l’inspiration.. 

Il coute 14,99 euros et il est dispo ici 

 


Dans l’ensemble, et même si je ne suis pas amatrice de superfoods à la base – par exemple, je déteste le gout de la spiruline toute seule :pj’ai vraiment accroché avec la marque et ses produits. Après, j’aime certains produits plus que d’autres (et ça doit se sentir dans ma review) mais c’est plus une histoire d’objectifs et de gout personnel qu’un jugement sur le produit en lui même. Je pense que ce sont des bons compléments à un mode de vie sain, et je pars du principe que quoi qu’il arrive, ça ne peut pas nuire. (et puis ça donne du goût à vos yaourts. :p )

 

et vous, vous avez déjà essayé ? Vous comptez le faire ? Dites moi tout !

Précision : Cet article a été sponsorisé par Natural Mojo. Cela dit, ma review de ces produits est totalement sincère – je refuse d’écrire au sujet de produits que je n’aime pas ou dont je ne vois pas l’utilité. L’article ne contient pas de liens d’affiliation : je suis pas rémunérée à la vente. 

Depuis une semaine, j’ai la chance de pouvoir tester le dernier modèle de tracker Polar A360. (Pour ceux qui l’avaient loupé, j’ai déjà testé le bracelet Fitbit Charge HR, et en ai rédigé un compte rendu ici.) Donc je vous promet pas un compte rendu complètement exhaustif, mais si vous cherchez l’avis de quelqu’un de lambda sur ce bel objet de la veine wearable tech, je vous donne le mien. Encore une fois, je ne suis pas une pro et n’ai pas testé toutes les autres marques – je ne suis pas une runneuse non plus, donc je ne l’expérimente peut être pas de la même façon que quelqu’un qui s’en sert pour courir. Je suis preneuse de votre avis en commentaire, d’ailleurs !

 

Déjà, la Polar, c’est quoi ?

Un tracker fitness connecté, qui permet de surveiller la dépense énergétique au quotidien. Ce n’est pas un bracelet GPS (faut le souligner quand même, pour nos amis runners.) Mais il donne l’heure (quand même). Il est aussi résistant à l’eau (étanche jusqu’à 30m). 

L’écran, en couleur et tactile, est détachable du bracelet. 

 

Il ressemble à quoi?Polar A360 test

Un bracelet en silicone avec un écran tactile et un bouton sur le coté gauche. 

Il est dispo en 3 tailles – j’ai des mini poignets et là je porte un M, serré au maximum, pour vous donner une idée.

 Il affiche l’heure uniquement si on l’active (par un mouvement, ou en appuyant sur le bouton), histoire que ça ne pourrisse pas la batterie. Ce qui est malin.)

 

 

Il existe aussi en 5 couleurs, que je n’ai pas eu la chance de voir porté – donc je ne peux pas donner d’avis là dessus. (mais elles ont l’air plutôt sympas!)

Polar A360 couleurs

A noter : par rapport au Fitbit, il y a un avantage qui m’a sauté aux yeux à la première utilisation : le chargeur est un cable USB / Mini USB, qui le rend interchangeable en cas de perte ou de casse. Ce qui n’est pas le cas du Fitbit, qui a un connecteur spécial. 

crédit photo : Impulse gamer

Il donne quoi comme informations?

C’est un tracker d’activité, qui mesure la fréquence cardiaque durant l’effort. il tracke aussi le sommeil, et prévient en cas d’inactivité prolongée. 

On règle ses paramètres, et on lance le mode “entrainement” a chaque fois qu’on.. euh.. s’entraine. (faut bien penser à l’arrêter à la fin !) Il donne alors un petit compte rendu de l’entrainement, avec efficacité et calories brulées. A noter : il ne prend pas la Fréquence Cardiaque quand il n’est pas en mode Training – on peut cela dit lui demander sa FC ponctuellement. Donc les calories brulées le reste du temps, c’est une estimation basée sur les déplacements (le nombre de pas, en fait, puisque pas de GPS.)

Polar A360 entrainement

Polar A360 test FC Screen Shot 2016-03-01 at 9.40.02 AM

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut aussi le synchroniser avec l’Apple Health & MyFitnesspal, pour agréger les données. 

Le tout est lié à l’app Polar Flow, qui permet d’avoir une vue d’ensemble de ses stats. (par jour, par entrainement, etc). L’app tracke aussi le bien être (je ne suis pas sûre de l’interêt de cette fonctionalité, mais allons bon) et donne des conseils pour atteindre son objectif d’activité quotidien.

(J’ai eu du mal à l’exploiter pleinement, d’une part parce qu’elle a buggé au premier lancement, d’autre part parce que le graphisme, qui se veut “pro” est assez repoussant de prime abord.)

 

polar flow
comment atteindre mes objectifs aujourd’hui?
polar a360 app
ça va très bien, merci
polar flow
Donc on a un joli camembert qui nous dit ce qu’on a foutu sur la journée.
polar flow app
et des fois il est fier de toi, des fois il t’engueule un peu.

 

 

 

 

 

 

 

 

polar flow desktop
comme ça on obtient des graphs d’activité qui font suuuper pro.

 

polar flow desktop
et là il me dit que je suis un peu une feignasse, en vrai.

A l’utilisation, ça donne quoi? (selon moi, toujours)

A la première utilisation, il faut entrer ses paramètres persos via l’app mobile ou le site. (le poids, la taille, le sexe, les objectifs.) ensuite, on peut suivre comme ça notre évolution, nos cycles de sommeil, etc. On peut tout à fait le garder en permanence au poignet – perso je préfère l’enlever pour me doucher et pour dormir quand même.


 

 Les + : 

> le design est joli, l’écran lumineux.  

> le mode “entrainement” qui permet d’obtenir des données précises (plus que juste le nombre de calories brulées, comme peut le faire la fitbit) & l’aspect “technique” des infos données : type d’entrainement, zones de fréquence cardiaque, etc. A chaque fin d’entrainement, le bracelet affiche un petit compte rendu de l’efficacité de ce dernier. (et c’est chouette, savoir si on est resté tranquille, si on a brulé du gras, si on a fait peter sa FC avec quelque chose d’intense…)

> le coté motivant : il vibre quand on atteint son objectif journalier, mais surtout il indique comment l’atteindre si c’est pas encore fait. (par exemple, 1h30 de vaisselle, ou 20min de course à pied, etc)

> quand il est connecté en bluetooth, il sert de relai au téléphone et indique quand on recoit des messages ou des notifications.

 > la batterie tient quelques jours – je dirai 3, comme ça, sachant que je me sert peu de l’écran à part pendant les trainings- ce qui est assez long, rapport justement au coté tactile, très lumineux, etc. (pour comparaison, la fitbit charge hr tient 5 jours environ, en début d’utilisation)


 

les – :

> l’app mobile liée est pas très jolie ni très ergonomique. J’ai galéré un peu avec une mise à jour aussi. Dans un sens, l’interface hyper froide rend le tout plus “pro”.. mais je préfère l’interface fitbit, plus convivial (mais moins complet)

> l’évaluation des calories m’a l’air un peu en deçà de la réalité. Si en faisant 1h30 de sport par jour, je ne brûle que 1300kcal sur la journée, je pense que j’ai un souci.

> l’attache est un peu légère. Du coup, il a tendance à se déclipser (très rarement, mais quand même). Et l’écran, détachable du bracelet, a tendance justement à s’en détacher un peu de son propre chef.

 > c’est peut être ma peau qui réagit mal, mais des fois le bracelet brûle mon poignet à un endroit précis, parce qu’il reste bloqué trop longtemps pendant un entrainement.

 

 

 J’en pense quoi, globalement?

C’est un bel objet. Relativement agréable à porter, et qui fournit des informations utiles. Le coté tactile est très sympa. Le gros point faible, c’est l’app de traitement des données, qui est vraiment tristoune et pas ergonomique – certes, elle fait pro, mais elle donne pas envie de l’utiliser au quotidien.

 et par rapport au fitbit? C’est clairement la gamme au dessus. Le bracelet est plus gros, mais c’est un très bel objet – et je suis ravie de le porter, ne serait-ce que pour le coté esthétique. Par contre, j’ai un doute quant à la véracité du tracker de fréquence cardiaque : Si je porte le fitbit ET celui là en même temps, j’ai des données différentes – et je suis pourtant persuadée de n’avoir qu’une seule fréquence cardiaque. Après, lequel des deux n’est pas fiable..(peut être les deux aussi, hein.) Du coup, je m’en sers comme une base, plutôt que comme un fournisseur de vérité absolue sur mes dépenses :p

fitbit Charge HR et Polar A360
pour la petite info comparative, le design de la polar est quand même drôlement plus chouette. mais elle est bien plus grosse aussi.

 

Coté prix, il coûte 199€. Si vous êtes intéressés, je vous invite à aller faire un tour sur la page du site Polar – y a toutes les infos et les fonctionnalités.

  

Et vous, vous en avez un? Vous en pensez quoi ? OU alors un autre bracelet connecté que vous jugez meilleur ou moins bien? Ca vous tente ou pas du tout? Dites moi tout!

Noël est passé, et j’ai été gâtée : j’ai reçu entre autres de la part d’une parenté attentionnée et soucieuse de ma condition physique (non, je plaisante, ils trouvent que je fais trop de sport, mais ils m’aiment quand même) un bracelet connecté FitBit Charge HR. 

Je l’avais choisi parce que je voulais un tracker d’effort, une estimation un peu plus précise de ma dépense calorique – et puisque je suis une grosse fan de tout ce qui est objets connectés, un gadget à porter en permanence et me prendre pour un cyborg. 

Ca fait donc 2 semaines que je le porte tous les jours, et je vais enfin pouvoir vous donner mon avis sur la bestiole.

 

Déjà, le FitBit Charge HR, c’est quoi ?

Un bracelet connecté (on peut aller jusqu’à dire que c’est une montre), qui récolte des données sur son porteur (activité, distance parcourue, rythme cardiaque), et les agrège dans un tableau de bord, qui permet de surveiller sa condition physique. Il est, comme son nom l’indique un peu, adapté aux gens qui ont un mode de vie actif – oui, des fitness addicts, en somme. (mais ça marche aussi pour les runners, nos amis crossfitters, et peu ou prou tous les gens qui se bougent un peu les fesses.) 

Il se connecte en bluetooth à votre téléphone (ou autre device) pour lui communiquer les informations qu’il récolte. 

Il ressemble à quoi?

Je vous montre le mien déjà – parce que c’est le plus beau. (Non, je plaisante). Mais ils le font aussi dans d’autres couleurs. 

Mon précieux - et mon poignet dedans.
Mon précieux – et mon poignet dedans.

fit bit charge hr couleurs

Il donne quoi comme informations?

Sur le bracelet lui-même, on peut afficher l’heure, le nombre de pas et la distance parcourue, le nombre de calories brulées, le nombre d’étages montés par l’escalier, et la fréquence cardiaque actuelle

Sur l’app dédiée (téléchargeable sur le téléphone), un report plus complet, et la possibilité de logger les calories et l’eau ingérée, mais aussi son activité physique (il est equipé d’un tracker de course, que je n’ai pas essayé) et de tracker son sommeil (combien de temps j’ai dormi et si il y a des moments ou j’ai été “sans repos”, c’est à dire dormant trop légèrement pour que ce soit reposant)

 

app fitbit
le dashboard app principal
app fitbit
un calendrier qui vous montre quand vous avez fait du sport – à condition de logger votre séance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

app fitbit
on peut fixer ses objectifs – et en définir un comme principal. Le bracelet vibre quand on l’atteint.
app fitbit
On peut aussi accepter des défis à plusieurs – à condition d’avoir des potes avec des fitbits aussi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’utilisation, ça donne quoi?

Déjà, c’est un bracelet qui convient relativement aux filles parce qu’il n’est pas trop gros, contrairement à certains autres modèles que j’ai pu voir. Il est en élastomère, agréable à porter – j’ai tendance à être vite allergique à tout, et pour l’instant je n’ai aucun souci avec lui. Je ne l’enlève que pour me doucher, et le remet aussitôt après.

Quelques fonctionnalités rigolotes : quand on fait le geste de regarder sa montre, l’heure s’affiche (sinon l’écran reste noir), et on peut associer un geste au “tap” – c’est à dire la première info qui s’affiche sur l’écran si on le tapote gentiment. Ensuite, il suffit de continuer de tapoter pour accéder au reste des infos.

Il se recharge via un cable USB (mais qu’on peut brancher sur secteur, si on a l’adaptateur qui va bien, ce qui est normalement le cas de beaucoup de monde.) La batterie tient 3 jours environ, et il suffit d’une grosse heure pour le recharger entièrement. 

Oh, et quand votre téléphone a le mode bluetooth activé, votre bracelet vibre et vous informe quand quelqu’un vous appelle. Et je trouve ça vraiment drôle, de voir que mon compte calorique est désormais “PAULINE CALL”

 

 J’en pense quoi, globalement?

J’en suis ravie. Au début, l’idée d’avoir un capteur qui récolte en permanence de la data est un peu bizarre, et puis on s’y fait. Je ne me rends même plus vraiment compte de sa présence. Ce n’est pas d’une utilité mirobolante, mais c’est toujours sympa de savoir combien de calories on a dépensé et d’escaliers on a monté. En vrai, c’est même assez motivant : si je n’ai pas atteint mes objectifs de la journée, je vais aller me balader ou faire un peu de sport jusqu’à ce que le bracelet vibre. 

C’est donc un gadget très cool pour les fit people, à défaut d’être LA grosse révolution. Aussi, vu que Noël est passé, le prix va pas tarder à baisser – vous pouvez le trouver sur Amazon en cliquant là, par exemple

 

Et vous, vous en avez un? Un autre bracelet connecté? Ca vous tente ou pas du tout? Dites moi tout!

Une fois n’est pas coutume, c’est pas de recettes mais d’une marque dont je vais vous parler. C’est une de mes très belles découvertes de la fin d’année – déjà parce que j’aime beaucoup leurs produits, mais aussi parce que j’ai eu l’occasion de discuter avec eux et c’est vraiment une équipe trop cool. Donc j’aime, je partage, voilà une petite présentation et ma review de leurs produits. 

Quinola, c’est quoi?

Quinola, que je vous le pose d’entrée, c’est des produits bio et issus du commerce équitable (label FairTrade). Et comme son nom ne l’indique absoooolument pas… Il s’agit de quinoa. 😊 Du quinoa du Pérou, plus précisement. Et comme ils le disent si bien “le quinoa, c’est la deuxième chose la plus sexy à provenir d’Amérique depuis le tango nu.”

logo

Oui, parce que c’est aussi ce que j’aime chez eux, leurs produits sont vraiment bons, et y a de l’humour, du second degré ET des valeurs positives en veux-tu en voilà. Je bosse dans la com’, et voir des marques qui se prennent pas la tête, c’est un plai-sir. 

A part ça, ils vendent en France, mais pas que,  et puis ils ont recu tout un tas d’awards, mais ça, je vous laisse aller voir sur leur site. 

Et ils vendent quoi? Du quinoa “nature”, mais aussi des formules express ( à micro-onder ), pour adultes, enfants et bébé. 

(je vous prépare un article sur le quinoa et pourquoi en manger, hein, mais si vous ne connaissez pas, dites vous juste que c’est bourré de protéines et que c’est super miam. ET sans gluten, pour ceux qui y sont sensibles. :D) 

 


 

Ma review sur les produits testés

 

Le quinoa blanc quinola-baby-quinoa-bio-et-equitable-blanc

J’avoue que j’étais déjà convaincue avant de démarrer, parce que je suis une grosse fan de Quinoa. L’interêt surtout de celui là, si le goût est pas radicalement différent des autres, c’est qu’il n’y a pas à le rincer (ceux qui en mangent souvent savent de quoi je parle, et c’est pénible :D) C’est un bon basique, quoi. 

coté nutrition, pour 100g: P: 12.8 | C: 67.5 | F: 5.8 | 360 cals (ce sont les valeurs du produit cru, et on peut aisément le faire tripler de taille à la cuisson. Donc une portion de 30g cru est tout à fait suffisante)

et on en fait quoi? Perso je le mange avec du poisson ou en petit dej. 

Ici en petit déj sucré, recette dans le prochain ebook :p
Ici en petit déj sucré, recette dans le prochain ebook :p

 

Le quinoa à la méditerranéenne kids quinola-baby-quinoa-mediterraneenne

C’est un mélange de quinoa et de tomates (avec prêt 30 secondes au micro-ondes. Perso je l’ai beaucoup aimé en accompagnement de brunch (cf photo). Le gout est relativement prononcé, alors faut le marier avec des choses plus neutres. Je n’ai pas eu besoin de rajouter de sel, et on sent bien la tomate. Il est plus faible en protéines que les autres, par contre. Alors à manger avec une source protéique à coté. 😀 

Coté nutrition, pour 100g :  pour 100g: P:  3.1 | C: 12.3 | F: 4.4 | 107 cals

 Quinola kids mediterranean

 


 

quinola-baby-quinioa-spicy-mexican-expressLe quinoa express à la Mexicaine 

C’est un mélange de quinoa (du coup), d’haricots rouges et de mais, avec une bonne dose d’épices – mais ça pique pas.   90 secondes au micro-ondes et hop! Une plâtrée qui a le bon gout de l’Amérique latine. Un petit bémol quand même, il est relativement calorique. Mon astuce, c’est de le mettre dans un bol et de rajouter de l’eau avant de le faire cuire. Comme ça, il gonfle, et je peux partager le sachet en 2 ou 3 parts. 

C’est vraiment le produit de leur gamme qui m’a surpris – aussi parce que j’ai passé du temps au Mexique et que ça m’a vraiment rappelé la nourriture géniale de là bas, donc je recommande chaudement. 

coté nutrition, pour 100g: P: 6.3 | C: 29 | F: 3.7 | 182 cals (du coup, c’est un produit déjà cuit, et on peut encore le faire prendre en volume, si on essaye bien. :p) 

 

et c'est drôlement bon.
et c’est drôlement bon.

 

Le quinoa express blanc & noir 

quinola-baby-quinoa-blanc-noire-express

(j’avoue, je l’ai dans ma cuisine mais toujours pas essayé.. je vous dis ça vite!) 

coté nutrition, pour 100g: P: 5.5 | C: 24.7 | F: 5.5 | 176 cals

 

 

 


 

Et ça s’achète ou?

> sur les internets (ici ou encore

> Dans la vraie vie (vous pouvez trouver le revendeur le plus près de chez vous ici)

 

j’ai pas goûté – parce que j’ai ni plus vraiment 2 ans, ni vraiment d’enfants non plus – mais ils ont une gamme bébé. Ils comptent d’ailleurs la vendre tout bientôt chez Auchan, pour les parents qui pourraient vouloir tenter 🙂

 

Oh, et vous pouvez retrouver ici mes recettes avec du quinoa dedans, au cas ou vous sauriez pas quoi en faire! 

> Bol Quinoa, Chèvre & Cranberries 

 

vous connaissiez? Ça vous tente de tester?  Dites moi tout 🙂

 

On me demande souvent ce qu’il y a dans mes placards coté équipement et quels  ingrédients j’utilise le plus. Effectivement, pour faire de la bonne cuisine saine, il vaut mieux être bien équipé (Je me suis débrouillée sans quand j’étais étudiante en galère, mais on est quand même mieux avec certains ustensiles et produits :p) donc je vous ai listé ici tout ce que je considère comme important à avoir, tous les essentiels de ma cuisine ! 

 


Coté équipement:

  • Une balance de cuisine précise – ça peut paraitre bête, mais c’est plus facile de faire des portions de la bonne taille.. quand on peut peser ses aliments. Il ne faut pas que ça devienne systématique, mais ça aide, surtout pour les féculents. Je recommande ce modèle de balance là (c’est celui que j’avais à Londres) et ce modèle là (que j’ai chez moi en France.) Sans parler d’investir, il vaut mieux mettre un peu d’argent dedans (entre 10 et 20 euros, hein, vous ruinez pas non plus) parce que les modèles bas de gamme sont imprécis et peuvent vous faire faire des bétises. 🙂 

 

  • un bon blender – et par bon, j’entends qui va pouvoir dézinguer des glaçons, pour faire par exemple des glaces à la whey. Il faut que le récipient soit assez gros pour faire 2 parts de vos préparation (sinon c’est frustrant quand vous avez un fit-pote à la maison, je vous assure.) Je conseille ce modèle Techwood – parce qu’il est gros mais la contenance est juste nickel quand on est 2 ou plus, qu’il est parfait pour les glaçons et qu’il se nettoie facilement. (et qu’il est pas cher, en plus.)

  • Une mijoteuse – Pour réaliser des plats à cuisson longue (tous les plats mijotés, les blanquettes, les boeufs bourguignons, etc) sans avoir besoin de surveiller le feu. En gros, on fourre tout dedans, on regle la vitesse, et en 1.5h ou 4h (plus c’est long, plus c’est bon) on a un plat à tomber par terre! (C’est l’astuce de la feignasse que je suis pour toujours avoir de bons petits plats tout prêts au congelateur. Mais chut, ce sera notre secret! :x) J’ai eu celle là à Londres, et j’ai racheté exactement la même à Chicago.. bref, c’est mon modèle préféré. (j’en ai cherché en France, mais celles dispo dans les magasins ne me convenaient pas, alors..)

  •  une (ou des!) poêle anti adhésive – C’est LE secret pour cuisiner sans matière grasse et quand même faire des pancakes ou des omelettes parfaites (et parfaitement instagramables :p) Je sais, c’est toujours un peu pénible de passer de l’argent dedans, mais puisqu’on s’en sert tous les jours, ça vaut le coup ! Pas besoin de se ruiner non plus, Tefal fait de très bons modèles. J’ai celle là, perso, et quand on en prend un peu soin, elles peuvent durer super longtemps. 🙂 

 

  • Des couteaux en céramique – ça parait curieux, mais je suis complètement addict aux lames céramiques. C’est parfait pour les coupes de précision.. ou juste tailler mes pommes pour mettre du beurre de cacahuète dessus. Je ne peux pas m’en passer. Je conseille cet assortiment là (que j’ai actuellement avec moi à Singapour) ou, plus sobre, cet assortiment là que j’adore. 

 

 


Coté ingrédients: 

  • Les protéines whey (à base de lait) – pour ajouter des protéines à votre alimentation, surtout si vous êtes sportifs. Voir le comparatif de toutes les whey que j’ai testé ici 🙂 
  • Les protéines de soja – une version végétarienne à la whey, pour ajouter des protéines à son alimentation. (TFT20 pour avoir 20% sur votre commande 🙂 ) 

 

Petite précision: Les liens présents sont ceux des produits que je consomme le plus et que j’achète directement sur les sites webs concernés. Il ne s’agit en aucun cas de contenu sponsorisé par les marques.