Koh Lanta, que les fans d’aventure connaissent plutôt pour l’émission TV, est une des îles les plus sous-cotées de Thaïlande. Située à 2h de route de Krabi, elle a pourtant beaucoup à offrir, et pas uniquement pendant la haute saison. 
En effet, la basse saison commence fin Mai et s’étend jusqu’en Novembre – parce qu’il pleut quotidiennement (mais en petites quantités, le plus souvent), les touristes habituels désertent l’île, ce qui en fait en vérité l’endroit parfait pour aller se reposer quelques jours. Beaucoup plus calme, avec peut être moins d’options de restauration mais plus de place pour regarder les couchers de soleil – c’est une version différente de Koh Lanta, mais au moins aussi fabuleuse, que l’on peut découvrir en été. Voici une liste non exhaustive de choses à faire à Koh Lanta pendant la basse saison, n’hésitez pas à faire part de vos découvertes dans les commentaires.

Note : comment se rendre sur Koh Lanta ?
La façon la plus facile de se rendre à Koh Lanta est de prendre un vol jusqu’à Krabi, et ensuite d’emprunter un taxi ou un mini van pour aller jusqu’à Lanta. En effet, les ferrys, qui partent d’habitude des ports environnants, n’opèrent pas pendant la saison basse. Cela dit, les vans font la route plusieurs fois par jour (à booker au moins un jour à l’avance), et ne prennent qu’entre 2 et 3 heures (en comptant la traversée du bras d’eau qui sépare Lanta de la terre ferme). 

Note : dans quelle zone choisir son hôtel sur Koh Lanta? 
Le coté Ouest est bordé de plages, et chaque plage a une atmosphère différente.
Klong Dao est très axée famille, avec des resorts comfortables et dans la fourchette haute coté prix.
Klong Khong est plus jeune (c’est là qu’on trouve la plupart des bars de plage « chill », et autres shakes pour les adeptes), et en général l’hébergement y est moins cher.
Klong Nin, au Sud, est plus locale – on y trouvera plusieurs restaurants sur le bord de plage, mais aussi l’un des deux seuls supermarchés de l’île, et le food market (plutôt limité en basse saison.)

1. Explorer l’île sur son scooter et se sentir libre 

Evidemment ce n’est pas vrai que sur Koh Lanta, mais se balader en scooter sur les îles est probablement mon moment préféré de chaque voyage. Sur Koh Lanta, pas besoin de GPS, il n’y a que quelques routes (une qui longe la côte, et deux qui traversent l’île) – on peut donc se balader librement du Nord au Sud et d’Ouest en Est. De quoi croiser quelques familles de singe en train de chiper dans les resorts désertés, regarder la mer danser, et, le vent dans les cheveux, se sentir libre. 
En descendant tout au Sud de l’Île, on aura même l’occasion de se balader dans le parc national de Koh Lanta. Il y a un check point et un entrance fee de 200 thb, mais on a alors accès à des courtes randonnées vers une cascade et le phare de l’île. 

Pour louer un scooter, pas mal d’options sur l’ïle (bien que certaines ferment pour la basse saison), mais Koh Lanta Bike rental (Klong Khong) est top et ouvert toute l’année. 
De 90 à 200 baht la journée en fonction du modèle et de la durée de location. 

koh lanta exploration scooter mer
La vue depuis la route sur le bord de mer

2. Apprendre ou se perfectionner au Muay Thai

Puisque la vie est tranquille sur l’île, on a du temps à consacrer à sa propre forme physique. Rien de mieux pour ça que des cours quotidiens de boxe Thaïlandaise (Muay Thai). Les session durent entre 1 à 2h selon les gyms, mais le concept est toujours le même : s’échauffer, puis apprendre (ou réviser) les coups et les mouvements, puis tout donner pendant le sparring. 
Il existe plusieurs gyms de Muay Thai sur l’île, mais ma préférée reste Nicha Muay Thai Gym, qui est sur Klong Nin, dans le Sud de l’ïle. Le propriétaire est un pro, ultra accueillant et prêt à faire des discounts aux gens motivés. Il pousse même à s’essayer aux combats à Krabi quand il sent ses élèves suffisamment préparés.  

Nicha muay thai gym koh lanta
Nicha Muay Thai

 

3. Aller transpirer dans une salle de sport (climatisée !) 

Pour les sportifs qui préfèrent la muscu (et l’air frais), il y a une gym avec une clim et une équipe au top, sur une des routes qui traversent l’île: Luke’s gym. N’hésitez pas à aller rencontrer Luke et sa femme, qui s’occupent merveilleusement bien de leur salle, équipée avec toutes les machines et poids dont vous pouvez avoir besoin. C’est aussi le seul endroit ou j’ai pu trouver des protéines en poudre, et Luke sera ravi de vous faire un shake à base de whey et de fruits frais dans son bar. 

luke's gym koh lanta
Luke’s Gym

 

4. Profiter des happy hours sur la plage

Il n’y a pas d’heure pour une bière ou une margarita fraiche ! Ou plutôt, c’est l’impression que donnent les bars de plage sur Koh Lanta, puisque la vie est si paisible qu’on se sent vraiment en vacances (et du coup, l’horaire n’importe plus). 
Pour les bars relax, on se dirige vers Klong Khong – le Freedom bar et son restaurant sont ouverts toute l’année, tout comme une poignée d’autres sur la même plage.
Envie d’un cocktail un peu plus raffiné? On va marcher sur long beach, et on s’arrête dans l’un des resorts qui bordent la mer. 

 

5. Se balader dans Old Town 

Koh Lanta Old Town était jadis le port principal de l’Île. Si ce n’est plus le cas aujourd’hui, le village a conservé une ambiance toute particulière, et il y fait bon s’y promener une heure ou deux, admirer l’architecture, visiter le musée local, et s’arrêter manger dans les restaurants sur pilotis. 
De loin mon préféré, Pinto sert LA meilleure salade de pamplemousse (salée), que j’ai jamais mangé. Et le cadre est magnifique, en bonus.

pinto old town koh lanta
Pinto Old Town
salade de crevette old town pinto koh lanta
Salade de pamplemousse et crevettes – Pinto Old Town

6. Profiter des couchers de soleil sur la plage ou des hauteurs

Evidemment, sur la côte Ouest de l’île, on ne peut qu’être émerveillé par les couchers de soleil, qui rivalisent chaque soir par leurs couleurs. Les beach bars sont un bon endroit pour se poser – mais pour un point de vue vraiment impressionnant, c’est dans le Sud de l’île que ça se passe. Visez les restaurants de cette zone ci – la plupart sont fermés depuis le Covid, mais on peut encore s’assoir sur les structures et regarder de haut le soleil tomber dans la mer. 

7. Se faire remettre les idées (et le dos) en place avec un massage

Avoir du temps à « tuer », ça veut aussi dire pouvoir s’embarquer pour des massages de 90min ou 2h (environ 500 thb). On peut choisir les salons sur le bord de la plage, pour se faire masser au bruit des vagues, ou des massages plus thérapeutiques, notamment chez l’excellente masseuse de Sea Lanta Massage (Klong Khong). 

massage plage koh lanta

8. Faire le plein de saveurs dans les restaurants (locaux, mais pas que!)

Pour les saveurs locales, quelques très bonnes addresses : Sweet and Sour (Long Beach) pour leurs poissons entiers ultra frais et leur accueil chaleureux, et Chef Chalong (proche de Sala Dan Pier) pour les salades de crevettes et toutes les spécialités thaï. 

Coté « western », Dox Koh Lanta (Klong Khong), qui fait aussi hotel/hostel, prépare des Banh Mi et des falafels absolument délicieux et très abordables. 

Et pour les adeptes de pain frais, allez pré-commander votre pain complet chez Peak Cafe – il est fait avec amour et ça se sent. 

dox koh lanta
Banh Mi – Dox

9. Aller marcher avec les éléphants

Malgré le covid et la saison basse, il existe encore un sanctuaire d’éléphants sur l’île, Following Giants,  qui est beaucoup plus éthiques que la plupart des autres sanctuaires en Thaïlande. Ici, pas de balade sur le dos, ni même de bain (ou aucune interaction d’ailleurs). On marche simplement à leurs cotés dans la jungle. Ca coute entre 1500 baht (pour 2hrs) et 3500 baht pour la journée entière. 

 

 

following giants elephants koh lanta10. Lézarder sur la plage .. ou profiter de la mer autrement ! 

Basse saison veut dire qu’il pleut parfois la journée .. mais le reste du temps, il fait un grand soleil et Lanta est l’endroit idéal pour bronzer et se prélasser sur la plage. 
Peu de moyens de se tromper, mais n’hésitez pas à aller jusqu’à Nui beach, dans le sud de l’île, est splendide et très calme, et Beautiful beach, qui, comme son nom l’indique, est très belle aussi. 
S’il y a peu de spots pour du snorkelling directement sur Koh Lanta, on peut booker des tours dans toutes les agences pour les petites îles environnantes, et les options pour faire de la plongée sont assez nombreuses. Certaines des écoles de plongée proposent même des trips de plusieurs jours, y compris pendant la saison basse.. évidemment, à condition que le temps soit clément ! 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :